C'est si bon d'être parents !

DME : quels aliments éviter pour l’alimentation de bébé ?

La diversification menée par l’enfant est une méthode intéressante pour que bébé puisse découvrir par lui-même les aliments, se familiariser avec les goûts, les différentes textures, les odeurs… Elle est plébiscitée par de nombreux parents dans le cadre de la grande étape de la diversification alimentaire. Comment s’y mettre ? Quels aliments éviter ? Pourquoi ne pas donner tel ou tel aliment à bébé ?  Quels sont les dangers pour bébé ? On fait le point ensemble.

aliments éviter bébé diversification

La liste des aliments déconseillés pour la diversification alimentaire de bébé

Voici une liste des aliments qu’il est préférable d’éviter pour votre enfant :

- les petits aliments : certains aliments qui sont trop petit peuvent être compliqués à mâcher pour votre enfant. Ce qui peut être dangereux pour lui car il les avalera directement, et risque de s’étouffer.

- les aliments durs : beaucoup de fruits et légumes crus et durs sont très compliqués à manger pour bébé. Il n’arrivera pas à les déguster rapidement et cela pourrait le gêner lors de son repas.

- les aliments huileux : pour votre enfant, les aliments huileux sont quasi impossibles à garder en main. Cela sera compliqué pour lui de les apprécier sans que cela ne lui glisse des mains.

- les aliments crus ou pas assez cuit : que ce soit le poisson, la viande ou encore les œufs, ces aliments sont déconseillés pour les petits enfants car ils sont plus sensibles aux bactéries présentes dans les aliments comme les viandes, etc…

- les fruits secs ou à coques : tel que les noix entières, des raisins secs, les cacahouètes sont à éviter car ils sont tout simplement petit, dur, parfois entouré d’une coque que bébé peut avaler avec.

- l’assaisonnement : le sel, le poivre, le sucre entre autres sont à éviter pour une diversification qui apprend à l’enfant à reconnaitre et se familiariser avec les goûts et les saveurs des aliments sans épices.

- les produits laitiers : votre enfant peut être allergique au lait ou avoir une intolérance, il faut donc surveiller de près ses réactions.

J’ai peur que la DME soit un danger : à quoi faire attention ?

Bébé a une confiance aveugle en vous : c’est pour cela que les aliments qu’il mangera seront sans aucun risque à ses yeux. Pourtant, le risque d’étouffement existe : c’est la raison pour laquelle il est recommandé aux parents d’être vigilants sur la taille, la matière ou la forme de certains aliments susceptibles d’être avalés de travers.

Il en est de même pour les petits aliments durs qu’un petit enfant aura du mal à mâcher. N’oubliez pas que les aliments contenant des noyaux sont dangereux pour bébé car il n’a pas la capacité de les enlever, et de les identifier comme potentiellement dangereux.

Surveiller bébé pendant le repas est important car il peut aussi piocher dans votre assiette sans prévenir. La présence des parents et/ou d’un adulte en charge de la surveillance de votre tout-petit est donc primordiale lors de ses repas.

Une liste d’aliments bénéfiques pour commencer la DME

Certains aliments sont particulièrement recommandés pour assurer à bébé un apport minimum en fer et en lipide, et répondre à aux besoins nutritionnels nécessaires à sa croissance.

-La viande est recommandée pour un apport en fer. Attention, la mastication est encore délicate pour les petits enfants : envisagez donc des morceaux de viande bien cuits, effilochés ou bien coupés.

-Quant à ses besoins en lipides, les huiles végétales sont votre meilleur atout. Seulement, faites attention avec les aliments avec une texture trop huileuse, bébé aura du mal à les attraper et les manger. On pense souvent que les matières grasses sont mauvaises pour la santé… et pourtant, pas toutes !

- Faites-lui essayer des fruits faciles à manger et à attraper, afin de lui apporter des vitamines : des quartiers de pêche, des petits morceaux de banane, des abricots bien découpés, quelques morceaux de poire…

- Côté légumes, c’est le moment de faire cuire des courgettes, de la patate douce, du potimarron, de la carotte, du brocoli… et de lui faire goûter ces saveurs !

Le mieux à faire pour bébé est de lui faire consommer des produits équilibrés, biologiques sans pesticides.

 

A lire également :
- Alimentation : 18 mois, il mange comme un grand
L’alimentation spécifique des enfants de moins de 3 ans
- Alimentation :  Mon enfant devient difficile, que faire ?

 

Publié le 03/11/2020 à 17:20
Auteur : 

Articles les + populaires

0 commentaire

Vous devez vous inscrire ou vous identifier pour pouvoir poster un commentaire.