C'est si bon d'être parents !

la boîte rose

"C'est à moi !" : il ne veut rien prêter, que faire ?

Alors que votre petit chou joue avec un autre enfant, le voilà qui crie et s’exclame : « C’est à moi ça !». De toute évidence, il n’a pas vraiment envie de prêter son jouet. Pas facile de savoir comment réagir… Pourquoi ne veut-il pas prêter son jouet et comment lui apprendre à le faire ? On vous aide à répondre à ces questions. 

"C'est à moi !" : il ne veut rien prêter, que faire ?

Pourquoi mon enfant ne veut-il pas prêter ses jouets ?

Oui, pourquoi donc votre loulou ne veut pas prêter ce jouet qui lui appartient ? Dit comme cela, si vous vous mettez à sa place, et que l’on vous demandait de prêter quelque chose auquel vous tenez comme à la prunelle de vos yeux à quelqu’un que vous connaissez peu, vous comprendriez la réaction de votre petit bout. Mais c’est surtout parce qu’autour de 2 ans, votre enfant a un sens aigu de la propriété ainsi que de l’exploration du jouet. Vivant dans l’immédiateté, le sens même du mot prêter n’a d’ailleurs aucun sens pour lui : il ne peut pas conceptualiser l’idée qu’il lui sera rendu après. Ce jouet est à lui, et restera sa propriété jusqu’à ce qu’il l’ait manipulé dans tous les sens et ne l’intéresse plus. 

Dois-je obliger mon enfant à prêter ses jouets ?

Prenant en compte cela, il ne vaut mieux pas forcer son enfant à prêter un de ses jouets quand il est dans cet âge où il ne peut tout simplement pas prêter, au risque de le faire pleurer et de le plonger dans l’incompréhension totale. Avec notre vision d’adulte, nous oublions qu’il se construit : cela passe par la prise de conscience qu’il est différent de sa mère, qu’il est un être à part entière… mais aussi par la propriété.

Ne grondez pas votre enfant qui ne veut pas prêter

Évitez donc de le juger en disant des mots blessants comme « tu es méchant » ou « ce n’est pas bien, ton copain ne te prêtera pas son jouet puisque c’est comme ça », qui l’étiquetteront et risqueraient de le faire perdurer dans ce genre de comportement une fois cette phase passée. Restez bienveillant en vous disant qu’il s’agit d’une phase tout simplement nécessaire à la construction de sa personne.

Quand et comment lui apprendre à partager ?

Il vaut mieux attendre que votre petit bout ait grandi et qu’il soit âgé d’environ 3-4 ans pour lui inculquer la notion de partage et qu’il accepte de se séparer même momentanément de son jouet. Vous pourrez alors, lors de jeux avec lui par exemple, jouer à partager : « tu me prêtes ta casserole ? Oh merci ! », « maintenant je te le rends ». Et montrer l’exemple est aussi une excellente façon de l’inciter à lui aussi partager ses affaires. Avant cet âge, si un copain vient à la maison ou si vous allez au parc, prévoyez un jeu supplémentaire afin d’éviter tout conflit !

Rassurez-vous, cette phase est bien transitoire. Si vous recevez la critique d’un autre parent parce que votre petit bout ne veut pas prêter, vous pourrez lui expliquer qu’il n’en est tout simplement pas capable !

À lire aussi :

Mon enfant est dans sa phase "non moi tout seul"
Comment aider son enfant à vivre ses émotions

Publié le 22/03/2019 à 12:09

Articles les + populaires

0 commentaire

Vous devez vous inscrire ou vous identifier pour pouvoir poster un commentaire.