C'est si bon d'être parents !

Tout savoir sur les croûtes de lait

Quelques jours après la naissance de bébé, des petites croûtes peuvent apparaître sur son cuir chevelu et le haut de sa tête. Rien de grave ! D'où viennent-elles ? Comment les soigner ? On vous dit tout !

Tout savoir sur les croûtes de lait

Les croûtes de lait, qu'est-ce que c'est ?

Les croûtes de lait sont un excès de sébum dû à un transfert d’hormones de la mère à l’enfant en fin de grossesse. Mais rassurez-vous : tout à fait bénignes, les croûtes de lait ne sont pas un signe de mauvaise hygiène ou d’une quelconque alimentation lactée ! On les appelle ainsi car elles ont l’aspect du lait oublié sur le feu.

On distingue deux types de croûtes de lait :
-  la forme sèche qui se manifeste dans les premières semaines de vie des bébés ;
-  la forme humide qui s’accompagne d'un suintement et fait partie de l'eczéma allergique du nourrisson.

Comment se manifestent les croûtes de lait ?

Les croûtes de lait prennent la forme de plaques jaunâtres et écailleuses, grasses, provoquées par un excès de sébum du cuir chevelu. Elles peuvent également apparaître sur  les sourcils, les fontanelles et parfois sur l'ensemble du corps. Elles peuvent devenir irritantes mais il existe plusieurs méthodes pour s’en débarrasser.

Comment soigner les croûtes de lait ?

- Pour ne pas irriter davantage le cuir chevelu ou provoquer une surinfection, ne grattez pas les croûtes de lait à sec. Il faut les ramollir, d'où l'indispensable produit émollient avant un petit massage. ;
- Avant le bain, vous pouvez masser le cuir chevelu de bébé avec de l’huile végétale ou du liniment. Ensuite, nettoyez le cuir chevelu de bébé avec un shampooing adapté aux nourrissons en faisant mousser sans trop frotter ;
- Séchez sa tête délicatement avec une serviette douce ;
- Brossez-le avec une petite brosse pour délicatement enlever les croûtes de lait.

Croûtes de lait : et après ?

Les croûtes de lait disparaissent généralement vers l’âge de 2 ans. Si des boutons ou une inflammation apparaissent, n’hésitez pas à consulter un médecin qui pourra vous prescrire une crème spécifique.

Publié le 03/01/2017 à 16:52 mis à jour le 05/01/2017 à 15:27
Auteur : Célia DULONG

Articles les + populaires

0 commentaire

Vous devez vous inscrire ou vous identifier pour pouvoir poster un commentaire.

En poursuivant votre navigation sur laboiterose.fr, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plus