C'est si bon d'être parents !

la boîte rose

Un nouveau logo pour bien décrypter les aliments bons pour bébé

Pas facile de s’y retrouver dans l’alimentation pour bébé. Hormis les petits pots et laits infantiles, vous vous posez toujours la question de savoir ce que vous pouvez donner à manger à votre petit bout les yeux fermés, notamment une fois qu’il est diversifié. Pesticides, perturbateurs endocriniens, ou aliments trop salés gras ou sucré, il y a vraiment un danger pour sa santé. Désormais, vous pourrez vous fier au logo « Destiné à l’alimentation du tout petit » créé par Association française de normalisation (Afnor) qui petit à petit va prendre place sur les aliments adaptés à votre loulou. 

nouveau logo alimentation tout-petit

La nécessité de créer un logo alimentaire pour aider les parents

D’après notre étude La Boîte Rose sur l’alimentation menée auprès de mamans, une maman sur deux propose à la fois des petits pots industriels et du fait maison. Les petits pots sont très pratiques, car quand on travaille, le temps manque, c’est la raison invoquée par 74 % des mamans qui choisissent une alimentation industrielle. 

Il est donc primordial que cette norme existe afin de les aiguiller au mieux pour proposer des aliments sains et sans danger à leur petit bout, surtout quand on sait que 34 % d’entre elles ne regardent pas les étiquettes des petits pots qu’elles achètent.

Enfin, selon une étude OpinionWay, 93 % des parents ont des difficultés pour alimenter leur bébé : quantité, qualité des produits, sécurité, les questions qu’ils se posent sont nombreuses, preuve de la nécessité de l’existence d’un logo afin d’identifier facilement les produits adaptés ou non à l’alimentation des bébés de la naissance à 3 ans.

Pourquoi une bonne alimentation est essentielle pour bébé

Proportionnellement à son poids, par rapport à un adulte, votre bébé de 4 mois ingurgite 4 fois plus d’aliments, ce qui l’expose particulièrement aux contaminants alimentaires. Il est donc essentiel que son alimentation soit adaptée, de bonne qualité et sans danger. L’organisme, en plein développement, est très sensible : la diversification par exemple ne doit jamais avoir lieu avant 4 mois révolus. En effet, avant ce moment, l’estomac n’est pas assez mature : les protéines passent à travers les parois de son estomac, ce qui peut faire le lit d’allergies. Une sensibilité qui perdure d’ailleurs jusqu’à 3 ans. Avant cet âge, toutes les précautions doivent donc être prises.

Quel engagement pour les produits comprenant le logo « Destiné à l’alimentation du tout petit »

Les produits qui auront le symbole « aliments de l’enfance » seront scrupuleusement surveillés : sécurité des aliments, compositions adaptées aux besoins de bébé, la liste des critères à respecter est très précise et concerne également les substances nocives pour sa santé, que ce soit pour les produits utilisés que le produit fini. Les aliments qui auront ce logo devront : 

- avoir 5 fois moins d’additifs que dans les autres aliments courants ;
- ne pas contenir certains phtalates reconnus comme perturbateurs endocriniens ;
- présenter un taux de nitrate 10 fois moins important que les autres aliments courants ;
- répondre à des normes 2 à 25 plus strictes sur la teneur en métaux lourds ;
- être préparés avec des produits exempts de certains pesticides et contenir des niveaux de résidus 500 fois plus stricts dans le produit fini pour les autres pesticides ;
- ne pas contenir de conservateurs ;
- ne pas contenir de colorants ;
- répondre aux besoins nutritionnels spécifiques des tout-petits, que ce soit en ce qui concerne les protéines, les lipides, les sucres, le sel, les minéraux ou encore les vitamines.

Petit rappel des précautions à prendre concernant l’alimentation de bébé

- Pas de lait de vache avant 1 an ni de lait d’autres animaux. 

- Pas de diversification avant 4 mois révolus.
- Pas de jus végétal pour remplacer le lait (soja, amande ou autre).
- Pas de lait cru.
- Pas de légumes secs avant 15-18 mois.
- Pas plus de 20 g de protéines (viande, poisson) avant 12 mois.
La liste des aliments à limiter ou à éviter entre 0 et 3 ans
- Le sel.
- Le sucre.
- Le miel (risque de botulisme avant 1 an).
- Le chocolat.
- Les aliments gras (fritures…).

Pour en savoir plus l’alimentation du tout-petit

Alimentationdutoutpetit.fr, le site référence sur cette nouvelle norme par la SFNS (Syndicat français de la nutrition spécialisée)
Le guide nutrition de la naissance à trois ans de l’INPES
Retrouvez notre étude sur l’alimentation

Publié le 19/10/2018 à 12:06

Articles les + populaires

0 commentaire

Vous devez vous inscrire ou vous identifier pour pouvoir poster un commentaire.