Inscrivez-vous et recevez votre E-box de bienvenue

Je m'inscris

L'instinct maternel

Vous vous êtes peut être déjà posée cette éternelle question "Vais-je être une bonne maman ?". Et rassurez-vous : vous n'êtes pas la seule ! Pour faire le point et mieux comprendre ce qu'est l'instinct maternel, suivez le guide !

L'instinct maternel

Le concept d’instinct maternel

Le concept d'instinct maternel apparaît au XIXème et représente l’état psycho-affectif d’une mère ayant une attitude protectrice et sécurisante envers son enfant : toute mère aimant son enfant, on parle alors d'instinct "naturel", comme peut l’être l’instinct animal. Mais cette notion a évolué et de nombreux psychologues s'accordent à dire que l'instinct maternel est davantage une construction sociale propre à notre époque.

Un instinct développé dans l’enfance

Bien avant d'être maman, cet instinct grandit déjà dès les premières années de votre enfance, lorsque le rapport avec votre propre mère se construit. Pendant et après la grossesse, ce lien mère-enfant s'épanouit de différentes manières : allaitement, contacts avec l'enfant (toucher, parole...). A la naissance, les sens primaires sont exacerbés et jouent un grand rôle dans la reconnaissance entre une mère et son enfant : elle reconnaît ses cris, son odeur dès le deuxième jour.

Quand l’instinct maternel se fait désirer…

Pour d'autres, ce lien ne se manifeste que bien après la naissance de l'enfant et l'on parle, au delà d'un simple baby-blues, de véritables difficultés à communiquer avec ce nouvel être. Pour certaines mamans, l’accouchement et son lot de souffrances l’empêchent de savourer pleinement son nouveau rôle de maman et ce petit être qui vient de naître. Ces mamans, même lors de la 1ère rencontre avec leur tout-petit, peuvent même ne pas vouloir entrer en relation avec leur bébé, refusant même qu’on leur pose sur le ventre. Mais Dame nature est bien faite et ce lien indéfectible se crée ensuite avec l’attachement et le temps.

Un comportement non inné

Bref, cet instinct maternel n'est pas inné, sachez-le. Contrairement à tout ce que l’on peut croire, ce n’est pas forcément quand bébé vient au monde que vous développez immédiatement votre instinct maternel ? C’est Freud le 1er qui a comparé la façon dont cet instinct se manifeste chez les animaux et les hommes. Les animaux, mammifères sans conscience, sont programmés pour assurer la survie de leur espèce et ont de manière naturelle et innée un comportement de protection à l’égard de leurs petits. Chez les humains, un tel comportement n’a rien de spontané ou d’inné. On a davantage tendance à ne faire qu’imiter les attitudes des mères de notre entourage.

Pas de culpabilité !

Alors, inutile de vous culpabiliser, la vie de maman se construit petit à petit. Aldo Naouri, pédiatre et psychanalyste, explique que «nul mieux que vous ne sait ou ne peut savoir ce qu’il convient de faire pour votre enfant, pour ce bébé qui est le vôtre et non celui de la médecine, de la psychologie ou de la mode – pour ce bébé que votre corps, et votre corps seul, vient de mettre au monde des vivants».
En conclusion : vous ne savez pas que vous savez… alors écoutez-vous !

 

>> Ne ratez pas le bon plan vertbaudet <<

Recevez en CADEAU votre pêle-mêle offert dès 50€ d'achat sur le site *

*Cette offre est personnelle et vous est strictement réservée en tant que nouvelle cliente, sous réserve du contrôle de vertbaudet, valable une seule fois. Pour toute commande de 50 € de la collection printemps-été 2017 sur vertbaudet.fr jusqu’au 28 mai 2017 recevez « le pêle-mêle » . En cas d’indisponibilité du cadeau, Vertbaudet se réserve le droit de le remplacer par une ecard cadeau d’un montant de 8€.

 

Publié le 17/03/2017 à 13:40 mis à jour le 16/05/2017 à 12:11
Auteur : Célia DULONG

Articles les + populaires

0 commentaire

Vous devez vous inscrire ou vous identifier pour pouvoir poster un commentaire.

En poursuivant votre navigation sur laboiterose.fr, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plus