C'est si bon d'être parents !

L'infection urinaire chez le bébé

Bébé pleure et fait un peu de fièvre sans avoir d’autres symptômes… Serait-ce une poussée dentaire ? Pas sûr. Mais qu’a-t-il donc ? On n’y pense pas toujours en tant que parents, mais les bébés aussi peuvent avoir des infections urinaires. On vous dit tout sur cette infection relativement fréquente chez les petits et qui peut vite s’aggraver.

L'infection urinaire chez le bébé

C’est quoi une infection urinaire ?

Comme son nom l’indique, l’infection urinaire c’est quand des bactéries se développent dans l’urètre puis la vessie, c’est-à-dire la partie basse de l’appareil urinaire. C’est une infection très courante et bénigne qui nécessite cependant d’être prise en charge rapidement pour éviter une aggravation.

Quels sont les signes d’une infection urinaire chez un bébé ?

Contrairement à ce que l’on peut penser, une infection urinaire chez un tout petit se manifeste la plupart du temps par… aucun symptôme apparent. Votre bébé peut sentir une brûlure ou uriner plus fréquemment, mais il n’a pas les moyens d’exprimer sa gêne si ce n’est par des pleurs plus importants que d’habitude. L’unique symptôme qui peut vous mettre la puce à l’oreille, c’est l’apparition d’une fièvre isolée, qui persiste au-delà de 48 heures. C’est souvent le seul signe qui va vous inciter à consulter.

Quelles les causes d’une infection urinaire chez un bébé ?

Une infection urinaire peut survenir pour plusieurs raisons :

- une bactérie ; 
- une constipation ;
- une anomalie des voies urinaires ;
- un obstacle fonctionnel ;
- un reflux vésico-urétéral.

Comment savoir si bébé a une infection urinaire ?

En cas de suspicion d’infection urinaire, votre pédiatre ou médecin va faire un test des urines de votre bébé par bandelette urinaire. S’il est positif, il vous prescrira un examen plus poussé : un ECBU, un examen cytobactériologique des urines. Assez contraignant pour les parents, puisque cela nécessite la mise en place d’une poche de prélèvement et de désinfecter la zone en contact avec cette poche, ce test est indispensable pour déterminer de manière sûre s’il s’agit d’une infection urinaire. Une fois les urines de votre bébé recueillies, il faut ensuite les amener au laboratoire immédiatement pour analyse.

Quel traitement pour soigner une infection urinaire chez les bébés ?

Tout comme pour l’adulte, un traitement antibiotique d’une dizaine de jours est mis en place pour soigner votre bébé. En revanche, il ne peut être commencé qu’une fois le prélèvement fait et les premiers résultats obtenus. Il ne faut donc pas tarder. Un premier traitement préventif peut être mis en place, puis un second peut être prescrit, en fonction des résultats définitifs. Chez les petits bouts de moins de 3 mois, une hospitalisation est nécessaire afin d’administrer le traitement par intraveineuse.

Infection urinaire, quand faut-il s’inquiéter ?

Les risques d’une infection urinaire non traitée c’est qu’elle touche la partie haute de l’appareil urinaire et qu’elle remonte jusqu’aux reins, entraînant une pyélonéphrite aiguë. Les infections à répétition sont susceptibles de provoquer des lésions aux reins, ce qui nécessitera de déterminer leur cause par différents examens (échographie…).  

Que faire pour éviter les infections urinaires ?

- Pour éviter que des bactéries colonisent le système urinaire, vous devez veiller à nettoyer les fesses de bébé des organes sexuels vers l’anus, surtout si c’est une petite fille.
- Changez régulièrement la couche de votre bébé, et ne tardez pas s’il a fait une selle.
Dans certains cas de malformations, une opération est parfois le seul moyen de stopper les infections à répétition.

À lire aussi
Les premiers gestes pour lutter contre la fièvre
La pharmacie de base pour votre bébé
Maladies de bébé : les signes d'urgence

Publié le 26/07/2019 à 15:27

Articles les + populaires

0 commentaire

Vous devez vous inscrire ou vous identifier pour pouvoir poster un commentaire.