C'est si bon d'être parents !


Inscrivez-vous pour recevoir votre e-box de bienvenue !

J'y vais

L’alimentation au biberon

Une fois qu’on passe au biberon, l’alimentation du bébé n’est plus exclusivement réservée à la maman. Y participe qui veut : le père, le frère, la soeur, la grand-mère, le parrain,… Et pour vous, même si les premières fois seront peut-être un peu déchirantes, ce sera une nouvelle liberté !

L’alimentation au biberon

Choisir le lait
C’est très simple : de la naissance à quatre mois, le bébé reçoit un lait du premier âge. Il passe ensuite au deuxième âge.


Choisir l’eau
Choisissez de préférence de l’eau en bouteille faiblement minéralisée. La plupart des fabricants indiquent sur leurs bouteilles si l’eau convient ou non à l’alimentation des nourrissons !
Veillez à utiliser l’eau minérale dans les 48 heures suivant l’ouverture de la bouteille et à la conserver au frais, bouteille fermée. Si vous devez voyager à l’étranger, emportez votre eau avec vous et ne vous fiez pas à l’eau locale.


Choisir le biberon
Les biberons de notre enfance étaient en verre.
Les biberons d’aujourd’hui sont en plastique.
Ce sont les plus avantageux : incassables, plus légers, faciles à manipuler pour le bébé qui grandit, etc.
Le bisphénol A est un composé chimique utilisé dans la fabrication de plastiques alimentaires; il est incriminé depuis plusieurs années en raison de ses effets toxiques possibles sur la reproduction.
Depuis 2011, l’Union Européenne a interdit la fabrication de biberons contenant du bisphénol A.

Comment nettoyer tétines et biberons ?
Les nourrissons sont très sensibles aux infections pendant les premières semaines de leur vie et les microbes se développent rapidement sur du matériel sale. Le lavage immédiat des biberons est le plus important !
• Rincez le biberon et la tétine à l’eau froide aussitôt après le repas.
• Nettoyez ensuite à l’eau tiède savonneuse avec une brosse à biberon (goupillon).
• Rincez le biberon.
• Vérifiez les trous de la tétine.
• Retournez le matériel pour l’égoutter.


La stérilisation
Elle n’est pas indispensable : si les biberons sont bien nettoyés, le risque infectieux est très faible. Si vous choisissez de stériliser les biberons, comment procéder ? Après avoir nettoyé le matériel, vous avez le choix entre la stérilisation à chaud, à froid ou à la vapeur.


La stérilisation à chaud
Utilisez un stérilisateur, une casserole ou une cocotte minute. Plongez les biberons dans le récipient contenant de l’eau. Faites bouillir l’eau pendant 5 à 8 minutes dans le stérilisateur ou la cocotte minute et 20 minutes dans la casserole.
Jetez-y les tétines pendant les 5 dernières minutes de l’ébullition. Sortez le matériel après avoir laissé refroidir l’eau.


La stérilisation à froid
Il suffit d’acheter des comprimés ou une solution à base de chlore, de plonger le matériel propre dans la solution pendant 30 minutes et d’égoutter. L’odeur de chlore n’est pas dangereuse pour le bébé.
La stérilisation à la vapeur Vous aurez besoin d’un stérilisateur pour four à micro-ondes. Le stérilisateur, spécialement adapté à ce four, convertit de l’eau en vapeur.
Après 5 à 10 minutes, biberons et tétines en ressortent stérilisés.


Pendant combien de temps faut-il stériliser les biberons ?
4 mois sont suffisants. Restez par contre prudente en voyage : le risque d’infection y est accru.
Comment préparer le biberon ?
N’oubliez pas de vous laver les mains avant d’entreprendre quoi que ce soit.

Bon à savoir
- Utilisez uniquement la mesurette fournie avec la boîte de lait pour éviter toute erreur de dilution. Une mesurette rase se dilue dans 30 ml d’eau.
- Mettez d’abord l’eau puis la poudre de lait.
- Fixez la tétine avant de mélanger et tournez le biberon entre les mains avant de le secouer pour éviter les grumeaux.
- Il n’est pas nécessaire de chauffer le biberon ; votre bébé peut le boire à température ambiante. Si vous le réchauffez, choisissez de préférence le bain-marie ou le chauffe-biberon, sans laisser bouillir. Si vous utilisez le four à micro-ondes, ne chauffez que quelques secondes, mélangez le lait et vérifiez la température pour éviter des risques de brûlures.
- Vous pouvez préparer plusieurs biberons à conserver au frigo pendant 24 heures.

Quand donner le biberon ?
Votre bébé a un “ réveil ” dans le ventre, et il “ sonne ” quand il a faim. Mais faut-il lui donner le biberon à heures fixes ou à la demande ?
La réponse est élastique et dépend de vous et de votre bébé. Il n’y a pas de règle rigide.
Si vous avez choisi d’être à l’écoute de votre enfant et de suivre son rythme, c’est parfait. Pendant les premières semaines de sa vie, vous pourrez répondre à ses exigences - de jour comme de nuit - et lui donner le biberon qu’il réclame.
Si votre emploi du temps ne vous permet pas cette flexibilité, ou si vous désirez simplement une vie plus stable, votre enfant s’adaptera tout aussi bien à un rythme plus régulier. Mais n’oubliez pas que, si vous n’avez pas faim et ne ressentez pas le besoin de manger toutes les x heures, et bien, votre bébé non plus. Peut-être aura-t-il plus faim le matin ? Ou le soir ? A vous de cerner ses attentes et à adapter ses horaires en conséquence.


Le principal est que ceux-ci soient “ souples ”, adaptés aux besoins de l’enfant. Après tout, c’est lui qui a faim ! Il est donc logique que les intervalles entre les repas ne soient pas tous les mêmes. Par contre, si votre bébé dort et n’a pas de problème de poids, ne le réveillez pas uniquement pour manger. Laissez-le dormir. Il finira bien par vous appeler.


Comment donner le biberon ?
Vérifiez qu’il n’est pas trop chaud en laissant tomber quelques gouttes de lait sur le dos de votre main.
Présentez la tétine remplie de lait pour que votre bébé n’avale pas trop d’air.
Ne serrez pas trop la tétine : lorsque le bébé boit, il faut voir apparaître des bulles dans le lait. Sinon le bébé fait trop d’efforts pour sucer. N’insistez pas s’il ne vide pas le biberon.
Ne conservez pas le lait qu’il n’aurait pas bu.
Une fois qu’il est reconstitué, le biberon doit être bu dans l’heure, ou jeté.


Quelle quantité donner ?
Regardez le tableau des quantités de lait à donner, mais restez souple.
Un enfant en bonne santé connaît parfaitement la quantité de lait qui lui est nécessaire.
Certains bébés sont plus dodus que d’autres et ont besoin d’une quantité de nourriture plus importante. Quelle que soit la corpulence de votre bébé, le plus important est qu’il suive sa courbe de poids.
- Si votre bébé vide systématiquement tous les biberons et réclame son repas avant l’heure, il est probablement temps d’augmenter la quantité de lait que vous lui donnez.
- Préparez toujours des biberons d’une quantité multiple de 30 (30, 60, 90 ou 120 ml) ce qui correspond à une dose de poudre de lait.
Pour augmenter la quantité, préparez des biberons avec 30 ml de plus qu’avant (soit 1 dose de lait en plus). Ceci vous permettra d’éviter les erreurs de dilution.


Quantité de lait selon l’âge

Age Quantité
2e semaine 7 fois 70 ml
3e semaine 7 fois 80 ml
4e semaine 7 fois 90 ml
2e mois 6 fois 100 ml
3e mois 6 fois 110 ml
4e mois  6 fois 120 ml
ou 5 fois150 ml

Quand abandonner le biberon ?
Un bébé de 6 mois boit 2 grands biberons par jour, un le matin, l’autre le soir. Certains bébés se précipitent sur le biberon du matin. D’autres s’apaisent en tétant celui du soir. Supprimez d’abord le biberon le moins convoité mais n’oubliez pas que bébé a besoin d’un demilitre de lait par jour même après 1 an. Si le besoin et le plaisir de téter sont importants chez votre bébé, vous pouvez maintenir ce biberon bien au-delà. Le lait lui fera le plus grand bien.
Laissez-lui le temps et le plaisir d’être bébé. Ce temps passe si vite !

Publié le 19/05/2015 à 15:30 mis à jour le 31/03/2016 à 18:08
Conseil des experts
Sophie Guillaume, Sage-Femme Cadre Supérieure

Votre préparation à la naissance est terminée, votre valise prête pour vous et votre (vos)nouveaux nés, grâce à la liste fournie par la maternité. Vous vous sentez prête pour la rencontre avec votre/Vos enfant(s). Les signes précurseurs de la mise en travail vous sont rappelés par votre sage-femme lors de la dernière consultation pour savoir quand venir à la maternité. En cas de naissance programmée pour raison médicale, vous avez RDV pour une hospitalisation la veille ou le matin même.

Articles les + populaires

0 commentaire

Vous devez vous inscrire ou vous identifier pour pouvoir poster un commentaire.

En poursuivant votre navigation sur laboiterose.fr, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plus