C'est si bon d'être parents !

la boîte rose

Comment enseigner l'empathie aux tout-petits ?

Éduquer votre enfant consiste à lui inculquer les règles de vie en société, de la maison, mais aussi de lui transmettre des valeurs. L’empathie fait partie des apprentissages de base pour en faire un adulte équilibré, à l’aise dans ses baskets, mais aussi avec les autres. Et puis après tout, les enfants d’aujourd’hui sont les adultes de demain non ? Si on veut que la société soit meilleure, cela passe aussi par nous, les parents ! Mais comment faut-il faire pour lui apprendre l’empathie ? Suivez le guide !

Comment enseigner l'empathie aux tout-petits ?

Une aptitude innée chez les tout-petits

Vous aurez peut-être remarqué que votre enfant vers 8 ou 9 mois pleurait lui aussi quand un bébé pleurait ? Ou qu’il le regardait avec insistance ? Cela s’appelle l’empathie émotionnelle, une aptitude naturellement présente chez les bébés entre 8 mois et 1 an, mais qui se manifeste plus ou moins selon les enfants.

Vers 1 an et demi, les enfants commencent à être curieux des autres : votre enfant a peut-être ainsi déjà manifesté de l’attention pour un copain de crèche et l’a aidé ? Là encore, cela dépend de la sensibilité de chacun des enfants.

Reconnaître les émotions pour cultiver l’empathie chez les tout-petits

Savoir mettre un mot sur une émotion est un apprentissage qui prend du temps, mais nécessaire pour familiariser votre loulou avec l’empathie. Tu as l’air triste/content, regarde ton copain, il pleure, il a peut-être mal ou est triste : dans la vie de tous les jours, quand votre petit semble traverser par une émotion, vous pouvez la nommer. Il pourra ainsi progressivement reconnaître ses émotions, les exprimer, et être attentif à celles des autres enfants… mais aussi des adultes !

Aider votre enfant à se mettre à la place des autres

En vous appuyant sur des exemples concrets, vous pouvez aider votre enfant à s’interroger sur ce qu’il ressent quand par exemple quelqu’un est gentil avec lui, puis l’amener à imaginer ce que l’autre peut ressentir s’il lui fait mal, ou l’aide par exemple en lui prêtant son doudou ou en ramassant un jouet qui lui appartient. À noter que les enfants en bas âge, autour de deux ans, sont naturellement aidant. De nombreuses études ont prouvé que dès qu’un enfant voit un copain ou même un parent en difficulté, il lui vient en aide naturellement : entretenez cette aptitude en l’encourageant et le félicitant !

Le jeu comme apprentissage de l’empathie

Jouer avec son enfant, c’est l’occasion de passer un bon moment, mais aussi de transmettre des valeurs qui vous sont chères comme l’empathie. Un jeu collaboratif, où chacun joue ensemble pour gagner, est une bonne manière de l’entraîner à l’empathie : être heureux ensemble, s’aider pour remporter la partie, le jeu est alors apprentissage. Les livres aussi peuvent être un outil très intéressant : une fois l’histoire lue, vous pouvez interroger votre petit sur le personnage central, parler des émotions, des situations que le héros a vécues et que lui-même a ressenties.

Être un exemple d’empathie pour son tout-petit en tant que parent

Eh oui, les loulous reproduisent souvent ce que font ou pas les parents. Vous aurez beau lui apprendre l’empathie, si vous-même de l’êtes pas, c’est peine perdue ! Être un modèle d’empathie, avec votre entourage, en général dans la vie est un bon début, mais l’être avec votre petit bout est primordial : si vous accueillez ses émotions, prenez le temps de les décortiquer avec lui, si vous l’aidez quand il fait une bêtise et avez des gestes pleins d’attention, il intégrera tout naturellement l’empathie et sera à même de reproduire ce comportement en grandissant. Comme le dit l’adage, « charité bien ordonnée commence par soi-même » !

Même si votre enfant n’aura pas la capacité de ressentir de l’empathie avant 3 ans environ, faire preuve d’empathie vous-même et l’aider à reconnaître ses émotions dès le plus jeune âge l’aidera à acquérir cette qualité si noble et si indispensable à la vie sociale.

Pour aller plus loin

Des livres pour parler des émotions
Aider son enfant à comprendre ses émotions
Comment aider son enfant à vivre ses émotions

Publié le 17/09/2018 à 15:42

Articles les + populaires

0 commentaire

Vous devez vous inscrire ou vous identifier pour pouvoir poster un commentaire.