C'est si bon d'être parents !


Découvrez les astuces allaitement avec Lansinoh

J'y vais

Allaiter un enfant de plus d'un an : l'allaitement long

Si l’allaitement est conseillé jusqu’à 6 mois par l’OMS, passé cet âge, il est quand même rare de voir un bébé allaité et pour cause : seul 1 enfant sur 4 l’est encore. Alors un enfant de 1 an, cela peut malheureusement choquer. Pourtant, il n’y a rien de mal là-dedans, au contraire : c’est bon pour votre bébé et vous, cela vous rend heureuse d’offrir ce que vous estimez être le meilleur pour votre grand bébé.

Allaiter un enfant de plus d'un an : l'allaitement long

Un moment unique en tête-à-tête

Ce qui fait que vous avez envie de continuer l’allaitement, c’est sans doute cette relation unique qui vous unie, vous et votre bébé, à travers ce lien lacté. Regards, caresses, câlins, la chaleur réconfortante de votre corps, c’est un moment privilégié que vous ne laisseriez tomber pour rien au monde. Et vous auriez bien tort d’en faire autrement : si vous avez envie de faire durer ces moments, écoutez-vous !
Des tétées toujours à la demande
Si à partir de 6 mois, vous pouvez commencer à diversifier l’alimentation de votre bébé, le lait reste la base de son alimentation. Les tétées sont toujours à la demande de l’enfant. À partir d’un an, la diversification aidant, votre enfant tètera moins souvent… Mais cela dépend ! N’imposez pas votre rythme : continuez à écouter votre bébé !

Un lait nourrissant

Quand on compare la quantité de lait bu au biberon et ce que votre bébé prend au sein, il est légitime de se demander si c’est bien suffisant. Pourtant, votre lait est nourrissant à souhait. Il contient tous les acides gras nécessaires au bon développement de votre enfant. Le lait s’adaptant en fonction de votre bébé, il serait même plus gras au fur et à mesure que votre enfant grandit (cf. La Leche League). Pour être sûre de ne pas manquer de lait, conservez un minimum de tétées si vous avez repris le travail.

Le regard des autres

Ce qui peut vous freiner dans l’envie d’allaiter longtemps votre désormais grand bébé, c’est peut-être le regard des autres, au sens propre comme au figuré. À l’extérieur de la maison, un bambin au sein a de quoi choquer. Qu’à cela ne tienne, soyez fière d’allaiter votre enfant et de le faire quand bon vous semble. Le sein, même s’il est érotisé à outrance, est aussi une source d’alimentation pour votre bébé. Alors cela ne dérange pas les gens de voir des femmes dénudées dans des publicités mais une maman qui allaite, ce n’est pas normal ? Pour passer inaperçue, pour celles qui sont pudiques, il existe des astuces afin d’allaiter discrètement.

Vers un sevrage naturel

Si vous avez envie d’allaiter, qu’en est-il de votre bébé ? À partir de 2 ans, un sevrage naturel peut survenir. Votre enfant, avide de découvrir le monde et de goûter à tout, peut se détourner du sein. D’autres se sèvreront vers 4 ans… voire au-delà. À vous d’écouter aussi vos propres limites et, si besoin, d’instaurer un sevrage progressif. Attention à ne pas confondre avec une grève de tétée : une dent qui pousse et qui fait mal, un sursaut de votre part suite à une morsure, parfois certains éléments mettent des bâtons dans les roues de l’allaitement. Patientez et voyez ce qu’il en est. Proposez le sein à bébé dès le réveil pour tenter de renouer le lien lacté.

Comme un allaitement court, la clé de l’allaitement long c’est d’écouter les besoins de bébé mais aussi les vôtres. Un choix personnel, pris en accord avec le papa qui est toujours d’un grand soutien dans l’allaitement, et dont personne de l’extérieur ne devrait se mêler… Un peu comme tout ce qui concerne vos enfants non ?

Publié le 23/09/2016 à 14:35

Articles les + populaires

0 commentaire

Vous devez vous inscrire ou vous identifier pour pouvoir poster un commentaire.

En poursuivant votre navigation sur laboiterose.fr, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plus