Inscrivez-vous au programme La Boîte Rose

Je m'inscris

Il est archi pudique, je fais quoi ?

Depuis peu, votre enfant veut prendre son bain sans personne autour, il veut aller aux toilettes tout seul, il ferme même la porte, ne veut plus que vous le regardiez et vous vous entendez dire « c’est bon maman, je t’appellerai quand j’aurai fini ». Normal me direz vous, un peu d’intimité quand même ! Mais là où çà vous inquiète un peu plus, c’est lorsqu’à la piscine, il ne veut plus se déshabiller devant les copains, ou lorsque vous l’emmenez chez le médecin, il ne veut plus se mettre tout nu. Il devient archi pudique. Que faire ?

Il est archi pudique, je fais quoi ?

Comment arrive ce sentiment de pudeur ?

Avant 2 ans L’enfant n’a aucun problème pour se balader tout nu, faire pipi en collectivité ne le gêne nullement. En fait il découvre son corps et est très curieux de son anatomie et des sensations que cela lui procure.

Puis vers 3/4 ans, il commence à poser des questions et le pourquoi du comment du « zizi » ou de la « zézette » car il prend conscience de la différence des sexes.

C’est vers 5 ans qu’il s’aperçoit qu’il a une identité propre et que la pudeur apparaît. Il veut qu’on ferme la porte des toilettes, qu’on le laisse tranquille dans la salle de bain, dans sa chambre quand il s’habille. C’est une étape normale de son développement.

Il est vraiment trop pudique

Par contre s’il refuse catégoriquement d’aller à la piscine, se dérobe à tout examen médical et si vous sentez une obsession permanente de cacher son corps, vous avez le droit de vous poser des questions car cette attitude peut être l’indice d’un mal être qu’il vous faudra découvrir.

Il est mal à l’aise avec son corps

Peut-être nourrit-il un complexe sur son physique – une réflexion mal venue d’un petit copain - trop maigre, trop gros, trop petit, trop grand, (on le sait les enfants ne se font pas de cadeaux entre eux). Montrez-lui qu’aucun corps n’est parfait, qu’il ne doit pas avoir honte du sien, et surtout dites lui bien qu’un petit défaut physique n’entamera jamais l’amour que vous lui portez.

Il s’éveille à la sexualité

Il commence à s’apercevoir qu’il est un petit garçon ou une petite fille et peut être gêné par la nudité du sexe opposé. La sexualité infantile existe bel et bien. Et oui vos enfants peuvent avoir des pulsions sexuelles en particulier lorsqu’ils sont en pleine période oedipienne. Ils peuvent tenter alors de les refouler en protégeant leur corps.

Il peut vous envoyer un message

Aujourd’hui, la nudité s’affiche partout, pubs, affiches, télé, plages. Vous avez peut-être vous-même l’habitude de vous promener nu devant votre enfant. Si cela ne le gênait pas jusqu’à maintenant et qu’il était bien content de prendre son bain avec vous, il se peut que maintenant pour lui trop c’est trop et que cette pudeur exacerbée est en réaction à une exhibition de nudité qui l’agresse. A la hauteur où il se trouve on vous laisse imaginer ce que vous lui montrez de vous. Sans forcément vous cacher à tout prix, il serait peut-être bon de vous montrer plus discret pour l’aider à traverser cette petite crise.

Une pudeur extrêmement marquée qui deviendrait pathologique pourrait cacher quelque chose de beaucoup plus grave et pourrait vous faire déceler des indices d’attouchements sexuels. D’autres symptômes toutefois les accompagneraient (troubles du sommeil, alimentaires, effondrement scolaire) de façon très soudaine.

Une chose très simple à faire : écoutez votre petit et laissez le libre de son choix, même s’il est exagéré par certains moments, accompagnez le en le rassurant sans jamais le forcez à tout prix, n’oubliez pas que son corps lui appartient et qu’il a tout à fait le droit de protéger son intimité. C’et une étape de plus à passer.

 

 

 

 

Publié le 26/06/2017 à 10:02
Auteur : Célia DULONG

Articles les + populaires

0 commentaire

Vous devez vous inscrire ou vous identifier pour pouvoir poster un commentaire.

En poursuivant votre navigation sur laboiterose.fr, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plus