C'est si bon d'être parents !

Jouets genrés : vers la fin des jouets sexistes ?

Dans les catalogues de jouets, il est difficile de ne pas tomber dans les stéréotypes : la poupée est souvent rose et présentée avec des petites filles, si ce n’est le parfait complet pour faire le ménage, et l’établi de bricolage ou les répliques d’armes de combat dans des pages aux couleurs « viriles » avec des garçons les arborant fièrement. Mais heureusement, les voix de parents qui en ont marre de voir l’ineptie des jouets genrés commencent à s’élever. Et il se pourrait bien que la fin des jouets sexistes soit annoncée. Explications. 

jouets genrés : la fin des jouets sexistes

Pourquoi les jouets genrés c’est dépassé

Garçon ou fille, aujourd’hui, il ne s’agit pas de féminin ou de masculin que ce soit dans le travail ou au sein du foyer. Les papas maternent leurs bébés, et les femmes peuvent aussi faire des métiers comme pompier, conductrice de poids lourds, etc. Métier ou tâche du quotidien, les enfants doivent avoir le droit de faire ce qu’ils souhaitent et surtout de pouvoir s’identifier à leurs parents. Aussi étonnant que cela puisse paraître, même s’ils voient leur papa faire la vaisselle, le fait que les jouets inspirés des tâches domestiques soient uniquement dans les pages des jouets filles peut leur faire assimiler cette tache à la féminité. Ce qui est encore plus surprenant, c’est que si vous observez des petits enfants jouer, ils vont spontanément et de manière indifférente vers des jouets qui ne correspondent pas forcément traditionnellement à leur sexe.


Jouets genrés : en finir pour lutter contre les stéréotypes

Vous vous demandez peut-être en quoi des jouets genrés peuvent être une question qui mérite que l’on se penche dessus, voire qui doit être une priorité dans notre société. Eh bien cela entretient tout simplement les stéréotypes. En grandissant ainsi, une fois arrivés à l’âge adulte, les enfants peuvent se sentir limités : les filles peuvent être cantonnées à l’univers littéraire, et les garçons à celui par exemple scientifique. Or dans la société actuelle, on voit bien que les lignes ont bougé et que si l’on veut que les femmes soient l’égale des hommes, il faut œuvrer dès le plus jeune âge : non, les filles ne savent pas mieux que les garçons passer le balai, et un garçon qui joue au poupon pourra peut-être devenir sage-femme sans se sentir moins viril. Concrètement, ce fait est vérifié : les filles réussissent bien mieux dans les filières scientifiques que les garçons, mais elles ne sont finalement que 30 % à en faire leur orientation pour leur métier. Jouer avec des jouets genrés entretient l’idée que les filles ne sont pas faites pour les sciences. Avouez que cela est terriblement réducteur de penser ainsi…


Une charte signée par le gouvernement pour des jouets mixtes

Le 24 septembre 2019, le gouvernement a signé une charte avec les professionnels du jouet pour que les jouets soient enfin représentés de manière mixte. Normalement, donc, vous ne devriez plus trouver de rayon rose pour les filles et bleu pour les garçons dans les magasins de jouets ou dans votre supermarché. Quant aux catalogues de jouets, ils devraient être mixtes ou neutres, et la mention « pour faire comme maman/papa » sera remplacée par « pour faire comme les grands ». La charte prévoit également que les vendeurs en magasin soient formés pour conseiller les clients sur les jouets en fonction de l’âge ou des goûts de l’enfant, et non plus en fonction du sexe de l’enfant. Reste à voir si cela sera du goût de tout le monde et si la majorité des professionnels du jouet vont jouer le jeu : cette charte est incitative, et n’a aucun caractère obligatoire. C’est donc un pas qui a été fait pour lutter contre les différences femme/homme, même si ce n’est pas encore une véritable révolution.

 

À lire aussi
Jouets : pour fille ou pour garçon, on s'en fiche non ?
Des jeux de société pour les 3-6 ans

 

Publié le 01/10/2019 à 17:33

Articles les + populaires

0 commentaire

Vous devez vous inscrire ou vous identifier pour pouvoir poster un commentaire.