C'est si bon d'être parents !


Inscrivez-vous pour recevoir votre e-box de bienvenue !

J'y vais

Devenir maman sans sa maman

Être enceinte et mettre un enfant au monde sont des moments mémorables dans une vie. Des moments où évidemment on se pose mille questions. Mais comment faire lorsque l’on a perdu sa maman, et qu’elle n’est plus là pour nous accompagner sur le chemin de la maternité ? Comment vivre sa grossesse avec ce manque ?

Devenir maman sans sa maman

Des souvenirs douloureux

Qu’importe le temps écoulé depuis le décès de votre maman, votre grossesse fait ressurgir des souvenirs, des questions, et malheureusement souvent, de la tristesse. Vous pourrez parfois vous sentir très seule face à ce sentiment de manque et cette tristesse profonde et ce, même si vous pensiez avoir fait votre deuil. Si vous pleurez beaucoup sans vous l’expliquer, c’est peut être le signe de cette souffrance qui se tapit dans l’ombre en attendant de pouvoir s’exprimer. Prendre conscience de ce malaise et déterminer son origine est un premier pas pour mieux vivre ce chamboulement.

Apprendre à être maman seule

La grossesse est un moment un peu ambiguë dans une relation-mère fille. La future maman a envie de solliciter sa maman pour mille questions, et en même temps, ressent parfois ce besoin de se détacher un peu pour devenir mère à son tour. Dans votre cas, vous allez devoir « apprendre » à être maman, sans elle. C’est dur et ça prendra du temps, mais vous allez y arriver vous verrez. Faites-vous confiance et entourez-vous. N’hésitez pas à parler de tout ça à votre futur bébé ou à votre nouveau-né, à lui raconter votre tristesse et vos souvenirs. Aussi fou que cela puisse paraître, il vous entendra. N’hésitez pas également à préparer un petit album photo. Si elle ne connaîtra pas votre tout-petit, elle vivra dans vos souvenirs, transmis à votre bébé.

Trouver un relais

Si votre chéri est impliqué et à l’écoute, n’hésitez pas à vous appuyer sur lui et à lui exprimer vos ressentis et vos questions. Vous pourrez aussi avoir besoin d’une présence féminine pour vous aider à vous construire en tant que maman. Belle-mère, sœur, amie, même si cela ne remplace pas votre maman, vous pourrez trouver certaines personnes sur votre chemin qui vous conseilleront, vous chouchouteront et seront à l’écoute. Médecin, PMI, peuvent aussi jouer un rôle si vous êtes isolée. Et si vraiment vous vous sentez très affectée par un grand mal-être, n’hésitez pas à en parler à votre médecin et à consulter un psychologue qui vous aidera à passer ce cap difficile.

Après la tristesse de l’absence de votre mère, vous vous remémorerez plus facilement le passé et retrouverez avec joie ces instants que vous avez partagés ou que l’on vous a raconté et vous pourrez, à votre tour, transmettre à votre enfant ces gestes, ces attentions qui feront de vous sa maman.

 

Publié le 22/02/2016 à 16:20 mis à jour le 31/03/2016 à 13:37

Articles les + populaires

0 commentaire

Vous devez vous inscrire ou vous identifier pour pouvoir poster un commentaire.

En poursuivant votre navigation sur laboiterose.fr, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plus