C'est si bon d'être parents !


Inscrivez-vous pour recevoir votre e-box de bienvenue !

J'y vais

Tout savoir sur le périnée

Comme beaucoup de femmes, vous n’avez sans doute pas entendu le mot « périnée » avant d’être enceinte. Mais quelle est donc cette contrée inconnue qui semble être apparue durant la grossesse ?

Tout savoir sur le périnée

C’est quoi exactement le périnée ?

Non le périnée n’est pas une région de la France ou un os de la jambe. Il s’agit en fait d’un groupe de muscles, de ligaments et de membranes qui va du pubis jusqu’au coccyx. Il constitue ce que l’on appelle « le plancher pelvien ».

À quoi sert-il ?

Bien qu’il soit passé sous silence en dehors de la grossesse, le périnée a pourtant un rôle ultra-important : soutenir la vessie, le vagin, l’utérus ainsi que le rectum. C’est lui qui assure la continence urinaire et anale. Vous comprenez mieux l’avantage qu’il peut y avoir à le connaître et à en avoir conscience ? À noter que ce muscle est présent chez la femme… mais aussi chez l’homme ! Il est néanmoins un peu plus complexe chez la femme.

Pourquoi en parler pendant la grossesse ?

Parce qu’il est très fortement sollicité, voire malmené quand vous êtes enceinte. Le poids de bébé pèse sur les organes… et donc sur le périnée. En bonus, les hormones n’arrangent rien : en effet, elles ont tendance à assouplir les ligaments. Comme le périnée est justement suspendu par des ligaments, il peut s’affaisser… C’est pourquoi vous pouvez rencontrer quelques problèmes de fuites urinaires, notamment en fin de grossesse, à l’effort, quand vous rigolez ou quand vous éternuez.
Et pour finir le tout, le jour de l’accouchement, avec les poussées, il en prend encore un coup.

Comment savoir si votre périnée doit être rééduqué ?

Une fois l’accouchement passé, lors du rendez-vous de contrôle qui a lieu 6 à 8 semaines après la naissance chez votre gynécologue ou votre sage-femme, vous saurez si une rééducation du périnée est nécessaire. Mais même si votre périnée est plutôt en forme ou que vous avez eu une césarienne, quelques séances peuvent s’avérer judicieuses afin de le tonifier et lui redonner une seconde jeunesse. Si vous avez loupez le coche et n’avez pas fait votre rééducation, sachez que vous pouvez faire une rééducation périnéale à tout moment de votre vie de femme, en dehors de la grossesse : elle est prise en charge à 70 % par la Sécurité sociale. Il suffit de demander une prescription de quelques séances à votre médecin.

Allez, hauts les périnées !

Publié le 31/05/2016 à 12:46

Articles les + populaires

0 commentaire

Vous devez vous inscrire ou vous identifier pour pouvoir poster un commentaire.

En poursuivant votre navigation sur laboiterose.fr, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plus