C'est si bon d'être parents !

laboiterose

L’ostéopathie chez le nourrisson

Il faut bien l’avouer, bien qu’étant dans la joie et le bonheur d’accueillir votre bébé, accoucher n’est pas une réelle partie de plaisir pour la maman, mais ni pour le bébé non plus (on n’y pense peut-être pas assez souvent). Il peut même être son premier traumatisme. Faire appel à un ostéopathe peut l’aider grandement. Qu’en est-il de l’ostéopathie chez les nourrissons ?

L’ostéopathie chez le nourrisson

Au moment de l’accouchement 

Suivant la longueur du travail, trop court ou trop long, le fonctionnement des structures crâniennes peut être perturbé. S’il s’avère plus difficile et que les médecins ont besoin d’utiliser les ventouses ou les forceps, cela peut influer sur la jonction des os du crâne et occasionner des troubles fonctionnels. Parfois les nourrissons naissent avec la tête plate, asymétrique, le crâne ovale, un œil plus fermé que l’autre et on vous dira « Ce n’est rien, çà reviendra tout seul, ne vous inquiétez pas ». Et pourtant dans le corps tout est relié, et un dysfonctionnement peut en entraîner un autre, car votre petit a quand même parcouru un sacré parcours pour arriver ! Que de contorsions, de crispations, de tensions et quelle gymnastique ! L’ostéopathie peut être très utile.

Dans quels cas pourriez-vous y avoir recours 

Un bébé qui ne tète pas, qui pleure sans arrêt, qui présente des troubles digestifs importants peut vous mettre la puce à l’oreille. Il peut souffrir :
- D’un torticolis, suite à une contracture de la rotation et extension de la tête pendant l’accouchement, il garde toujours la tête du même côté.
- D’une fracture de la clavicule (en cas d’accouchement très difficile)
- Des troubles digestifs (coliques, régurgitations, diarrhée) dus à la compression du nerf pneumogastrique lié à l’estomac et à l’intestin et du nerf phrénique lié au diaphragme,
- D’un sommeil très perturbé
- D’une irritabilité sans raison apparente.

Mais également en prévention si 

- Votre accouchement a été déclenché,
- S’il a été très long,
- S’il s’est fait par le siège,
- Si on vous a appuyé fortement sur le ventre pour faciliter l’expulsion,
- Si on a utilisé des ventouses, ou des forceps,
- En cas de naissance gémellaire.
- En cas de césarienne.

Comment se passe une séance ?

Vous pouvez consulter un ostéopathe dès la naissance. Plus tôt vous amènerez votre bébé, moins il aura besoin de séance. Avec ses mains, il va manipuler le corps de votre bébé avec la plus grande douceur pour éliminer toutes les tensions et le rééquilibrer. Ne vous inquiétez pas des positions qu’il pourra lui faire prendre, et ne vous alarmez pas non plus si votre bébé pleure. Les séances sont totalement indolores, c’est juste qu’il n’aime pas qu’on le bouge surtout au niveau du crâne. Le nombre de séance dépend du bilan qui a été fait par l’ostéopathe. Parfois une ou deux suffisent. Il se peut qu’après une séance, votre bébé soit grognon ou agité, mais les effets sont très rapides, et vous verrez qu’il va très vite se calmer et dormir.

L’ostéopathie s’applique donc bien tout particulièrement aux nourrissons. N’hésitez donc pas à consulter pour soulager votre bébé de tous les petits maux qui lui empoisonnent son début de vie.

Pour aller plus loin :
- Bébé en siège ?
- La grossesse et l’ostéopathie

 

Publié le 21/08/2017 à 10:32
Auteur : Célia DULONG

Articles les + populaires

0 commentaire

Vous devez vous inscrire ou vous identifier pour pouvoir poster un commentaire.

En poursuivant votre navigation sur laboiterose.fr, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plus