C'est si bon d'être parents !

Inscrivez-vous au programme La Boîte Rose

J'y vais

Le développement de l'odorat chez l'enfant

Petit à petit votre bébé va s’ouvrir au monde grâce à ces cinq sens. L’odorat est une de ses premières satisfactions et grande source de plaisir. Quand commence t-il à sentir ? Comment va se développer son odorat ? Peut-on le stimuler ? On essaie de vous aider à mieux comprendre.

Le développement de l'odorat chez l'enfant

Le nez de votre bébé

Il commence à se former à environ sept semaines de grossesse. A dix semaines, ses récepteurs sensoriels commencent à détecter les odeurs.

Son odorat

Il commence donc à utiliser son sens de l’odorat dans votre ventre. En baignant dans le liquide amniotique et en le respirant, il va se familiariser avec son odeur qui est très proche de l’odeur du lait maternel. Il va aussi ressentir l’odeur de ce que vous mangez.

Dès la naissance, c’est votre odeur de « maman » qu’il va immédiatement reconnaître (particulièrement le cou et les seins) ce qui lui permettra de différencier l’odeur du lait maternel des autres laits. Pour lui c’est sécurisant et réconfortant. S’il pleure, prenez- le dans vos bras, il se calmera immédiatement. C’est par son petit bout de nez qu’il va tisser ses premiers liens affectifs. On vous conseille de ne pas vous servir de produits cosmétiques ou de parfum trop puissant pendant les premiers jours qui suivent votre accouchement.

Mois après mois

L’odorat de bébé va continuer à se développer et il va progressivement s’habituer aux différentes odeurs. Attention cependant aux odeurs trop prononcées qui pourraient altérer son sens du goût.
-  Vers 3 mois, il se sert de son odorat pour reconnaître les différentes personnes. Il peut s’agiter ou se mettre à pleurer s’il est effrayé par l’odeur de quelqu’un.
-  A 6 mois, quand il commence à manger, il utilise son odorat pour savoir si tel ou tel aliment lui plaît et peut vous le montrer.
-  C’est à 10/12 mois que son odorat va vraiment l’aider à vous faire comprendre ce qu’il n’aime ou ce qu’il n’aime pas. D’ailleurs, ses préférences alimentaires peuvent être semblables aux vôtres, parce qu’il aura été habitué aux odeurs dans votre ventre.

Il peut également  par son odorat se repérer dans son lit, sa chambre, ou dans une autre pièce de la maison où ces odeurs familières vont l’apaiser et le rassurer. Sa préférée bien sûr étant l’odeur de son doudou –  alors ne le lavez pas trop souvent même s’il ne sent pas la rose et même si  on vous dit que c’est un vrai nid à microbes !  parce qu’un doudou (même si c’est un vieux tee-shirt à vous) c’est miraculeux pour s’endormir paisiblement et calmer les plus gros chagrins. Son doudou rassemble toutes les odeurs qu’il connaît, la sienne, celle de ses parents, celles de son environnement .Il est donc d’un grand réconfort.

Peut-on continuer à le stimuler ?

L’odorat de votre enfant va continuer à se développer jusqu’à l’âge de 8 ans. Profitez- en pour l’éveiller progressivement à toutes les odeurs de la vie quotidienne.
- Faites lui sentir les odeurs des différents aliments lorsque vous cuisinez,
- Lorsque vous êtes en promenade, apprenez- lui à reconnaître les odeurs de la nature, (les fleurs, les feuilles séchées,  l’herbe fraichement coupée, l’odeur de la forêt, de la mer..)
- pensez à certains jeux éducatifs. On peut vous citer « le loto des senteurs » Il existe aussi des livres qui associent les odeurs aux objets,
- jouer avec lui : j’aime çà sent bon. C’est quoi ? – bah !  j’aime pas çà sent mauvais ! c’est quoi ?

Vous l’avez compris il est important d’offrir à votre enfant une grande palette de senteurs pour lui éveiller son odorat.  Il est tout aussi important de lui préserver. Soignez bien les petits rhumes, et nettoyez lui bien le nez. Pouvoir profiter pleinement de toutes les odeurs ne peut être que bénéfique à son épanouissement.

Pour aller plus loin :
Les astuces pour éveiller bébé

 

Publié le 06/06/2017 à 14:52
Auteur : Célia DULONG

Articles les + populaires

0 commentaire

Vous devez vous inscrire ou vous identifier pour pouvoir poster un commentaire.

En poursuivant votre navigation sur laboiterose.fr, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plus