Inscrivez-vous au programme La Boîte Rose

Je m'inscris

Maladies chroniques : peut-on demander des aménagements à l’école ?

Si votre enfant est touché par une maladie chronique – asthme – diabète – épilepsie – cardiopathie ou allergie alimentaire, il a tout à fait la possibilité de suivre une scolarité normale à condition de prendre des précautions et de demander des aménagements à l’école. On vous en dit plus.

Maladies chroniques : peut-on demander des aménagements à l’école ?

Poursuivre sa scolarité atteint d’une maladie chronique 

Les enfants malades ont tout à fait le droit de poursuivre une scolarité normale. La circulaire ministérielle du 8/9/2003-135 précise les conditions et modalités de l’accueil des enfants atteints de troubles de la santé de longue durée dans tous les établissements scolaires au même titre que les autres enfants.

Le projet d’accueil individualisé (PAI) 

Le PAI définit toutes les adaptations qui vont être nécessaires à votre enfant. Vous devez en faire la demande à partir des recommandations de votre médecin traitant qui prend en compte le degré de la maladie, l’âge de l’enfant, et son degré d’autonomie. Ce projet est mis par écrit en collaboration avec l’enfant, sa famille, le directeur de l’établissement scolaire, l’enseignant de la classe, le médecin scolaire et l’infirmière. Il comprendra différents points et sera adapté à chaque élève cas par cas.

Garantir la continuité du traitement médical 

- Autoriser la prise d’un traitement médical, en particulier pour les enfants diabétiques qui ont besoin d’une surveillance glycémique avec injection d’insuline.
- Préciser les modalités pratiques telles que l’endroit où sont rangés les médicaments, les horaires, les modes d’administration et les personnes désignées pour le faire,
- Etablir un protocole d’urgence lorsque la maladie évolue par crise et pourrait mettre en jeu le pronostic vital de l’enfant,
- définir clairement les mesures à prendre et les informations à donner au service des urgences.

Aménagement du temps scolaire 

En raison de périodes de repos qui peuvent être nécessaires pour certaines pathologies, il peut être prévu une adaptation de l’emploi du temps. En effet certains enfants ne peuvent pas suivre une scolarité à temps complet – parfois en raison d’hospitalisation. L’équipe pédagogique doit se concerter afin de trouver la solution la plus adaptée pour lui permettre la continuité de sa scolarité avec des périodes à domicile ou même durant une hospitalisation dans la mesure du possible.

Aménagement des locaux 

La pathologie de l’élève demande parfois qu’une adaptation des bâtiments de l’établissement soit réalisée. Par exemple, la création de toilettes privées avec des conditions d’hygiène spécifiques pour les enfants atteints de mucoviscidose et tout aménagement de matériel ou de mobilier. Il faut tenir également compte des déplacements scolaires et activités en dehors du cadre de l’école.

Aménagement des repas 

Autre moment de la journée qui peut demander un aménagement particulier : le repas. En cas d’allergie alimentaire (intolérance au gluten ou autre) le service de la cantine scolaire prévoit un menu de substitution adapté à l’enfant. Par contre si l’enfant présente de multiples allergies, il sera demandé à la famille de prévoir un panier repas. Un réfrigérateur et un micro ondes seront mis à disposition.

Quelles démarches pouvez-vous entreprendre ?

La première chose à faire est d’inscrire votre enfant dans l’école le plus proche de votre domicile. Adressez vous ensuite à la Maison Départementale des Personnes Handicapés (M.D.P.H). pour mettre en place un projet personnalisé de scolarisation. Cette étape importante permettra une prise en charge optimale de votre enf

Publié le 29/06/2017 à 17:23
Auteur : Célia DULONG

Articles les + populaires

0 commentaire

Vous devez vous inscrire ou vous identifier pour pouvoir poster un commentaire.

En poursuivant votre navigation sur laboiterose.fr, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plus