Inscrivez-vous au programme La Boîte Rose

Je m'inscris

Maladie de Lyme : méfiez vous des tiques

En revenant d’une balade en forêt, vous découvrez le lendemain un point noir accroché sur une partie de votre corps. Ce sont très souvent des tiques qui peuvent donner la « maladie de Lyme ». Méfiez vous des tiques ! On vous dit tout sur ces sales petites bêtes.

Maladie de Lyme : méfiez vous des tiques

La tique c’est quoi ?

La tique est un acarien qui vit dans les zones boisées et humides (tapis de feuilles mortes, broussailles), mais aussi dans les prairies (herbes hautes) et les parcs. C’est au printemps et en début d’automne qu’il faut être le plus vigilant.
Grâce à leur appareil buccal (le rostre), les tiques s’accrochent à la peau et se gorgent de sang.

La maladie de Lyme 

Les tiques portent les bactéries « Borrelia » dans leurs glandes salivaires. Lorsqu’elles piquent ces bactéries pénètrent dans l’organisme et sont susceptibles de causer la maladie de « Lyme ». Beaucoup de formes sont bénignes et guérissent toutes seules, mais parfois des complications peuvent apparaître avec des symptômes très variés : douleurs musculaires, articulaires, eczéma, troubles visuels, fortes céphalées, névralgies.
Le diagnostic est parfois compliqué à faire car les symptômes peuvent s’apparenter à d’autres pathologies. Le test de référence est le test « Elisa » qui détecte une réaction antigène-anticorps, mais il n’est pas parfait.

Comment retirer la tique ?

Si vous le faites vous-même, une règle d’or : ne tirez pas tout droit, car vous pourriez casser le rostre dans la peau ; en effet la tique est dotée de crochets anti-retour. Procurez vous en pharmacie un « tire-tique ». Glissez- le entre la tique et la peau et tournez très lentement comme pour la dévisser. Désinfectez immédiatement avec une solution antiseptique. Une petite plaque rouge peut apparaître rapidement ou dans les 24 heures. Si elle devient inflammatoire « en cocarde » de plusieurs centimètres de diamètre, chaude au toucher consultez votre médecin qui jugera si un traitement antibiotique est nécessaire. En cas de contamination et en l’absence de traitement peuvent survenir des manifestations neuro-méningées, articulaires, cardiaques ou cutanées. Toutes les tiques ne sont porteuses de la maladie mais il vaut mieux les retirer au plus vite car le risque de transmission de la Borréliose augmente avec la durée d ‘attachement à la peau.

Comment prévenir la maladie ?

En étant prudent (surtout si vous êtes enceinte) sans pour autant vous gâcher votre balade :

- Restez si possible sur des sentiers balisés et évitez d’entrer dans les buissons, zones très boisées et humides,
- Préférez des vêtements légèrement couvrants, serrés au cou, aux poignets et aux chevilles,
- Portez des chaussures fermées,
- N’oubliez pas la casquette,
- Protégez les zones exposées avec un répulsif (pharmacie ou magasin bio). non contre indiqué évidemment pour femme enceinte ou pour enfant (vérifiez l’âge)
- Après la promenade, prenez une bonne douche, et inspectez toutes les parties du corps où ils auraient pu se nicher. Ils aiment tout particulièrement les aisselles, les plis du coude, du genou, le nombril, et le cuir chevelu.
- Pensez également à laver les vêtements que vous portiez,
- Et si votre toutou vous a accompagné, brossez-le car ils s’accrochent aussi sur les animaux.

En septembre dernier, le Ministère de la Santé a annoncé la création d’un plan national de lutte contre cette maladie. Mais avec nos bons conseils ces bestioles vous laisseront tranquilles et vous pourrez profiter des bienfaits de la nature.

 

 

Publié le 29/06/2017 à 18:05
Auteur : Célia DULONG

Articles les + populaires

0 commentaire

Vous devez vous inscrire ou vous identifier pour pouvoir poster un commentaire.

En poursuivant votre navigation sur laboiterose.fr, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plus