C'est si bon d'être parents !


Découvrez les astuces allaitement avec Lansinoh

J'y vais

Le réflexe d’éjection fort : quand le lait arrive trop vite !

Vous allaitez et avez peut-être remarqué que votre lait arrive comme un boulet de canon ?! C’est ce qu’on appelle le réflexe d’éjection fort. Plusieurs techniques peuvent vous aider à réduire votre débit et continuer un allaitement en toute sérénité !

Le réflexe d’éjection fort : quand le lait arrive trop vite !

Qu’est ce que c’est ?

Le réflexe d’éjection correspond à l’éjection active du lait hors de la glande mammaire. Entre chaque tétée, une quantité de lait, qui varie selon les femmes, s’accumule dans les seins. Toutes les mamans ont ce réflexe, qui se caractérise par :
- une tension mammaire, voir des chatouillements ou des picotements ;
- des contractions utérines en début de post-partum ;
- du lait au coin des lèvres de votre tout-petit ;
- une sensation de relaxation et de soif chez la mère.

Chez certaines femmes, ce réflexe est très fort, avec un lait qui sort du sein en giclant parfois à plusieurs mètres.

Comment reconnaître un réflexe d’éjection fort ?

Lorsque votre lait sort en grande quantité et très fort de votre sein, ou que votre bébé s’étouffe presque en tétant, avalant de grosses goulées de lait, voire de travers, vous pouvez être sûre que votre débit est costaud ! Parfois, c’est votre petit qui va vous le faire comprendre. S’il vomit souvent, ou qu’il régurgite beaucoup, qu’il n’aime pas téter, que vous avez beaucoup de lait ou que votre petit est trop goulu, avec une succion vigoureuse,  il se peut également que votre réflexe d’éjection soit très fort.

D’autres signes sont également à surveiller, comme une grande quantité de couches mouillées ou une croissance pondérale rapide.

Quelles techniques existent pour réduire le débit ?

Vous pouvez par exemple enlever le bébé du sein lorsque survient le réflexe d’éjection, et laisser le lait couler, puis remettre le bébé au sein lorsque le lait a cessé de gicler.

Pour déclencher le réflexe d’éjection, vous pouvez également tirer un peu de lait juste avant de mettre le bébé au sein.

Qui dit gros débit dit grande quantité de lait avalée ! N’hésitez pas à faire des pauses fréquentes lorsque vous donner le sein à votre petit, et faites-le roter le plus souvent possible, massez-lui le ventre, tapotez-lui le dos… Bref, essayer de faciliter sa digestion le plus possible !

Pour rendre le jet moins violent, vous pouvez également profiter de l’apesanteur : restez allongée ou penchée en arrière, ainsi le jet jaillira moins violement !

Certaines plantes peuvent vous aider à réduire votre production de lait : consommez de préférence persil, oseille, sauge (tisane) et feuilles de chou vert.

Publié le 17/02/2017 à 14:46 mis à jour le 28/03/2017 à 12:17
Auteur : Célia DULONG

Articles les + populaires

0 commentaire

Vous devez vous inscrire ou vous identifier pour pouvoir poster un commentaire.

En poursuivant votre navigation sur laboiterose.fr, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plus