C'est si bon d'être parents !

kiabi

 

 

Comprendre les émotions de bébé

Ce petit bout à peine né est d’une richesse incroyable et vous le découvrez un peu plus chaque jour. Il s’exprime… et vous, vous apprenez à le connaître. Comprendre ses émotions est essentiel à la construction de sa personne, et ce, dès bébé. Mais comment faire ? Suivez-nous, à la découverte des émotions de bébé !

comprendre les émotions de bébé

Les pleurs de bébé : le principal mode de communication du nourrisson

Lorsqu’il est nourrisson, le bébé doit faire face à de nombreux désagrément : couche pleine, sensation d’humidité, de froid ou de faim, étiquette qui gêne, il expérimente des sensations pour la première fois. Il exprime son inconfort par des pleurs : c’est son principal mode de communication. Les comprendre va vous aider à répondre au mieux aux besoins de bébé : en pleurant, il émet des sons différents que vous pourrez attribuer, au fil du temps, à un besoin ou à un autre : vous saurez reconnaître ses pleurs. Répondre à ses pleurs est important, mais rien que votre présence suffit parfois, même si vous ne savez pas forcément ce qu’à votre bébé : cela permet de le sécuriser, de le réconforter et de lui dire « je t’ai entendu, je vois que ça ne va pas, je suis là », un élément primordial pour qu’il construise un sentiment interne de sécurité.


Nommer les émotions de bébé

Dès bébé, vous pouvez commencer à nommer les émotions que bébé exprime quand vous les comprenez : il va ainsi apprendre que le sourire équivaut à la joie, les sourcils froncés au fait qu’il n’est pas content. Et puis mettre un nom sur ses émotions, c’est aussi une façon de les reconnaître et de les faire exister. Enfin, cela va l’aider à mettre en ordre ce qu’il ressent et à organiser son monde intérieur.


Votre bébé ressent les émotions

C’est en échangeant avec ses parents que bébé va apprendre à se familiariser avec les émotions. Bébé « buvard », il reproduit en miroir les émotions de sa maman ou de son papa : il va petit à petit associer l’expression du visage à un plaisir ou un déplaisir. Puis il va exprimer ses propres émotions. Il va commencer à « dire » ce qu’il ressent dès 6 semaines. Il sourit, mais par effet miroir vers 4-6 semaines. Puis à 2 mois, l’expression de ses émotions telle qu’on les connaît apparaît avec les premiers sourires volontaires. S’il exprime ses émotions par son visage, il se sert aussi de tout son corps parfois, en battant les bras et les jambes, mais aussi de vocalises.


Accueillir les émotions de votre bébé

Votre petit bout a besoin de pouvoir exprimer toutes ces émotions, aussi intensément qu’il les ressent : quand une émotion le traverse, c’est comme une vague qui l’envahit, sur laquelle il n’a aucune prise, et qui semble durer pour toujours. Il a besoin de son papa ou de sa maman, adulte de confiance avec qui il se sent bien, pour évacuer et déposer en toute sécurité toutes les émotions qui l’ont animé dans la journée par exemple et qui ont pu susciter des tensions dans son corps : ce sont les fameux pleurs de décharge. Il faut donc que l’adulte ait une réaction adéquate en répondant aux besoins exprimés et ne réprime pas l’émotion en la minimisant ou la niant. En grandissant, l’écoute et l’accueil de ses émotions qu’il trouvera dans sa famille l’aideront à construire son estime de soi.


Comprendre vos émotions pour comprendre celles de bébé

Bien sûr, nommer les émotions n’est possible que si vous êtes en prise avec vos propres émotions, que vous parvenez à la décrypter : eh oui, avoir un enfant demande un peu d’introspection parfois. Même adulte, ce n’est pas simple d’identifier ce que l’on ressent. Mais il est possible de mettre des mots sur ce que vous ressentez avec un peu d’entraînement. Parlez de vous à votre bébé : « là je suis en colère », « je suis triste », pour que votre bébé associe votre expression à une émotion.

 

À lire aussi :
5 raisons de ne pas laisser le pleurer
Yoga et médiation pour enfant : des solutions pour gérer les émotions

Publié le mis à jour le 04/02/2020 à 10:06

Articles les + populaires

0 commentaire

Vous devez vous inscrire ou vous identifier pour pouvoir poster un commentaire.