ACTEUR ENGAGÉ
DÈS LE DÉBUT DE LA VIE

Mon enfant a des douleurs de croissance

Votre loulou se couche ou se réveille en pleine nuit en pleurant et en ayant mal aux jambes, sans d’autres symptômes particuliers ? Ces douleurs sont souvent dues à ce qu’on appelle les douleurs de croissance. A quoi sont-elles dues et comment soulager votre enfant ? La réponse ci-dessous.

Mon enfant a des douleurs de croissance

Les douleurs de croissance c'est quoi ?

Elles ne sont pas graves, mais qui peuvent être très intenses et douloureuses pour les enfants. Elles apparaissent généralement entre 3 et 6 ans, puis entre 8 et 14 ans, au début de l’adolescence. Elles surviennent le plus souvent en fin de journée et pendant la nuit, puisque c’est pendant leur sommeil que les enfants grandissent et que leurs corps se relâchent. Des douleurs qui perturbent leur nuit et qui sont souvent une source d’inquiétudes pour les parents.

Comment reconnaître des douleurs de croissance ?

Elles se manifestent presque toujours dans les jambes, souvent au niveau des genoux, des mollets ou devant les tibias – vous allez l’entendre vous dire « Aïe, j’ai mal aux jambes ! », mais aussi parfois plus haut, dans les cuisses. On le constate très rarement dans les bras ou les épaules. Elles surviennent par intermittence, comme des crises, provoquant des crampes pouvant être très violentes, car ce sont des douleurs musculaires et non articulaires. Elles peuvent durer quelques minutes jusqu’à plusieurs heures. Elles disparaissent comme elles sont venues et peuvent réapparaître plusieurs semaines après.

Quelles en sont les causes ?

Leur origine et causes restent encore mal connues. Motif fréquent de consultation pédiatrique, les professionnels de santé n’ont cependant pas de véritables explications, mais seulement des suppositions. Il faut savoir qu’entre 4 et la puberté, l’enfant grandit en moyenne de 6 cm par an. Plusieurs hypothèses sont mises en avant :

- La croissance d’un enfant s’effectue par phases au cours desquelles les muscles, les os et les tendons s’allongent chacun à leur rythme, ce qui peut entraîner des tiraillements très importants, pouvant être la cause des douleurs.
- Elles pourraient provenir des hormones de croissance qui sont surtout sécrétées pendant la nuit.
- Une importante fatigue musculaire pourrait en être la cause, en particulier chez les enfants très actifs, qui réalisent un effort physique plus dense et/ou qui pratiquent un sport de manière intensive.
- Elles peuvent également provenir d’une mauvaise posture (jambes arquées, pieds plats, scoliose, une jambe plus courte que l’autre) ou d’une possible carence en calcium, vitamines D, protéines.. provenant d’une inadéquation entre les apports nutritionnels et la vitesse de la croissance.

- Veillez à surveiller l’évolution de ces douleurs, ainsi que l’apparition d’autres symptômes : ces douleurs pourraient également révélées un problème plus complexe, voire une maladie provoquant des douleurs osseuses, telles que de ostéochondroses par exemple.

Comment soulager votre enfant ?

- Calmez-le, rassurez-le et aidez-le à se détendre en lui expliquant qu’il grandit et que ce n’est pas grave, car la peur ne ferait que renforcer la douleur.
- Faites-le s’étirer, pour que son corps puisse se relaxer en douceur.
- Posez-lui quelque chose de chaud sur les jambes, comme par exemple une bouillotte, une poche en gel ou en graines, qui pourra aider les muscles à se relâcher.
- Massez-le doucement, au niveau des genoux, des mollets et des tibias, à l’aide d’une crème ou gel anti-inflammatoire/antalgique.
- Vous pouvez aussi appliquer un cataplasme d’argile verte réputée pour ses propriétés calmantes et anti inflammatoires.
- Pensez également à l’homéopathie, qui peut permettre d’atténuer les douleurs, en lui donnant des granules d’Arnica Montana.
- Si la douleur est trop insupportable ou ne passe pas, vous pouvez rajouter un antalgique.
- Veillez à ce qu’il ait une alimentation bien équilibrée, encore plus riche en calcium et en vitamine D lors de ses poussées.

Les douleurs de croissance sont dérangeantes et perturbantes, mais ne vous inquiétez pas, elles sont sans gravité. Patience, elles disparaîtront avec le temps !

 

A lire également :
- Tout savoir sur la santé de 3 à 6 ans
Rentrée scolaire : pensez au check-up santé de votre enfant
- Courbe de croissance de bébé fille et garçon : son poids et sa taille

 

Publié le , mis à jour le 31/08/2021 à 11:02
Auteur : 

Articles les + populaires

0 commentaire

Vous devez vous inscrire ou vous identifier pour pouvoir poster un commentaire.