C'est si bon d'être parents !


Inscrivez-vous pour recevoir votre e-box de bienvenue !

J'y vais

Comment vous alimenter après l’accouchement ?

Une alimentation saine et équilibrée implique quelques règles de conduite qu’il est bon de suivre chaque jour, de préférence à chaque repas. Les voici :

Comment vous alimenter après l’accouchement ?

Le “ tiercé ” gagnant :
régularité, sobriété et variété Pensez à varier ce que vous mangez. Mangez régulièrement et raisonnablement: pas question de sauter des repas, ni de grignoter à tout moment. Tous les aliments ne doivent pas être consommés dans les mêmes proportions…
Attention à l’excès de sel !
Utilisez le sel sans en abuser. Et si vous avez tendance à avoir la main lourde, remplacez-le par les fines herbes.
Buvez un litre et demi d’eau par jour L’eau est LA boisson par excellence, même s’il est vrai que d’autres boissons peuvent compléter vos besoins en liquides.
Vous pouvez également vous préparer des jus de fruits frais, mais n’oubliez pas de les déguster immédiatement après les avoir pressés pour ne pas perdre leurs vitamines. Inventez-vous des cocktails. Et pourquoi pas des bouillons de légumes ?


Gare aux graisses
Vous prêtez attention aux graisses bien visibles (beurre, crème fraîche, mayonnaise, huile, etc.), n’oubliez pas pour autant celles que vous consommez sans vous en rendre compte : par exemple, les gâteaux ou le chocolat.

Bon à savoir
Préférez les modes de cuisson qui demandent peu ou pas de matières grasses, comme la cuisson à l’eau ou au court-bouillon, à l’étouffée, à la vapeur, au four, au grill, au micro-ondes, en papillote ou à la poêle anti-adhésive.


Tout doux avec le sucre
Le sucre que vous consommez et que votre corps ne brûle pas se transforme inévitablement en kilos superflus. Mangez donc moins sucré en supprimant les excès en pâtisseries, confiseries, sodas… Vous pouvez avantageusement remplacer le sucre par un édulcorant, en comprimés comme en poudre.
Vous verrez vite la différence !


Prenez garde à l’alcool
Votre consommation d’alcool devrait être occasionnelle et modérée. Pensez aussi que l’alcool, sous toutes ses formes, fait grossir.
Alors, si la naissance, c’est une fête, passez-la agréablement en consommant des boissons sans alcool !


Préparez-vous des menus équilibrés

Les viandes, les poissons, les légumes secs (haricots secs, lentilles, flageolets...) et les oeufs.
Qu’il s’agisse de boeuf, de veau, de porc, d’agneau ou de viande chevaline, la teneur en lipides de la viande de chacune de ces espèces peut varier d’un morceau à l’autre. Certains morceaux comme le rumsteck, le rôti de boeuf ou la noix de veau sont des morceaux de choix si l’on veille aux apports en graisses : ils contiennent moins de 3%. Le poisson remplace merveilleusement la viande : inscrivez-le à vos menus. Les légumes secs ont une très faible teneur en graisses. Faites-les tremper quelques heures avant de les cuire et veillez à ce qu’ils ne manquent jamais d’eau pendant la cuisson.
Ne mangez pas plus de 3 oeufs par semaine, préparations comprises.


Le pain et les céréales
Le pain complet est riche en vitamines, en minéraux et en fibres. Les céréales peuvent se mélanger avec du lait et des fruits, par exemple.


Les fruits et les légumes crus
Optez pour la variété, car les éléments nutritifs qu’ils contiennent diffèrent selon les sortes.


Les fruits et les légumes cuits
Evitez une cuisson trop longue qui détruit une part importante des propriétés nutritives.
Les huiles végétales et les margarines Consommez de préférence les huiles d’olive ou de maïs, de soja ou de colza ainsi que les margarines au tournesol.


Les laits et les produits laitiers
Prenez des laitages à volonté, surtout s’ils sont sans matières grasses (du lait écrémé ou des yaourts à base de lait écrémé) : ils luttent activement contre les caries et les crampes musculaires.

Publié le 20/05/2015 à 12:28 mis à jour le 01/04/2016 à 11:52
Conseil des experts
Sophie Guillaume, Sage-Femme Cadre Supérieure

Votre préparation à la naissance est terminée, votre valise prête pour vous et votre (vos)nouveaux nés, grâce à la liste fournie par la maternité. Vous vous sentez prête pour la rencontre avec votre/Vos enfant(s). Les signes précurseurs de la mise en travail vous sont rappelés par votre sage-femme lors de la dernière consultation pour savoir quand venir à la maternité. En cas de naissance programmée pour raison médicale, vous avez RDV pour une hospitalisation la veille ou le matin même.

Articles les + populaires

0 commentaire

Vous devez vous inscrire ou vous identifier pour pouvoir poster un commentaire.

En poursuivant votre navigation sur laboiterose.fr, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plus