C'est si bon d'être parents !

Inscrivez-vous au programme La Boîte Rose

J'y vais

Le congé parental, ce qu'il faut savoir

Après le congé maternité ou paternité, vous avez envie de prolonger ce tête-à-tête avec bébé et de profiter pleinement de ces premiers mois ou ces premières années qui passent si vite en prenant un congé parental. Comment cela fonctionne ? Comment êtes-vous rémunéré ? Le papa peut-il prendre un congé parental ? Voici les réponses aux questions que vous vous posez sur le sujet.

Le congé parental, ce qu'il faut savoir

Comment en bénéficier ? 

Pour pouvoir demander un congé parental d’éducation, vous devez être salarié de votre entreprise depuis au moins 1 an à la naissance de votre enfant. Vous devez faire part de votre décision à votre employeur par courrier avec accusé de réception ou remise en main propre. Cette lettre doit indiquer la durée du congé parental et sa date de début. Vous avez l’obligation de l’en informer au plus tard un mois avant la fin de votre congé maternité. Si c’est le papa qui en fait la demande, il doit envoyer ce courrier deux mois avant le début du congé parental à son employeur.

Si votre patron ne peut légalement pas vous refuser votre congé parental, en cas de congé à temps partiel, vous devez en revanche convenir avec lui des horaires et du temps de travail quotidien.

Combien dure-t-il ?

Le congé parental est obligatoirement pris en continu. Si vous prenez un an et que vous souhaitez et pouvez prolonger votre congé, vous devez informer votre employeur à nouveau par courrier et ce, 1 mois avant la fin de votre congé parental initialement prévue. Là encore, votre patron ne peut pas s’y opposer.

Avec un seul enfant à charge ou des jumeaux, le congé parental peut durer 1 an et être renouvelé 2 fois, soit 3 ans au total.
Si vous attendez des triplés ou plus, le congé peut durer un an et être renouvelé 5 fois, soit 6 ans au total.

À noter que ce congé parental peut être envisagé à temps complet ou partiel. Ainsi, deux solutions s’offrent à vous : soit vous arrêtez totalement de travailler, soit vous travaillez à temps partiel, cela pouvant être à 50 % ou jusqu’à 80 %.

Comment et quelle prestation puis-je percevoir ?

Vous percevrez la PreParE, prestation partagée d’éducation de l’enfant, versée par votre Caisse d’allocation familiale. Pour percevoir la PreParE, vous devez remplir un premier formulaire de CAF de déclaration de ressource, si c’est votre premier enfant, puis de demande de PreParE.

Son montant varie en fonction du congé parental choisi, à temps partiel ou si vous cessez totalement de travailler :

- vous décidez de vous arrêter de travailler : vous percevrez 390,92 ;
- jusqu’à 50 % de temps de travail : 252,71 € ;
- si vous travaillez entre 50 et 80 % : 145,78 € par mois.

Attention, si vous prenez le congé parental en même temps, le montant total de PreParE perçu ne peut pas dépasser 390,92 €.

Combien de temps puis-je percevoir la PreParE ?

Notez bien que quand vous prendrez votre décision concernant votre congé parental, cette prestation n’est pas forcément versée durant toute sa durée. Si vous attendez votre premier enfant par exemple, vous avez la possibilité de prendre un congé de 3 ans, mais vous percevrez la PreParE au maximum 6 mois chacun (soit un an au total).

Si vous attendez votre deuxième enfant, alors la CAF vous versera la PreParE durant 2 ans maximum par parent jusqu’au 3e anniversaire de votre enfant, soit 3 ans de versements au total entre vous et le papa. Ainsi, si vous prenez 2 ans de congé parental, le papa, lui, ne pourra percevoir la PreParE que durant 12 mois maximum. Vous pouvez, si vous le souhaitez, couper la poire en deux et prendre chacun 18 mois.

Comment y mettre un terme ?

Il prend naturellement fin à son terme. Il n’y a pas de démarche particulière à faire. Vous souhaitez l’interrompre avant la fin ? Il faut que cela soit fait en accord avec votre employeur qui a sans doute pris ses dispositions pour pallier votre absence. Seuls certains cas spécifiques n’exigent pas l’accord de votre employeur, comme la baisse significative des revenus du foyer.

Et après ?

Après, comme pour votre congé maternité, vous retrouvez votre poste ou un poste similaire comme si vous ne vous étiez jamais arrêté et vous conservez votre salaire au moins équivalent.

Ce congé parental permet ainsi aux deux parents de profiter de son enfant durant les premières années. Un moment inoubliable en tant que parent !

 

Publié le 17/11/2016 à 17:34 mis à jour le 10/01/2017 à 09:42

Articles les + populaires

0 commentaire

Vous devez vous inscrire ou vous identifier pour pouvoir poster un commentaire.

En poursuivant votre navigation sur laboiterose.fr, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plus