C'est si bon d'être parents !

kiabi

 

 

Bébé a les oreilles décollées : que faire ?

Pour vous, votre bébé est le plus beau de tous les bébés de la Terre : c’est normal, vous êtes ses parents ! Il a cependant une petite anomalie qui, en grandissant, pourrait le faire complexer : bébé a les oreilles décollées. Cette malformation est fréquente, puisqu’elle concerne environ 5 % de la population. Comment réagir, que faire, quelles sont les solutions : on répond à vos questions !

Bébé a les oreilles décollées : que faire ?

Pourquoi mon bébé a les oreilles décollées ?

Un décollement des oreilles est considéré comme une malformation congénitale, c’est-à-dire présente dès la naissance. Cependant, certains médecins penchent pour un caractère héréditaire : on trouve généralement plusieurs personnes dans la famille qui ont les oreilles décollées. La cause serait donc un facteur génétique.


Les différents types de décollement des oreilles

Il existe plusieurs malformations de l’oreille qui entraînent un décollement des oreilles :

- au niveau du haut de l’oreille (l’anthélix) : cette partie n’a pas ou peu de relief et est trop lisse ;
- au niveau du creux de l’oreille (la conque) : si le cartilage est trop important, cela projette l’oreille en avant ;
- au niveau de l’angle entre le pavillon et le crâne, quand il est trop important et que l’oreille est véritablement décollée (malformation de l’oreille aussi appelée « hélix valgus »).
Cela peut toucher les deux oreilles, mais aussi fréquemment une seule.


Les oreilles décollées : une source de souffrance psychologique

Avoir les oreilles décollées n’a rien de grave en soi : cela ne gêne ni pour bien entendre ni pour des activités sportives. Ce n’est pas une maladie qu’il faut soigner : votre enfant peut d’ailleurs le vivre tout à fait normalement. Mais cela peut aussi, au fil du temps, le gêner d’un point de vue esthétique. Au-delà du regard qu’il peut porter sur lui-même, on sait que les autres ne sont pas tendres : votre enfant peut ainsi faire l’objet de moqueries à l’école. Cette perspective brise votre petit cœur de parents. Mais que faire alors ?


Oreilles décollées : quelle solution naturelle efficace ?

Pour atténuer le décollement des oreilles des bébés, il y a des astuces :

- lui mettre des sparadraps pour les maintenir collées (il existe des dispositifs sur internet pratiques, mais qui peuvent entraîner des irritations de la peau) ;
- lui faire porter un bandeau ou un bonnet ;
- les cacher en laissant pousser ses cheveux.
Mais toutes les solutions de maintien des oreilles, au risque de vous décevoir, ont un effet limité, voire nul : elles sont inefficaces.


L’otoplastie : la chirurgie des oreilles comme solution efficace et définitive

La correction de ce "défaut" est possible par une intervention chirurgicale : une incision est pratiquée derrière l’oreille, dans le pli, afin d’améliorer l’aspect esthétique en remodelant le cartilage. Très pratiquée, elle est totalement maîtrisée : les résultats sont généralement excellents. Possible dès l’âge de 7-8 ans, la condition sine qua non pour qu’elle soit réalisée, c’est que cette demande émane de l’enfant, et non des parents.

Si les suites opératoires ne sont pas trop douloureuses, elles entraînent des désagréments qui peuvent être supportés en raison d’une motivation ou d’une détermination de l’enfant : il faut porter un bandeau compressif parfois plusieurs semaines et ne pas faire de sport pendant 3 semaines à 1 mois.

Aussi, comme toute intervention, l’otoplastie comporte des risques pendant l’opération, mais aussi après : il peut y avoir des problèmes de cicatrisation. Bien sûr, cette solution a un coût : comptez 3 000 euros pour les deux oreilles. Elle peut cependant faire l’objet d’un remboursement de la sécurité sociale, surtout si votre enfant est en souffrance.


Les implants, une mesure corrective peu invasive

Une autre solution existe depuis quelques années pour corriger les oreilles décollées : des implants. Inventé en Angleterre, ce petit implant va venir « pincer » la partie de l’oreille et rectifier le décollement. Il est installé rapidement en réalisant une petite incision de 1 cm sur l’oreille. Une simulation est possible avant la pose de l’implant, pour voir le résultat. 

Anesthésie locale, opération d’une quinzaine de minutes, et suite opératoires plus courtes et plus simples, cette technique a de nombreux avantages, mais comporte des limites :
- le coût : non remboursée par la sécurité sociale pour le moment, il faut compter de 1 000 à 2 000 euros en moyenne, mais parfois jusqu’à 5 000 si plusieurs clips sont nécessaires sur une même oreille ;
- les cas de décollement des oreilles très important ne peuvent pas être rectifiés avec cet implant et nécessitent de passer par une otoplastie : environ 70 % des personnes bénéficient de cette technique d’implants.


Si une chirurgie vous apparaît nécessaire et pouvant apporter un confort de vie à votre enfant, n’hésitez pas à en parler, le moment venu, avec votre médecin pédiatre ou généraliste : il saura vous donner des conseils. D’ici là, évitez les remarques à votre enfant et apprenez-lui, s’il devient complexé en grandissant, qu’il est beau même avec cette différence, et que tout le monde a sa propre beauté.

À lire aussi :
Tête plate : que faire quand bébé a la tête plate ?
Angiome : bébé en a un, que faire ?
Fesses irritées : que faire ? 

Publié le 10/02/2020 à 09:49

Articles les + populaires

0 commentaire

Vous devez vous inscrire ou vous identifier pour pouvoir poster un commentaire.