C'est si bon d'être parents !


Rire, manger, dormir, bouger...
Tout l'univers des bébés heureux !

J'y vais

Choisir sa première activité sportive

Avec la rentrée, c’est l’occasion d’inscrire votre enfant à une activité extra-scolaire. Le sport est un bon moyen de le canaliser, de le défouler mais aussi de développer la confiance en soi. Mais lequel choisir en fonction de l’âge de votre enfant ? Suivez le guide !

choisir sa première activité sportive

La babygym : dès 3 ans

Si avant 5 ans, peu de sports s’ouvrent aux tout-petits, il y en a un qui correspond tout à fait aux besoins des enfants de 3 ans : la babygym. Les séances, souvent courtes (environ 45 minutes), tiennent plus de l’éveil corporel que d’une réelle discipline sportive. Contact avec le sol, échauffement, la babgym permet de développer les aptitudes motrices de votre chère tête blonde mais aussi lui apprend à vivre avec les autres. Attendre son tour, écouter les consignes, autant de nouvelles choses qui sont essentielles pour bien vivre ensemble. Les ateliers proposés sont ludiques, vivants et amusants : tunnel pour ramper, cerceaux dans lesquels il faut sauter, poutre au sol pour travailler l’équilibre, il s’agit souvent de parcours de motricité. Que demander de plus ? L’équipement nécessaire est d’ailleurs minime : un jogging, un tee-shirt quelconque et une paire de tennis à semelle souple pour ne pas entraver le mouvement du pied. À noter que parfois, il est demandé aux parents de participer aux cours pour guider leur enfant : un bon moment parent-enfant en perspective ! Le prix à l’année varie en fonction des structures qui proposent cette activité.

Le judo : à partir de 4 ans

Art martial japonais, le judo est une discipline qui est proposée pour les petits dès 4 ans. Avant 5 ans, n’espérez pas en faire déjà un ou une championne : il s’agit davantage d’éveil au judo. Sport qui exige attention et discipline, le judo donne confiance en soi mais permet aussi aux enfants un peu timides ou peu à l’aise avec les autres d’extérioriser. Véritable école de la vie, il apprend aussi que la raison du plus fort n’est pas toujours la meilleure, puisque pour gagner un combat au judo il faut savoir faire preuve de rapidité et être capable de canaliser efficacement son énergie. Un sport donc très complet et parfait pour les petits. Pas étonnant qu’il soit dans le top 5 des sports qui comptent le plus de licenciés en France ! Pour que votre enfant puisse le pratiquer, il faut payer une licence (autour d’une trentaine d’euros) ainsi que la cotisation au club de judo dont le montant varie d’un endroit à l’autre. Côté équipement, vous trouverez facilement un kimono pour 10 à 15 euros.

La danse : à partir de 5 ans

Beaucoup de petites filles rêvent d’être une ballerine et de porter des tutus. Un rêve qui appartient parfois aussi aux petits garçons qui aiment tout simplement bouger sur de la musique. Bien que la plupart des conservatoires et des professeurs de danse prennent les enfants à partir de 5 ans, filles comme garçons bien sûr, jusqu’à 8 ans, il s’agit plus d’un éveil corporel. Rythme de la musique, contact des pieds au sol, votre enfant apprendra à prendre conscience de son corps mais aussi quelques bases de danse classique. C’est à 8 ans qu’il pourra choisir entre classique, moderne et contemporain et rentrer dans le vif du sujet. Attention, une tenue correcte est exigée et parfois imposée et les cheveux doivent être coiffés. Ce sport permet aussi de développer le sens de la créativité. Tout de bon ! En revanche, il demande rigueur et discipline ainsi que de la persévérance. Les cours ont lieux une fois par semaine pour les plus petits et deux fois généralement à partir de 7 ans. Vous trouverez également d’autres types de danse qui pourront plaire à votre enfant : zumba, danse africaine, il n’y a pas que l’option danse classique !

Quel que soit le sport que votre enfant veut faire ou que vous avez choisi pour lui, il est essentiel de ne pas le pousser pour ne pas l’en dégoûter. Le mieux avant de s’engager pour toute l’année : tester plusieurs sports le temps d’une séance, que ce soit une discipline plus artistique, un sport individuel ou collectif. Et puis si vraiment votre enfant n’accroche à aucun sport, ce n’est pas grave : peut-être aimera-t-il faire du dessin ou de la musique !

Publié le 12/09/2016 à 14:24

Articles les + populaires

0 commentaire

Vous devez vous inscrire ou vous identifier pour pouvoir poster un commentaire.

En poursuivant votre navigation sur laboiterose.fr, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plus