C'est si bon d'être parents !

la boîte rose

Les petites maladies courantes de bébé

Même si votre bébé reste protégé par vos anticorps après la naissance, particulièrement si vous l’allaitez, il peut souffrir de petites maladies courantes sans gravité, dès les premiers mois. Nous faisons le point sur ces maladies que vous pourrez rencontrer et on vous dit comment réagir. 

les maladies courantes

Le rhume ou la rhinite de bébé

Les signes ? Nez qui coule, yeux qui collent, bébé grognon, le rhume se reconnaît notamment par les éternuements de votre tout petit. Sans fièvre, il n’est pas infectieux. Il peut être dû à un refroidissement, mais aussi à des allergies.

Que faire ?
- Mouchez votre bébé plusieurs fois par jour avec du sérum physiologique et un mouche-bébé si nécessaire, afin de lui dégager les voies respiratoires. À faire notamment avant la tétée ou le biberon.
- Ne surchauffez pas trop les pièces et veillez à ce que l’air soit suffisamment humide. Si besoin, étendez du linge sortant de la machine sans sa chambre.
- En revanche de la fièvre apparaît, cela peut être le signe d’un virus. Direction le médecin.

Bébé tousse

Les signes ? Votre bébé tousse, devient un peu rouge… La toux peut être sèche, grasse, par quinte ou plus sporadique.

Que faire ? La toux est une manière pour le corps d’évacuer les sécrétions. Exit donc tout sirop antitussif ! Souvent accompagnée d’un rhume, mouchez votre bébé très régulièrement. La toux peut révéler une bronchiolite, si la respiration est sifflante, ou encore de l’asthme ou un problème de reflux gastro-œsophagien. Si elle persiste ou revient souvent, consultez !

Bébé a une otite

Les signes ? Bébé se touche l’oreille, il a le nez qui coule, il semble moins réagir aux stimulations sonores, et il a de la fièvre.

Que faire ? Pas toujours douloureuse, une otite  passe normalement spontanément… Mais encore faut-il que vous l’ayez remarquée. Au moindre doute, consultez votre médecin : il pourra prescrire des gouttes pour diminuer l’inflammation et peut-être un antibiotique si besoin.

Les poussées de fièvre de bébé

Les signes ? Bébé a les joues rouges, son comportement est différent de d’habitude : il est plus agité ou, au contraire, peu réactif.

Que faire ? si votre bébé à moins de 3 mois : il faut immédiatement consulter. Sinon, il faut attendre et voir comment votre petit se sent. Les raisons d’une fièvre peuvent être multiples : dents, rhume, maladie infantile, la fièvre précède généralement d’autres symptômes. Quoi qu’il en soit, tant que la température ne dépasse pas les 38,5 °C, pas de panique. Consultez si la fièvre persiste après 48 heures. Pour le confort de votre tout-petit, découvrez-le, donnez-lui du paracétamol, proposez-lui à boire régulièrement et oubliez les bains (risques de choc thermique).

Bébé a une gastroentérite

Les signes ? Vomissements, fièvre, c’est souvent les selles liquides qui font penser à une gastroentérite chez un bébé. Ce qui permet de différencier une gastro d’un trouble digestif passager, c’est la fréquence de ces selles à l’aspect liquide : si vous comptez au moins 3 selles, c’est que c’est probablement une gastro.

Que faire ? Chez un petit bébé, la gastroentérite peut entraîner rapidement une déshydratation. Il faut donc consulter et hydrater régulièrement votre bébé :
- en donnant le sein si vous l’allaitez ;
- en lui faisant boire de petites quantités de soluté de réhydratation s’il est nourri au biberon.


Quels que soient les symptômes qu’a votre petit bout, c’est normal de vous sentir inquiets : c’est votre instinct de parent qui parle. Ne paniquez pas et soyez attentifs à l’évolution de l’état de votre bébé. En l’absence de changement ou en cas d’aggravation, n’hésitez pas à appeler votre pédiatre qui vous aidera à juger si une consultation est nécessaire ou pas.

Pour aller plus loin :  

Maladies de bébé : les signes d'urgence
La bronchiolite
Tout savoir sur l'asthme du bébé

 

Publié le 08/06/2015 à 15:07 mis à jour le 19/06/2019 à 15:49
Conseil des experts
Sophie Guillaume, Sage-Femme Cadre Supérieure

Une attention particulière sera donnée à l’adaptation de l’alimentation de votre bébé et à son développement . Dés le 1 er mois une visite médicale sera réalisée chez votre pédiatre ou médecin. Par ailleurs, vous serez accompagnée par votre sage-femme, ou bénéficierez de la PMI proche de chez vous. Des puéricultrices ou sages-femmes organisent des ateliers allaitement, massages, proposent des séances d’informations sur les modes de gardes, la préparation du sevrage pour la reprise du travail.

Articles les + populaires

0 commentaire

Vous devez vous inscrire ou vous identifier pour pouvoir poster un commentaire.