C'est si bon d'être parents !


Inscrivez-vous pour recevoir votre e-box de bienvenue !

J'y vais

Le retour précoce de la maternité : je veux rentrer chez moi

Rester à la maternité pendant 3 jours voire plus après la naissance vous donne des boutons rien qu’à y penser ? Entre les réveils à 6h du matin, le bruit, les visites incessantes, vous n’avez qu’une envie : retourner directement chez vous sans passer par la case séjour à la maternité. Et ça tombe bien puisque si plusieurs conditions sont remplies, c’est possible. On vous explique comment faire.

Le retour précoce de la maternité : je veux rentrer chez moi

Le retour précoce, comment ça se passe ?

Le retour précoce à domicile après accouchement (RPDA) est une sortie qui a lieu au cours des 72 heures après la naissance si c’est un accouchement par voie basse et au cours des 96 heures pour un accouchement par césarienne sans complications. Elle permet de rentrer chez vous quelques heures seulement après avoir mis au monde votre enfant et de bénéficier d’un suivi post-partum à votre domicile. Ce suivi consiste en 2 à 3 visites d’une sage-femme de votre choix grâce au PRADO, le programme d’accompagnement de retour à domicile mis en place par l’Assurance Maladie, chez vous afin de contrôler que tout va bien pour vous mais aussi pour votre nouveau-né. Il comprend notamment une visite obligatoire 24 à 48h après la sortie de la maternité. Certaines maternités proposent également leur propre programme d’accompagnement.

Le retour précoce, comment en faire la demande ?

Une sortie précoce de maternité, ça ne se décide pas au dernier moment. Le jour J, l’équipe médicale risque d’être prise de court… et vous aussi ! Si vous prévoyez de rentrer vite à la maison, il va falloir organiser votre retour : repas, lessives, trajets de l’école pour les aînés… Vous devez donc le prévoir durant votre grossesse. Parlez-en avec votre sage-femme ! Qu’elle fasse partie de la maternité ou qu’elle soit libérale, elle est votre principal interlocuteur. En maternité, il est possible que l’on vous propose cette solution dès votre inscription. Une fois éligible – cela se décidera le jour de l’accouchement, en fonction de son déroulement – vous pourrez rentrer chez vous.

Les conditions à remplir

Bien sûr, tout le monde ne peut pas demander une sortie précoce de maternité. Pour pouvoir en bénéficier, il faut que :
- vous et votre enfant vous portiez bien, c’est-à-dire qu’il n’y ait aucune complication ;
- vous ayez du soutien familial et que le lien mère-enfant soit établi. En clair : on ne vous laisse pas partir en plein baby blues !
- votre bébé doit être né à terme (à partir de 37 SA) ;
- l’alimentation soit établie (allaitement, biberon) ;
- le suivi post-partum après la sortie soit planifié.

Une bonne préparation pour un meilleur retour

Bien qu’intéressée par ce retour précoce à la maison avec votre bébé, la fatigue inhérente à la naissance ne doit pas être sous-évaluée. En dehors de l’aspect médical, il est essentiel que vous soyez assistée et aidée par votre conjoint, la famille, des amies proches. Car une fois rentrée, il est facile de se laisser happer par les tâches du quotidien… De même, pour un premier bébé, particulièrement si vous souhaitez mettre en place un allaitement, entourez-vous de personnes compétentes (conseillère en lactation) au cas où cela ne se passe pas tout à fait comme vous l’imaginiez.

Rentrer vite, c’est bien, mais rentrer en connaissance de cause et en ayant organisé son retour, c’est mieux !

Publié le 03/06/2016 à 11:38 mis à jour le 07/06/2016 à 10:47

Articles les + populaires

0 commentaire

Vous devez vous inscrire ou vous identifier pour pouvoir poster un commentaire.

En poursuivant votre navigation sur laboiterose.fr, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plus