C'est si bon d'être parents !

laboiterose

Mon enfant a des allergies alimentaires : comment gérer la cantine

Votre enfant a une allergie alimentaire et ce n’est pas toujours facile à gérer au quotidien à la maison. À l’école, si vous souhaitez le mettre à la cantine, les choses se compliquent d’autant plus. Comment faire pour s’assurer qu’il pourra manger en toute sécurité ? Voici ce que vous devez savoir pour gérer les repas de votre enfant à l’école. 

Mon enfant a des allergies alimentaires : comment gérer la cantine

Allergie ou intolérance, deux prises en charge différentes pour la cantine

L’intolérance alimentaire et l’allergie sont deux choses différentes. Dans le premier cas, les conséquences restent minimes, et une simple éviction de l’aliment permet d’éviter les désagréments. En revanche, dans le deuxième cas de figure, l’absorption d’un aliment par votre enfant peut le mettre en danger. Consulter un allergologue permettra de faire un point et d’agir en conséquence.

Allergies alimentaires : la nécessité de faire un PAI

Si votre enfant a été testé chez un allergologue et qu’il est allergique à un ou plusieurs aliments, leur éviction totale est indispensable. En cas d’ingestion de l’aliment incriminé, le risque est qu’il fasse un choc anaphylactique : un incident qui peut causer la mort. Il est donc essentiel de mettre en place des mesures de précaution, notamment en faisant un PAI pour l’école, c’est-à-dire un projet d’accueil individualisé. Ce document explique ce qu’il est nécessaire d’adapter à la vie de votre enfant en collectivité pour éviter tout problème. Vous devez en faire la demande ou le directeur de l’école s’il estime que cela est nécessaire. L’intervention d’un médecin scolaire est aussi indispensable à la réalisation de ce PAI. Enfin, votre médecin, ou l’allergologue dans ce cas précis, doit faire une ordonnance dans laquelle il précise les besoins de l’enfant (traitement, éviction d’un aliment…). Cela nécessite donc plusieurs acteurs et un peu de temps pour qu’il soit mis en place. Ce papier permet également de détailler le protocole à mettre en place en cas d’ingestion de l’aliment responsable. Sans ce PAI, personne n’est autorisé à administrer un médicament en cas de problème.

Des prises en charge des enfants allergiques différentes selon les structures

Pour la prise en charge des enfants souffrant d’allergie alimentaire, plusieurs possibilités existent : soit l’établissement est en mesure de proposer un repas adapté à votre enfant, soit vous fournissez le repas. Malheureusement, toutes les écoles ne sont pas en mesure de préparer des repas sur mesure : si les repas sont par exemple réalisés au sein d’une structure qui dessert toutes les cantines scolaires, c’est peine perdue. La seule alternative qu’il vous reste, c’est de préparer un repas pour votre enfant qu’il pourra manger le midi. Certains établissements refusent purement et simplement de prendre le risque et n’admettent pas d’enfants allergiques. Cela reste cependant rare, mais surtout illégal ! Une circulaire de 2003 plaide en faveur d’un accueil en restauration scolaire égale pour tous les enfants.

Allergie alimentaire : informer et former l’enfant pour prévenir les risques

Enfin, il est essentiel de parler à votre enfant de ses allergies, quel que soit son âge, mais aussi des risques qu’il encoure s’il venait à manger l’aliment en question. Jeux, activités, il existe plusieurs moyens pour l’aider à reconnaître l’aliment auquel il est allergique, mais aussi à apprendre à reconnaître les symptômes qui apparaissent lors d’une allergie.

Le mieux reste donc de discuter avec la directrice de l’établissement scolaire des solutions qu’il est possible de mettre en place afin que votre enfant puisse, comme tous les autres, rester manger à la cantine le midi… et partager de chouettes moments avec ses copains !

 

Publié le 30/08/2018 à 15:52

Articles les + populaires

0 commentaire

Vous devez vous inscrire ou vous identifier pour pouvoir poster un commentaire.