Inscrivez-vous au programme La Boîte Rose

Je m'inscris

Les réflexes archaïques du nourrisson

A peine né, votre bébé possède des réflexes archaïques : agripper, téter, redresser la tête...Ces fabuleux réflexes, innés et témoins de l'évolution, sont aussi appelés "programme de survie" et sont évalués par le pédiatre dès la naissance pour vérifier son système nerveux.

Les réflexes archaïques du nourrisson

Les réflexes archaïques, c’est quoi ? 

On les appelle réflexes archaïques parce qu’ils ont une origine primitive : l’être humain, en tant que mammifère, nait avec très peu d’habiletés et reste totalement dépendant de ses parents. Ainsi, ces mouvements automatiques permettent à tous les mammifères d’assurer leur survie. Ces mouvements involontaires apparaissent dès la vie fœtale et dès la naissance. Véritables automatismes de survie, ils lui permettent de s’adapter à son environnement, jusqu’à l’âge de 3-4 mois où ces réflexes se transforment en mouvement volontaire.


La marche automatique : soutenu par les aisselles, bébé avance une jambe puis l’autre pour marcher. Théoriquement, il pourrait même monter et descendre des marches ! Mais ne vous attendez pas à ce qu'il sorte de la chambre pour se faire un café : ces mouvements ne sont que des prémices de vrais déplacements, à l’image des autres bébés mammifères qui marchent à peine sortis du ventre de leur maman.

Les réflexes de succion et de déglutition

C'est les 2 seuls réflexes primaires du nourrisson qui ne disparaissent pas. Ils permettent de téter et de se nourrir dès les premières minutes de sa vie. Le réflexe de succion permet aussi au bébé de se calmer. Certains enfants prématurés ne peuvent pas téter, c'est la maturation de leur système nerveux qui leur en donnera la possibilité.

Le réflexe d’agrippement

Appelé aussi "grasping" : votre enfant serre le poing dès que l'on glisse quelque chose dans sa paume puis lâche prise. Si on lui gratouille la plante des pieds, il tourne les orteils vers le bas comme s'il voulait les diriger vers la source de la stimulation. À l’origine, ce réflexe aurait permis aux bébés de s’agripper rapidement à leur mère pour fuir un danger. Aujourd’hui, il aide à l’attachement entre vous et votre bébé. Il fera place ensuite à la préhension volontaire.

Le réflexe de Moro

Un geste brusque, un bruit ou une sensation de chute et bébé ouvre les bras puis écarte ses mains. C'est un réflexe primitif de défense expliqué par le fait que si bébé tombe, il peut ainsi s’agripper plus facilement à vous ou être aisément rattrapé. Il disparaît vers l'âge de 3 mois, il peut toutefois se maintenir jusqu'à 5 ou 6 mois.

Le réflexe de ramper

Couché sur le ventre, bébé relève ses fesses vers le haut et allonge ses jambes pour avancer. Lorsqu’il est sur le ventre de sa mère, cela lui permet de se déplacer vers sa première source d’alimentation : le sein de maman !

Le réflexe des points cardinaux

Réflexe très utile pour trouver le sein ou le biberon, le réflexe des points cardinaux se traduit par le fait que lorsqu'on touche la joue ou la bouche du bébé, il tourne automatiquement la tête vers la source de la stimulation. C’est un peu les prémices du sens de l’orientation !

Les réflexes de défense

Les réflexes de défense sont :
- Le réflexe de bâillement pour permettre une entrée importante d'oxygène en cas de besoin ;
- le réflexe d'expulsion : bébé rejette tout ce qui est placé sur le bout de sa langue ;
- Le réflexe de clignement des yeux quand il est exposé à une lumière trop vive ;
- Les réflexes de la toux et de l'éternuement pour dégager les voies respiratoires ;
- le réflexe pharyngé : votre petit tousse quand il prend trop d’aliments dans sa bouche ou a le hoquet quand un liquide passe mal.

La majorité des réflexes archaïques disparaissent au bout de quelques mois, pour revenir plus tard sous la forme de mouvements volontaires et contrôlés.

Publié le 08/03/2017 à 15:43
Auteur : Célia DULONG

Articles les + populaires

0 commentaire

Vous devez vous inscrire ou vous identifier pour pouvoir poster un commentaire.

En poursuivant votre navigation sur laboiterose.fr, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plus