C'est si bon d'être parents !

la boîte rose

Quelles questions poser à son enfant pour qu'il raconte sa journée à l'école ?

Maintenant que votre enfant va à l’école maternelle comme un grand, vous ne savez pas forcément ce qui s’y passe : fini les comptes rendus comme chez la nounou ou à la crèche ! Vous avez beau questionner votre enfant, rien n’y fait : vous ne saurez rien sur sa journée. Alors si votre loulou reste une tombe ou répond un laconique « rien » ou un « grmpff » quand vous l’interrogez, ce qui suit va vous aider. Voici comment réussir à lui tirer les vers du nez sans même qu’il s’en rende compte !

enfant raconte journée à l'école conseils

Pourquoi mon enfant ne me raconte pas ses journées ?

Votre petit bout, la chair de votre chair, est tout pour vous. Vous aimez savoir ce qui s’est passé dans sa journée. Mais lui… peut-être pas ! L’école, c’est un peu sa vie privée : il peut ne pas avoir envie de le partager, et cela n’a rien à voir avec vous. C’est l’âge où les enfants prennent conscience que ses parents n’ont pas accès à ses pensées et qu’ils ont le choix de les partager ou pas. Et il va falloir vous y faire : ce filtrage des informations risque de durer !


Tu as joué à quoi ?

Le jeu a souvent une place importante dans la journée de votre enfant, particulièrement s’il n'aime pas vraiment l'école. Souvent d’ailleurs, à l'âge de la maternelle, les petits bouts sont plus souvent intéressés par jouer avec les copains que rester assis sagement dans la salle de classe. D’ailleurs, ce qu’il apprend tout au long de la maternelle est souvent proposé sous forme de jeux ou d’atelier afin que l’apprentissage reste ludique et stimulant.


Avec qui tu as joué pendant la récréation ?

Les copains d’abord, comme le dit la chanson. Les liens que votre enfant peut entretenir avec d’autres enfants, cela vous intéresse. Et surtout, cela permet de savoir si tout se passe bien et s’il arrive à se faire des copains. Attention cependant : à cet âge, c’est normal qu’il ne soit pas fidèle en amitié, c’est très changeant.


Tu as fait quoi avec maîtresse aujourd’hui ?

C’est une question un peu plus ciblée qui permet de remplacer la fameuse phrase « qu’est-ce que tu as fait à l’école aujourd’hui » à laquelle les jeunes enfants ont bien du mal à répondre. Vous pouvez même préciser le moment de la journée – « après la sieste », « quand tu es arrivé en classe » – car votre petit peut avoir du mal à se rappeler de ce qu’il a fait comme activités durant sa journée : il n’a pas la même notion du temps que nous !


Qu’est-ce que tu as aimé à l’école aujourd’hui ?

Pour que votre enfant puisse se rappeler ce qu’il a fait et vous le raconter, convoquer ses émotions est une super idée ! Il va pouvoir vous dire ce qui l’a fait rire, ou un moment agréable qu’il a eu.


Qu’est-ce que tu as appris/fait de nouveau à l’école ?

La nouveauté ! Les enfants adorent ça. Il sera sûrement enthousiasmé à l’idée de vous parler de ce qui s’est passé de nouveau à l’école pour lui, ou si par exemple quelqu’un a fêté son anniversaire en amenant des bonbons. Mais ça, normalement, vous n’aurez pas de difficultés à le savoir !


Tu as mangé quoi de bon à la cantine ?

Faute de connaître le déroulé des journées avec la maîtresse, peut-être votre loulou consentira à parler de ce qu’il a mangé à la cantine, surtout si c’est un petit gourmand. Il s’agit souvent d’un moment de partage avec ses camarades de classe qu’il apprécie tout particulièrement. En revanche, si votre petit a des difficultés à manger, privilégiez un autre thème.


Nos conseils pour que votre enfant accepte de raconter sa journée

- Bien sûr, le but n’est pas de faire un interrogatoire : ne le bombardez pas de questions !
- N’insistez pas non plus s’il ne semble pas très bavard sur la journée.
- Reportez la discussion s’il est trop excité ou occupé par autre chose.
- Posez des questions vraiment précises.
- Évitez les questions auxquelles il peut répondre par oui ou par non : naturellement, il n’ajoutera rien d’autre.
- Racontez votre journée : il suivra peut-être tout naturellement le pas !
- Ne l’interrompez pas : laissez-le exprimer librement ce qui s’est passé sans lui faire de remarque… Sinon il risque de ne plus avoir envie de se confier.


Et si mon enfant ne veut toujours pas en dire plus ?

Si vraiment votre petit ne décroche pas un mot, et que vous trouvez que son comportement a changé, c’est qu’il y a peut-être un souci. Le harcèlement à l’école survient à tout âge. N’hésitez pas à prendre rendez-vous avec l’institutrice afin de faire un point et lui demander comment se déroulent les journées de votre loulou.

Par ces questions, cela va aussi aider votre petit bout qui n’aime pas trop l’école à focaliser notamment sur le positif, mais aussi à travailler son expression orale. Et puis il se sentira important pour vous : un sentiment précieux si jamais il rencontre un jour un souci.


À lire aussi :
Il pleure tous les matins
Il est est hyper émotif
Les bobos imaginaires

Publié le 18/02/2020 à 21:52

Articles les + populaires

0 commentaire

Vous devez vous inscrire ou vous identifier pour pouvoir poster un commentaire.