Inscrivez-vous et recevez votre E-box de bienvenue

Je m'inscris

Mon corps après la grossesse

Vous venez d’accoucher et vous voilà à nouveau bien dans votre corps : comme ça fait du bien ! Que vous ayez vécu ces 9 mois de grossesse comme un moment de grâce ou plutôt « de graisse », il faut maintenant réapprivoiser votre corps que vous avez du mal à reconnaître. État des lieux après 9 mois à fabriquer un petit être et quelques solutions pour aider la nature à faire son travail.

Mon corps après la grossesse

Les seins

- État des lieux : ah les seins, cet atout féminin par excellence est souvent malmené durant la grossesse. Prise de poids, augmentation du volume des seins (merci les hormones), parfois après l’accouchement le joli décolleté que vous aimiez montrer n’est plus. À la place, vous vous retrouvez avec des seins pas très fermes, tombants ou même vidés.

- Ce que vous pouvez faire : activer la circulation ! Pour ce faire, massez votre poitrine avec un gel tenseur spécial buste en formant des huit. Vous démarrez sous un sein, remontez vers le haut en passant par l’extérieur, redescendez entre les seins et allez masser l’autre sein en passant dessous, puis en remontant vers le haut par l’extérieur pour revenir au milieu des seins, etc. etc. La technique du jet d’eau fraîche quand vous vous douchez aura également un effet tenseur sur la peau. Si vous allaitez bien sûr, pensez à opter pour un produit compatible avec l’allaitement : pas d’huile essentielle, ni de silicone ou parabènes. Enfin, rassurez-vous : si vous avez une impression de poitrine « vide » après la fin de l’allaitement ou la grossesse, sachez que vous devriez reprendre un peu de volume les prochains mois.

Le ventre

- État des lieux : mou, flasque, gros, et parfois zébré de jolies vergetures, c’est un peu le résumé que vous pourriez faire après l’accouchement au sujet de votre ventre. Et c’est tout à fait normal ! Il a été étiré, a subi le poids de votre bébé, du placenta et de la poche des eaux : ce n’est pas rien. En un coup un seul, le voilà vidé de son locataire. Dur dur de se voir comme ça dans le miroir !

- Ce que vous pouvez faire : rassurez-vous !! La nature fait très bien son travail : votre utérus va progressivement se remettre en place et votre ventre reprendre une taille normale. Au bout d’une semaine, il y aura déjà un mieux. Puis les mois suivants aussi. Vous pouvez ensuite réaliser des abdominaux hypopressifs qui vont vous permettre de préserver le périnée tout en retonifiant vos abdos. Attendez cependant la visite chez votre gynécologue 6 semaines après l’accouchement : elle vous donnera le feu vert pour recommencer une activité physique. Si vous en avez besoin, elle vous prescrira également une rééducation abdominale en plus de celle du périnée. Enfin, il n’y a pas de secret : « no pain, no gain », pour retrouver un ventre plat, il faut faire du sport, que ce soit des abdos, de la course à pied ou des exercices type « full body ». Quelques séances avec un coach pourront vous donner les clefs pour bien travailler votre ceinture abdominale.

La peau

- État des lieux : entre le poids et la rétention d’eau mais aussi les hormones, votre peau n’est plus très tonique. Vive la peau d’orange !

- Ce que vous pouvez faire : massage, gommage, hydratation, votre peau va récupérer sa tonicité et sa douceur semaine après semaine. Appliquez une crème ou une huile sèche tonifiante matin et soir en remontant de la cheville vers le haut de la cuisse. Un drainage lymphatique manuel en institut pourra également aider à éliminer la cellulite et à activer la circulation du sang. Enfin, la reprise du sport améliore grandement la qualité de la peau.

Les cheveux

- État des lieux : mais où est donc passée votre crinière de lionne que vous aviez durant 9 mois ? Pffttt, disparue ! Vos cheveux sont mous, tristes, et tombent presque par poignées !

- Ce que vous pouvez faire : perdre ses cheveux après la grossesse est tout à fait normal ! Il vous faut donc prendre patience certes, mais aussi agir ! Tout d’abord, direction le coiffeur : une petite coupe va permettre de renforcer vos cheveux (mais aussi votre moral). Vous pouvez ensuite ralentir leur chute en prenant des compléments alimentaires. La levure de bière, en gélule ou consommée en paillettes sur vos salades ou légumes, va également améliorer leur qualité. Enfin, vous pouvez également faire des masques capillaires à l’huile de ricin et aux huiles essentielles comme l’HE de lavande vraie, qui stimule la croissance et diminue la chute, et celle d’ylang-ylang, qui va en plus hydrater le cheveu et lui laisser une odeur divine.

Avec du temps, quelques soins, et un peu de sport, vous retrouverez le corps qui vous plaît ! Soyez indulgente avec vous néanmoins : vous venez de donner la vie, et c’est juste la plus belle chose au monde !

Publié le 31/01/2017 à 11:36

Articles les + populaires

0 commentaire

Vous devez vous inscrire ou vous identifier pour pouvoir poster un commentaire.

En poursuivant votre navigation sur laboiterose.fr, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plus