C'est si bon d'être parents !

Inscrivez-vous au programme La Boîte Rose

J'y vais

Comment aider la fratrie à tisser des liens ?

Entre frère et sœur, c’est parfois comme entre chien et chat : les disputes sont fréquentes. Bien que cela ne les empêchent pas de s’aimer, vous aimeriez que vos enfants aient des liens forts qu’ils pourront avoir toute leur vie durant. Voici comment les aider à s’aimer.

Comment aider la fratrie à tisser des liens ?

Accepter les disputes

Oubliez l’image idyllique d’une fratrie complice et calme : eh oui, vous ne pouvez pas éviter qu’ils s’accrochent. Et c’est tant mieux ! Cela va leur permettre de construire leur relation, tant que bien sûr cela ne finit pas en bataille systématiquement. Évitez donc d’intervenir et d’arbitrer toutes leurs disputes : qu’ils expriment leur jalousie ou leur colère est même plutôt sain. Quand votre intervention s’avère nécessaire, ne prenez pas parti mais écoutez la version de chacun des enfants et confrontez-les : ils arriveront à trouver une solution et à se rabibocher.

Valoriser leurs différences

Vos enfants sont différents, vous le savez, mais il est bon de valoriser leurs différences qui font qu’ils sont uniques. Et pour ce faire, ne les comparez pas. Si votre grand est très bon en dessin, mettez en avant la curiosité ou l’agilité de votre second. Et surtout, dites-leur que vous les aimez autant l’un que l’autre, en tête-à-tête : savoir qu’il est aimé autant que son frère ou sa sœur est essentiel pour éviter les conflits.

Les écouter

Chaque enfant a le droit d’être écouté autant que l’autre et ce, quel que soit son âge. Parfois le petit dernier peut prendre beaucoup de place ou, au contraire, s’effacer au profit d’un grand qui s’exprime davantage et plus facilement. Veillez à avoir du recul sur cela : l’écoute et l’attention que vous portez à chacun de vos enfants joue pour beaucoup. S’ils en manquent, ils chercheront par tous les moyens à en avoir… notamment en se disputant !

Accorder un temps pour chacun

Même si cela n’est pas chose aisée au quotidien, essayez malgré tout d’avoir un peu de temps seul avec chacun de vos enfants chaque semaine : une heure à jouer, papoter, ou pour aller au cinéma, c’est déjà beaucoup et cela suffit à ce qu’ils se sentent importants pour vous.

Vous l’aurez compris, une bonne relation dans la fratrie passe par une relation parent-enfant riche et rassurante : ce n’est pas plus compliqué que cela !

 

Publié le 25/07/2017 à 10:04

Articles les + populaires

0 commentaire

Vous devez vous inscrire ou vous identifier pour pouvoir poster un commentaire.

En poursuivant votre navigation sur laboiterose.fr, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plus