C'est si bon d'être parents !

la boîte rose

Tout savoir sur les coliques du nourrisson

Votre bébé pleure beaucoup, et vous n’arrivez pas toujours à bien comprendre ses besoins. Vous avez tout essayé, sein, biberon, couche, chansons, balade mais rien n’y fait. Et si votre bébé souffrait de ce mal bien commun appelé « Coliques » ? De quoi s’agit-il exactement et comment savoir si c’est bien ça qui fait pleurer bébé ? Comment le soulager ? On vous dit tout sur les coliques du nourrisson.

Tout savoir sur les coliques du nourrisson

C’est quoi les coliques du nourrisson ? 

On appelle « coliques » ces douleurs que les bébés semblent ressentir au niveau du ventre durant les premières semaines de vie et qui se manifestent sous forme de pleurs, qui peuvent durer des heures.

Comment reconnaître les coliques du nourrisson ?

Apparaissant généralement durant la deuxième semaine de vie, les coliques se manifestent en fin de journée, vers 17h, jusqu’à 23h, souvent à la même heure. Certains signes peuvent vous aider à les identifier :
- bébé pleure de manière intense ;
- il se tortille ou s’arc-boute vers l’arrière ;
- son ventre est tendu ;
- Il bouge beaucoup ses jambes,
- il a des gaz…
Il peut également n’y avoir aucun symptôme mis à part les pleurs qui semblent inconsolables.

À quoi sont dues les coliques du nourrisson ?

À l’heure actuelle, on peut seulement émettre des hypothèses sur l’origine de ces coliques : la raison n’est pas encore connue ! Système digestif immature entraînant des difficultés de digestion ou du système neurologique ou encore du système endorphine, nul ne le sait avec exactitude.

Comment soulager les coliques du nourrisson ?

Malheureusement il n’existe pas de traitement qui soigne les coliques jusqu’à disparition totale. Elles s’en iront d’elles-mêmes vers 3 mois. Heureusement il existe plusieurs moyens d’accompagner votre bébé et de le soulager dans ces moments difficiles.
Voici comment néanmoins apaiser votre petit bout :

- créez un environnement calme, avec peu de bruit et de lumière ;
- prenez bébé dans vos bras : votre simple contact sera déjà apaisant ;
- bercez doucement bébé ;
- couchez-le sur le ventre, à cheval sur votre avant-bras ;
- portez bébé : dans un porte-bébé physiologique ou une écharpe de portage. Ses jambes pliées vers son torse, il sera soulagé. La chaleur de votre corps peut aussi l’apaiser ;
- appliquez une petite bouillotte sèche spéciale bébé sur le ventre de votre nourrisson ;
- massez le ventre de votre bébé dans le sens des aiguilles d’une montre.
- il existe des compléments alimentaires à base de plantes qui peuvent soulager bébé, demandez conseil à votre pédiatre ou votre pharmacien.

Comment éviter les coliques du nourrisson ?

- Faites faire son rot à bébé après chaque repas, surtout s’il semble gêné, qu’il soit au sein ou au biberon.
- Faites des pauses durant vos tétées ou quand vous lui donnez le biberon.
- Si vous allaitez, les coliques peuvent être la conséquence d’un réflexe d’éjection fort : votre lait arrive peut-être trop vite et trop fort.
- Veillez à bien vider un sein avant de passer au suivant car le lait de début de tétée, plus riche en lactose peut-être moins bien digéré.
- Si vous nourrissez bébé au biberon, faites en sorte que la tétine soit pleine de lait, afin d’éviter que bébé n’avale de l’air.

N’hésitez pas à en parler à votre pédiatre si ces coliques perdurent ou apparaissent à d’autres moments de la journée : cela peut être le signe d’un autre souci !

À lire aussi :

Les problèmes digestifs
Les 100 premiers jours de bébé

Publié le 13/03/2019 à 10:52

Articles les + populaires

0 commentaire

Vous devez vous inscrire ou vous identifier pour pouvoir poster un commentaire.