C'est si bon d'être parents !


Inscrivez-vous pour recevoir votre e-box de bienvenue !

J'y vais

Votre bébé est unique

Chaque enfant est tellement différent et unique.

bébé unique

Vous pensiez peut-être autrefois que tous les bébés se ressemblaient, et pourtant chaque enfant est tellement différent et unique. Non seulement vous reconnaîtriez votre enfant entre mille, mais en plus, il a déjà sa propre personnalité.

 

Au fil du temps, vous apprenez à le découvrir, à l’apprivoiser. Il n’est pareil à aucun autre. Alors, oubliez tous les " livres de recettes ” d’éducation standard ! La clé du succès est le " sur mesure ”. Et pour savoir ce qui convient à votre enfant, fiez-vous à votre intuition et à votre amour : ce sont les meilleurs guides.

 

Prenez le temps d’apprendre à connaître votre enfant sans trop vous inquiéter de savoir si vous faites bien ou mal. Le principal est que votre enfant puisse être lui-même et s’épanouir.

 

Vous êtes un peu déçue ?


Durant 9 mois d’attente, vous vous étiez fait une image de votre enfant. Vous l’imaginiez avec des cheveux bruns mais ils sont blonds. Vous pensiez qu’il vous ressemblerait mais il ressemble à votre mari. Vous rêviez d’une fille mais c’est un garçon. Vous l’attendiez tout rond, tout rose, tout sage… Et voilà qu’on dépose dans vos bras une petite chose fripée, recroquevillée sur elle-même, trop rouge ou trop pâle et qui pleure. Pire encore, vous vous sentez coupable d’être déçue, tant et si bien que vous n’osez en parler à personne.


Pourtant, il n’y a aucune honte à avoir. Ne vous en veuillez pas si vous n’aimez pas encore votre enfant autant que vous l’auriez voulu. D’ici quelques jours ou quelques semaines, vous réaliserez que votre amour grandit chaque jour d’une manière exponentielle et que vous ferez tout pour votre enfant.

 

Vous êtes heureuse et vous avez envie de pleurer ?


Qu’est-ce qu’il m’arrive ? Vous vous sentez pleine d’amour, mais en même temps, vous avez peur. Votre bébé vous attendrit, mais vous rend aussi un peu anxieuse. Vous êtes heureuse et vous avez le cafard à la fois. Alors que tout devrait aller pour le mieux, vous broyez du noir. Comment cela se fait-il ?


Pendant la grossesse, votre corps se modifie et le taux de certaines hormones augmente. Ces modifications sont nécessaires à la grossesse. A la naissance, ces taux hormonaux se modifient à nouveau, ce qui peut entraîner une " dépression transitoire ”. Il s’agit de la dépression post partum, aussi appelée baby blues. Progressivement, les taux vont se stabiliser et tout rentrera dans l’ordre. Le contact " peau à peau ” constitue une aide efficace pour compenser cette chute des hormones, ainsi tout se passe tout en douceur.

 

Donner la vie à votre enfant a chamboulé votre corps, mais aussi votre tête. Sans parler de votre famille qui doit se reconstruire. Il faut du temps pour intégrer votre bébé entièrement dans votre vie. Mais petit à petit, vous allez réaliser que ce bébé est bien le vôtre ! Le plus difficile est que votre entourage vous imagine comblée, alors que vous, vous ressentez un grand vide. Difficile d’avouer cela alors que vous devriez être la plus heureuse des mamans. Vous vous attendiez au coup de foudre, mais tout est bien plus compliqué. Vos sentiments se mêlent: vous êtes tour à tour fière, exaspérée, tendre, angoissée à l’idée que vous êtes liée à ce petit être pour le reste de votre vie.

 

On parle tellement de l'instinct maternel que vous étiez convaincue que tout cela allait se déclencher au moment même où l’on déposerait votre enfant dans vos bras. Si l’amour naît parfois d’un coup de foudre, il peut aussi se développer plus lentement. L’amour se construit à deux. Aimer implique autant de donner que de recevoir. Pour aimer, il faut se découvrir, passer du temps ensemble. On ne devient pas mère d’un coup de baguette magique, cela s’apprend et prend du temps.

 

Publié le 09/06/2015 à 14:42 mis à jour le 31/03/2016 à 17:49
Conseil des experts
Sophie Guillaume, Sage-Femme Cadre Supérieure

Votre préparation à la naissance est terminée, votre valise prête pour vous et votre (vos)nouveaux nés, grâce à la liste fournie par la maternité. Vous vous sentez prête pour la rencontre avec votre/Vos enfant(s). Les signes précurseurs de la mise en travail vous sont rappelés par votre sage-femme lors de la dernière consultation pour savoir quand venir à la maternité. En cas de naissance programmée pour raison médicale, vous avez RDV pour une hospitalisation la veille ou le matin même.

Articles les + populaires

0 commentaire

Vous devez vous inscrire ou vous identifier pour pouvoir poster un commentaire.

En poursuivant votre navigation sur laboiterose.fr, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plus