C'est si bon d'être parents !

Inscrivez-vous au programme La Boîte Rose

J'y vais

Jouets : pour fille ou pour garçon, on s'en fiche non ?

Du rose et un rayon de poupées pour les filles, du bleu pour les garçons et des super-héros ou des méchants pour les garçons : voilà le simple constat que vous pouvez faire en vous rendant dans les rayons d’un magasin de jouets lambda. Pourtant, votre fils veut une poupée pour son anniversaire et votre fille un déguisement de Spiderman. Respirez, tout est normal…

Jouets : pour fille ou pour garçon, on s'en fiche non ?

Des jouets différents selon les sexes : un phénomène récent

Fin 2016, un rapport issu de travaux parlementaires a été publié. Intitulé « Jouets : la première initiation à l’égalité », il explique que cette différence entre jouets pour fille et jouets pour garçon est un phénomène récent. Avant, les jouets étaient largement mixtes. Mais depuis les années 90, la distinction s’est accentuée. En cause ? L’influence du marketing sur l’industrie du jouet. Au même moment sont également apparus des livres et des jeux vidéo spécialement destinés aux filles… Des facteurs qui ont sûrement joué dans l’émergence d’images stéréotypées. Alors, c’était mieux avant non ?

Jeu de fille ou de garçon : pourquoi faire une différence ?

Les papas ne s’occupent-ils pas de leurs bébés ? Les femmes ne savent-elle pas conduire une voiture ou l’entretenir ? Ne peuvent-elle pas être pompier ? Bien sûr que oui, répondrez-vous. Alors pourquoi vous sentez-vous mal à l’aise parce que votre fille veut jouer avec un garage de voiture, un camion de pompier ou que votre fils fait semblant de faire la cuisine – en sachant que la plupart des grands chefs sont des hommes en plus – ou porte le poupon de sa sœur ? Ce n’est pas logique. Vous subissez, tout à fait inconsciemment, l’influence de la société au quotidien : jeux, livres, jouets, catalogues et publicités vous ont mis en tête qu’il y avait des jouets pour les filles et des jouets pour les garçons.

Combattre les stéréotypes de genre

Si un jour la femme veut espérer être l’égal de l’homme, n’est-il pas temps de s’interroger sur les valeurs inculquées aux enfants depuis leur plus jeune âge. Il n’y a pas que les femmes qui repassent ou les hommes qui peuvent rêver d’attraper des voleurs. Les jeux auxquels jouent les enfants sont des jeux d’imitation qui permettent à l’enfant de se projeter dans la vie d’adulte : stop aux stéréotypes, laissons-les explorer librement ce qu’ils veulent ! Dans ce rapport rendu public, les sociologues expliquent d’ailleurs le rôle des jeux comme instrument d’apprentissage et développements des compétences. Ainsi, «

Selon Anne Dafflon Novelle (sociologue, ndlr), l'exemple des tâches ménagères et, plus particulièrement, de la vaisselle, est typique : même si la vaisselle est répartie équitablement dans le couple parental, les enfants observent que cette tâche domestique est présentée comme féminine dans les livres et jouets qui leur sont destinés. Même si la réalité qu'ils observent dans leur famille est différente, les enfants peuvent être conduits à considérer la vaisselle comme une activité féminine. » Edifiant non ?

Et si vraiment vous avez peur des critiques de l’entourage ou de votre belle-mère parce que vos enfants jouent avec des jouets soi-disant pour le sexe opposé, citez le nom de quelques personnalités connues qui ont réussi dans des voies prétendument réservées à l’autre sexe, ça devrait les calmer !

Publié le 22/05/2017 à 14:39

Articles les + populaires

0 commentaire

Vous devez vous inscrire ou vous identifier pour pouvoir poster un commentaire.

En poursuivant votre navigation sur laboiterose.fr, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plus