J'y vais

Être père aujourd'hui

Si avant le père était avant tout la figure autoritaire et celui qui ramenait l’argent pour faire vivre la famille, aujourd’hui les choses ont changé. Sans forcément s’inscrire à l’opposé des pères d’avant, ceux actuels ont parfois du mal à construire leur rôle de père, faute de pouvoir s’identifier à un modèle de père existant. Mais c’est quoi être père aujourd’hui ?

Être père aujourd'hui

Se démarquer de leur propre père

C’est sans doute ce qui caractérise la plupart des pères aujourd’hui : faire différemment de leur père. Ils souhaitent être plus présents mais aussi plus investis : activités, jeux, devoirs, c’est un réel souhait de s’occuper davantage des enfants mais pas uniquement. Ils sont à l’écoute de leurs enfants et de leurs émotions au même titre que la maman.

Le « paternage » proximal

Materner son enfant n’est plus réservé qu’à la maman : portage, méthode de préparation à l’accouchement moins traditionnel, les papas 3.0 sont aujourd’hui investis dans la paternité dès la grossesse. Les préparations comme l’haptonomie incluent justement le futur père et lui permettent de communiquer avec son enfant avant la naissance : de quoi préparer le terrain et faire en sorte que le lien se fasse dès que bébé est né. Se lever la nuit, changer bébé, donner le bain est devenu normal pour la plupart des pères.

Une société en mutation

Tout cela est aussi possible grâce à l’évolution de la société qui se fait doucement. Le congé parental permet désormais au papa de rester à la maison avec bébé plusieurs mois. Et puis surtout, la parentalité place désormais le père et la mère sur un même pied d’égalité. Les luttes pour l’égalité des sexes ont donc aussi impacté le couple parental. Le pater familias s’efface au profit d’une nouvelle figure paternelle dont la fonction n’est plus la même. La multiplication des séparations dans les couples et l’avènement de cellules monoparentales poussent aussi certains pères à prendre davantage de place dans la vie de leur enfant dont la garde est encore bien souvent attribuée à la mère. Enfin, certains pères déplorent manquer de temps pour s’occuper de leur enfant de par leur activité professionnelle : le monde du travail n’est peut-être pas encore adapté à ces nouveaux papas.

Malgré cette évolution, la révolution des nouveaux pères ne semble qu’à ses balbutiements. Les mères continuent encore, en plus de leur travail, de gérer le foyer, les tâches ménagères particulièrement lors de l’arrivée du deuxième enfant. Mais on est sur la bonne voie !

Publié le 12/06/2017 à 16:28

Articles les + populaires

0 commentaire

Vous devez vous inscrire ou vous identifier pour pouvoir poster un commentaire.

En poursuivant votre navigation sur laboiterose.fr, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plus