Découvrez les astuces allaitement avec Lansinoh

J'y vais

Tirer son lait : 5 conseils pour bien réussir

Reprise du travail, absence, bébé prématuré ou simple choix pour faire participer le papa, vous avez besoin de tirer votre lait pour nourrir votre bébé. Mais comment faire pour y parvenir ?

Tirer son lait : 5 conseils pour bien réussir

1. Trouver le bon tire-lait

Le choix du tire-lait est quelque chose de tout à fait personnel. Il en existe de deux types :
- manuel ;
- électrique (automatique, mini-électrique, à simple ou double pompage…).

Le premier est moins coûteux mais demande parfois plus de temps pour tirer une quantité importante de lait. Ainsi, le tire-lait électrique est recommandé si vous devez rapidement du lait – lors de votre pause au travail par exemple – ou pendant plusieurs jours d’affilée : optez pour un tire-lait électrique automatique à double pompage, ainsi, vous tirerez les deux seins en même temps. D’ailleurs, des dispositifs existent pour garder les mains libres (bustier pour tire-lait). Mais si vous n’avez aucun mal pour tirer votre lait, rien ne vous empêche d’opter pour un manuel. Le tout est de trouver ce qui vous convient le mieux.

2. Choisir le bon moment

Même si vous avez le bon matériel, vos tentatives peuvent se solder par un cuisant échec si vous n’êtes pas dans de bonnes conditions. L’allaitement n’est pas qu’un phénomène physiologique et peut être grandement influencé par l’aspect psychologique. Faites-vous confiance et surtout, ne vous mettez pas la pression : la détente est la clé pour bien tirer votre lait. Écouter une musique relaxante ou que vous aimez, pratiquer la respiration abdominale peuvent vous venir en aide. Tirer pendant que bébé tète est aussi une excellente manière de réussir à obtenir du lait et à constituer des stocks progressivement.

3. Stimuler la montée de lait

Que l’on soit clair : votre sein n’est pas fait pour réagir à la succion d’une machine… et vous non plus ! Penser à bébé ou regarder une photo de lui permet d’aider à faire monter le lait.

4. Une bonne hygiène

Pas besoin de désinfecter la poitrine ! Il faut cependant veiller à bien vous laver les mains et à ce que le matériel soit propre voire stérilisé si nécessaire.

5. S’entraîner !

Les premières fois, il n’est pas rare de ne pas parvenir à tirer grand-chose comme lait. Ne baissez pas les bras mais persévérez : petit à petit, vous y arriverez jusqu’à ce que cela devienne une routine. Ne vous attendez pas à tirer de grosses quantités d’un coup : vous pouvez tirer 10 ou 30 ml plusieurs fois dans la journée et récolter ainsi le fruit des différents tirages dans un biberon, au réfrigérateur, avant de le congeler par exemple en fin de journée.

Si vous souhaitez un tire-lait électrique mais que cela est trop coûteux pour vous, sachez qu’il est possible de louer gratuitement ou presque (un chèque de caution vous sera demandé mais ne sera pas encaissé) un tire-lait dans votre pharmacie ou via l’association Grandir Nature (cela vous permettra aussi d’en tester éventuellement plusieurs si celui que vous avez choisi ne convient pas). Il suffit de demander une prescription à votre sage-femme ou votre médecin : renseignez-vous !

Publié le 18/01/2017 à 09:57 mis à jour le 19/01/2017 à 11:59

Articles les + populaires

0 commentaire

Vous devez vous inscrire ou vous identifier pour pouvoir poster un commentaire.

En poursuivant votre navigation sur laboiterose.fr, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plus