C'est si bon d'être parents !


Découvrez les astuces allaitement avec Lansinoh

J'y vais

Donner son lait : mode d’emploi

Le lait maternel est le plus adapté pour l’alimentation des bébés : nutritif, digeste, il permet aussi d’offrir une protection immunitaire. Il est particulièrement indiqué pour les bébés nés trop tôt, fragiles ou ayant des problèmes digestifs. Que faire quand la maman ne peut pas lui donner ce précieux lait ? Les dons de lait permettent de pallier ce manque. Qui peut donner et comment ? À qui faut-il s’adresser ? Si vous allaitez votre enfant et que vous voulez faire un don, lisez ce qui suit !

Donner son lait : mode d’emploi

Qui faut-il contacter ?

Ce sont les banques de lait, aussi appelés « lactariums », qui récoltent les dons. Vous retrouverez ici tous les lactariums de France. Une personne viendra chez vous afin de tout vous expliquer sur le don du lait, mais aussi dans le but de vous donner des biberons pour conserver le lait. Lors de l’entretien, la collectrice va vous poser toute une série de questions, notamment sur votre vie (consommation d’alcool, tabac, etc.) mais pas seulement. Avant tout don, un dossier médical est constitué pour s’assurer notamment de la qualité du lait : on vous remet une feuille à faire remplir par votre médecin également pour être certain de votre bonne santé. Un dépistage sérologique est également nécessaire, avec une prise de sang, au moment du premier don, puis tous les 3 mois. Les frais pour la prise de sang sont payés par le lactarium.

Comment se déroule un don ?

Pour conserver le lait que vous allez tirer, il faut que vous disposiez d’un congélateur, d’un tire-lait (manuel ou électrique, cela dépend de vous ; à noter que le lactarium peut vous en fournir un) ainsi que de biberons stérilisés. Une hygiène irréprochable est demandée : lavage des mains, des seins, puis séchage avec un mouchoir jetable en papier avec de tirer le lait, stérilisation du matériel pour tirer et recueillir le lait. Une fois le lait exprimé et recueilli puis transvasé dans un biberon, vous devez le refroidir et le conserver au maximum 24h dans votre réfrigérateur – vous pouvez rajouter le lait tiré dans la journée au fur et à mesure – puis il doit être ensuite mis au congélateur (à – 18 °C).

Combien donner chaque semaine ?

C’est vous qui fixez la quantité que vous pensez donner ! Bien sûr, pour 30 ml, ce n’est pas la peine, mais pas besoin de vous mettre la pression et de viser le litre chaque semaine ! Toutes les mamans ou presque pourrait ainsi faire un don de lait : en effet, même un petit don de 500 ml peut être vital pour certains bébés. Les lactariums manquent souvent de lait, si bien qu’ils ne peuvent pas faire bénéficier de ce nectar précieux à tous les bébés qui en ont besoin. 

Rassurez-vous cependant : bien que vous ayez fixé une quantité donnée, il n’y a aucune obligation et rien n’est imposé. Si à un moment donné votre production de lait baisse ou si vous ne souhaitez plus donner pour des raisons personnelles, les prélèvements seront arrêtés. Votre bébé et votre bien-être avant tout !

Et après ?

Le lait est recueilli par une personne qui effectue des « tournées » : la collectrice. Elle vient généralement une fois par semaine récolter cet or blanc ou une semaine sur deux. Elle vous remet ensuite un bon sur lequel est marqué la quantité de lait collecté. Le lait part ensuite au lactarium, dans un réfrigérateur, puis il est analysé, et si les analyses sont bonnes, tous les laits sont regroupés, puis enfin pasteurisés. Une dernière analyse est effectuée sur le lait avant d’être distribué aux maternités qui en ont besoin.

Finalement, donner son lait n’est pas contraignant, voire même plutôt facile. C’est une habitude à prendre. Et quelle fierté de se dire que d’autres bébés vont profiter des bienfaits de votre lait !

 

Publié le 02/12/2016 à 16:56 mis à jour le 28/03/2017 à 12:16

Articles les + populaires

0 commentaire

Vous devez vous inscrire ou vous identifier pour pouvoir poster un commentaire.

En poursuivant votre navigation sur laboiterose.fr, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plus