C'est si bon d'être parents !


Inscrivez-vous pour recevoir votre e-box de bienvenue !

J'y vais

Je ne veux pas allaiter, et alors ?

Donner le biberon ou le sein, votre décision est prise : vous n’allaiterez pas votre bébé. Pas facile cependant d’assumer son choix face à la pression que peut parfois exercer le corps médical ou l’entourage. Voici quelques arguments à mettre dans les oreilles de qui veut bien entendre.

Je ne veux pas allaiter, et alors ?

Mieux vaut donner un biberon avec plaisir que le sein par obligation

Certaines femmes ne sont pas à l’aise avec l’idée de donner le sein à leur enfant. Pudeur, sentiment étrange, chaque femme a ses raisons qui lui appartiennent. Mieux vaut donner un biberon avec joie et bonheur plutôt qu’allaiter par contrainte. Le ressenti de la maman joue une part non négligeable dans le bien-être de bébé.

 

Il y a d’autres façons d’avoir un lien unique avec bébé

Tout le monde vous parle du lien magique qu’il y a avec son bébé quand on allaite. Mais il y a aussi le moment du repas avec le biberon, le bain, les caresses et autres papouilles que l’on peut faire à son enfant. Le temps qu’on lui accorde est de loin ce qui permet de tisser ce lien indéfectible à vie, avec ou sans allaitement !

 

Quand on reprend le travail, le biberon c’est plus simple

Même si tirer son lait sur son lieu de travail est un droit inscrit dans le code du travail, il ne faut pas se leurrer, ça demande quand même une sacrée organisation ! Quand c’est trop compliqué à mettre en place, le biberon est la solution idéale pour vous. Quelle que soit la personne qui gardera bébé, vous savez qu’elle aura de quoi lui donner à manger. Pas de sevrage à faire, pas de risque de refus de biberon, ni d’organisation titanesque à mettre en place, vous vous simplifiez la vie. Car retourner travailler et laisser bébé aura déjà son lot de difficultés pour vous.

 

Un bébé, c’est beaucoup de contraintes, et allaiter en est une supplémentaire

Un bébé, c’est beaucoup de temps et de contraintes et ce, dès la naissance. Bain, sommeil, soins, vous pouvez ressentir un peu de stress face à cette nouvelle vie qui s’annonce et à ce petit bébé qui va arriver. Devenir mère, cela prend du temps et l’allaitement est un facteur supplémentaire qui peut angoisser.
Et puis vous n’envisagez pas de changer de vie à l’arrivée de bébé. Sorties, fêtes avec les copines, même si vous êtes consciente que vous allez devoir ralentir le rythme, vous n’avez pas envie pour autant de vous empêcher de vivre et que votre bébé soit totalement dépendant de vous. Vous allez être maman, mais vous avez aussi envie de garder une certaine liberté !

 

Le papa peut aussi donner le biberon

Pour vous, la place du père est primordiale : il a son rôle à jouer et sa place à prendre dès la naissance. Et vous n’avez pas spécialement envie d’être la seule à vous lever la nuit pour nourrir bébé. Le biberon est bien plus pratique pour répartir les rôles. Cela vous paraît aussi plus simple si vous devez vous absenter, que ce soit le temps de faire des courses ou plusieurs jours pour votre travail par exemple.

Vous l’aurez compris : ce qui compte avant tout, c’est d’être bien dans votre décision et de l’assumer pleinement. Même si l’allaitement à de nombreuses vertus, vous êtes libre de choisir ce qui vous convient le mieux.

 

Publié le 10/03/2016 à 23:24 mis à jour le 01/04/2016 à 14:58

Articles les + populaires

0 commentaire

Vous devez vous inscrire ou vous identifier pour pouvoir poster un commentaire.

En poursuivant votre navigation sur laboiterose.fr, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plus