C'est si bon d'être parents !


Inscrivez-vous pour recevoir votre e-box de bienvenue !

J'y vais

Être à l’aise dans les gestes du quotidien

La première semaine de vie de votre enfant.

Être à l’aise dans les gestes du quotidien

Sortir bébé du lit
Vous êtes souvent inquiet lorsqu’il s’agit de déplacer ou de sortir le bébé de son lit. Tenir sa tête semble être une priorité et vous avez peur de mal la tenir et de lui faire mal. En fait, votre bébé tient déjà très bien sa tête s’il est en position ventrale. Comme pour nous adultes, il lui est plus facile d’utiliser ses muscles du cou situé à l’arrière que ses muscles situés à l’avant.
Pour soulever le bébé de son lit, placez votre main sur son ventre en faisant attention que vos doigts soient sur le côté. Fléchissez sa jambe et faites pivoter le bébé sur votre main.

Déshabiller bébé
Pour ne plus stresser avec l’habillage et le déshabillage, rappelez-vous une règle simple :
bébé n’aime pas avoir la tête soulevée. Il faut donc apprendre à faire pivoter le bébé sur le côté pour défaire les boutons et soulever ses fesses s’il faut retirer les vêtements coincés sous lui. Vous éviterez ainsi bien des tracas et votre bébé pleurera beaucoup moins.

La position magique
Cette position rappelle la position foetale, elle permet de se mettre en communication avec son bébé dès les premiers jours. Avec cette position, vous allez découvrir que votre bébé est déjà un être de communication et de partage.
Captez son regard en l’appelant et parlez-lui. Il semble tout comprendre. Alors ne vous gênez pas et faites lui part de vos joies, de vos tracas ou même de vos silences d’émerveillement.
Ainsi vous vous apprivoiserez lentement en découvrant chacun l’autre.

 Les réflexes archaïques
A la naissance votre bébé a toutes les compétences motrices, qui lui permettront, plus grand, de se retourner, de marcher, de courir…
Seulement voilà pendant quelques mois, votre bébé est gêné par une multitude de réflexes archaïques qui l’empêchent de faire tout ce qu’il veut comme par exemple prendre son pouce pour le sucer, attraper un objet…
De plus sa musculature ne lui permet pas encore de mouvoir son corps comme il le voudrait. Il va lui falloir attendre patiemment que les réflexes disparaissent et que ses muscles se renforcent.
Les réflexes les plus connus sont le réflexe de Moro qui lui fait écarter les deux bras en croix et les réflexes d’agrippement qui lui font fermer les doigts des mains et des pieds.
Ces réflexes étaient fort utiles il y a bien longtemps. Aujourd’hui leur utilité a disparu, mais ils restent les vestiges de notre histoire.

Publié le 18/05/2015 à 12:04 mis à jour le 31/03/2016 à 18:10
Conseil des experts
Sophie Guillaume, Sage-Femme Cadre Supérieure

Votre préparation à la naissance est terminée, votre valise prête pour vous et votre (vos)nouveaux nés, grâce à la liste fournie par la maternité. Vous vous sentez prête pour la rencontre avec votre/Vos enfant(s). Les signes précurseurs de la mise en travail vous sont rappelés par votre sage-femme lors de la dernière consultation pour savoir quand venir à la maternité. En cas de naissance programmée pour raison médicale, vous avez RDV pour une hospitalisation la veille ou le matin même.

Articles les + populaires

0 commentaire

Vous devez vous inscrire ou vous identifier pour pouvoir poster un commentaire.

En poursuivant votre navigation sur laboiterose.fr, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plus