Inscrivez-vous et recevez votre E-box de bienvenue

Je m'inscris

Je suis enceinte : comment cacher sa grossesse durant les 3 premiers mois ?

Vous avez appris votre grossesse avec joie mais voilà : il est d’usage d’attendre les 3 mois pour annoncer la bonne nouvelle à votre entourage (enfin, à la Terre entière) et surtout à votre employeur. D’accord, mais en attendant, vous faites comment pour ne rien laisser transparaître ? Heureusement, on est là pour vous aider !

Je suis enceinte : comment cacher sa grossesse durant les 3 premiers mois

1. Nausées : simuler une maladie

Vous êtes malade comme un chien, entre nausées et vomissements ? Prétextez une gastro, voire une soirée un peu trop arrosée : cela passera comme une lettre à la poste !

2. Alcool : le traitement antibiotique à la rescousse

En famille ou entre amis, c’est toujours difficile de refuser un verre… surtout si vous avez l’habitude de ne jamais rechigner à boire un dernier petit quelque chose en temps normal. Mais tout le monde sait que antibiotiques et alcool ne font pas bon ménage : un rhume qui a mal tourné et hop ! votre médecin vous a prescrit un traitement antibiotique. La cortisone est aussi un bon alibi (« J’avais un mal de gorge d’enfer ! »). Vous pouvez aussi accepter le verre… et le jeter discrètement dans l’évier ou dans les toilettes (ou dans une plante s’il n’y a pas d’autre alternative…). Sinon, votre cher et tendre peut aussi se dévouer (avec modération bien sûr) et vous sauver la mise en buvant votre verre.

3. Aliments interdits : défilez-vous !

Huîtres, sushis, saumon fumé, charcuterie, vous devez faire attention à ce que vous mangez pour éviter d’attraper la listériose. Afin de ne pas éveiller les soupçons, préférez un indien plutôt qu’un japonais avec les copines et optez pour un poisson plutôt qu’une viande saignante pour les rendez-vous clients. Enfin, oubliez les crudités à l’extérieur (risques de toxoplasmose si les légumes sont mal lavés) : pâtes, pizza, frites, vous devrez vous sacrifier !

4. Café : ça vous donne des insomnies !

Vous êtes une caféinomane invétérée ? Vous allez devoir freiner votre consommation et la réduire drastiquement. Pour ne pas éveiller les soupçons de vos collègues de travail ou vos copines du samedi, expliquez que vous avez des problèmes de sommeil ou qu’il vous donne des problèmes de brûlures d’estomac en ce moment (ce qui sera bientôt vrai).

5. Cacher votre ventre : des vêtements astucieux

Les 3 premiers mois, votre ventre ne va pas grossir beaucoup, surtout si c’est votre premier bébé, mais juste assez pour être inconfortable dans vos pantalons et donner l’impression que vous avez avalé des litres de bière. Misez sur la combinaison legging + tunique, jegging + chemise, ou l’été notamment, sur les robes Empire. Vous serez confortable et votre petit ventre ne se verra pas !

6. Poitrine : « Non mais j’ai mes règles ! »

Il faut bien que le premier trimestre de grossesse ait au moins un avantage ! Eh oui, votre poitrine a déjà pris de l’ampleur… et vous affichez un joli décolleté. Évitez de mettre la puce à l’oreille de vos collègues avec des décolletés vertigineux – de toute manière, vous aurez littéralement envie de brûler votre push-up tellement vos seins sont sensibles – et prétextez que vous avez vos règles si on vous fait une remarque : cela clora le débat aussi sec en créant un petit malaise.

7. Rendez-vous médicaux : jouez-la finement !

Usez d’espièglerie pour aller à vos rendez-vous gynéco ou écho en dehors du temps de travail : avant d’aller bosser, durant la pause déjeuner, après le travail, ce n’est pas toujours simple et parfois il est plus facile de poser une RTT pour tout caler sans avoir des remarques et devoir s’expliquer (maladroitement en plus).

Vous verrez, les 3 mois vont vite passer ! Et bientôt, vous pourrez mouler votre ventre sans retenue dans un de vos petits hauts préférés !

Publié le 07/03/2017 à 14:33

Articles les + populaires

0 commentaire

Vous devez vous inscrire ou vous identifier pour pouvoir poster un commentaire.

En poursuivant votre navigation sur laboiterose.fr, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plus