C'est si bon d'être parents !

la boîte rose

Enfant turbulent : comment le canaliser ?

Votre enfant est une tornade à la crèche ou chez la nounou ? Vous avez une véritable pile électrique à la maison ou les enseignants s’en plaignent à l’école ? Avoir un enfant turbulent ce n’est pas évident, et en tant que parents, vous pouvez vous sentir dépassés ou épuisés. Pourtant, il y a des solutions à mettre en place afin de le canaliser. 

enfant turbulent enfant agité comment faire

Pourquoi mon enfant est-il agité ?

Être agité et toucher à tout est un état plutôt naturel chez les enfants : ils sont plein de vie et curieux, surtout lorsqu’ils sont en plein éveil moteur et en plein éveil intellectuel. L’essence même de l’enfant est d’être dynamique !

Mais si c’est tout le temps et que cela crée des soucis à l’école par exemple, cela peut être la manifestation d’une certaine forme d’anxiété. Il existe alors plusieurs causes sur l’agitation de votre enfant :
- des problèmes à l’école (harcèlement, difficultés à se faire des amis…) ;
- des problèmes familiaux (parent malade ou dépressif, séparation…) ;
- un problème d’éducation (difficulté à mettre des limites, règles changeantes).

En déterminant la cause, vous pourrez ainsi mettre en place des solutions concrètes pour améliorer le comportement de votre petit.


Donner un cadre pour poser des limites

Apprendre les règles de vie est essentiel pour votre bébé : cela le familiarise avec la notion de vivre ensemble. Vous devez donc expliciter les règles que vous souhaitez dans votre maison en tant que parents, mais également vis-à-vis des autres chez la nounou ou au parc. Les enfants expriment spontanément leurs émotions et ne parviennent à commencer à les maîtriser qu’à partir de 7 ans environ. Répétées à l’envi, les règles doivent être claires et toujours identiques : avoir des limites rassurera votre enfant et l’aidera à se sentir bien dans sa peau.


Adopter l’éducation positive

Valoriser votre enfant est PRI-MOR-DI-AL ! Si vous ne le voyez, et n’en parlez, uniquement comme un enfant turbulent, voire dérangeant, ce n’est pas forcément très constructif. Pire : cela peut lui donner une image négative de lui-même et finir par saper sa confiance en lui. Valorisez ses attitudes, parlez de son énergie débordante comme d’un atout et proposez-lui des alternatives pour l’exprimer !


Nourrir le besoin de se défouler de votre enfant

Votre enfant a peut-être aussi de l’énergie à revendre. A l’école ou à la crèche, il n’a pas forcement l’occasion de se défouler suffisamment. Bouger est une bonne idée. Proposez-lui d’évacuer son trop-plein d’énergie en faisant un maximum d’activités en extérieur, notamment pour les plus grands :

- aller à l’école en vélo ;
- faire une balade en forêt, où il peut courir librement ;
- lui faire faire de la trottinette, sur piste cyclable ou dans un skate park ;
- lui proposer une activité extrascolaire sportive : judo, foot, rugby, athlétisme, tennis ;
- marcher en laissant la voiture ou en descendant une station ou un arrêt plus tôt si vous êtes en transport en commun.

La musique peut aussi être une solution pour décharger : taper sur un tambourin, agiter des maracas libère les tensions que votre bébé ressent dans son corps. Enfin, la danse est aussi un bon exutoire pour pallier l’agitation : mettez une musique et danser avec votre enfant ! Un chouette moment parent-enfant !


Proposer un moment de calme pour poser l’esprit de son enfant

Tout va trop vite dans notre vie à 100 à l’heure, parfois trop vite pour les enfants qui suivent le pas. Ralentissez : veillez à proposer des temps calmes à votre enfant : livre, coloriage, jouer avec bébé est un bon moyen de l’occuper et de passer un moment agréable avec lui. Vous pouvez aussi lui offrir une plage d’activité libre, où il pourra être tranquille : n’oubliez pas que s’ennuyer un peu est une excellente chose pour les enfants. Cela permet de développer la créativité !


Passer du temps de qualité avec votre enfant

Parfois aussi, l’agitation est aussi un moyen pour votre loulou d’attirer votre attention : il a besoin de vous. Réservez-lui chaque jour un moment en tête-à-tête, pour lui faire de la lecture ou cuisiner ensemble s’il aime ça. C’est une façon de lui montrer qu’il est important pour vous !


Diminuer les sources de stimulation pour canaliser un petit turbulent

Bien que vous ayez l’impression que les écrans calment votre enfant, ce n’est qu’une illusion. Les écrans stimulent trop les petits, et ils peuvent avoir du mal à se calmer seul par la suite, et c’est la crise. Restreignez l’accès aux écrans, voire supprimez-les.


Préserver le sommeil de l’enfant agité

Adulte, la fatigue peut nous ramollir. Mais j’ai les enfants, la fatigue s’exprime par un besoin de bouger impérieux. Les petits ont besoin de beaucoup dormir, particulièrement en période d’apprentissage. Voyez si en couchant votre bébé plus tôt le soir ou en proposant des siestes, il est plus calme.


Revoir l’alimentation de votre enfant s’il est turbulent

Aussi étonnant que cela puisse paraître, il faut peut-être aller chercher la cause de l’agitation de votre enfant dans son alimentation. Plusieurs aliments peuvent exciter les enfants :

- le sucre consommé en excès ;
- les colorants et additifs (comme le E104 ou le E129) ;
- le chocolat en quantité : il contient de la caféine, une substance connue pour son effet stimulant.


Diminuer leur consommation produira sans doute son effet.

Et si mon enfant était tout simplement hyperactif ?
Derrière cette agitation permanente se cache parfois un autre souci : peut-être aussi votre enfant est hyperactif au sens médical du terme. S’il a un problème de concentration avéré, qu’il a des comportements impulsifs et est turbulent, un bilan complet portant notamment sur son développement psychomoteur est nécessaire.

Un enfant tranquille 100 % du temps et qui n’exprime jamais aucune impulsivité, cela n’existe pas. Dites-vous que si vous avez un enfant remuant, c’est qu’il est plutôt en bonne santé !

À lire aussi :
Crise des enfants : qu'essaie-t-il de me dire ?
Comment réagir quand mon enfant fait des colères dans les magasins ?
La crise du non : pourquoi mon enfant dit tout le temps non ?

Publié le 12/02/2020 à 16:45

Articles les + populaires

0 commentaire

Vous devez vous inscrire ou vous identifier pour pouvoir poster un commentaire.