C'est si bon d'être parents !

Inscrivez-vous au programme La Boîte Rose

J'y vais

Prématurité, quel suivi quand bébé grandit ?

Avoir un bébé prématuré, c’est faire face à de nombreuses questions, peurs et doutes. Votre tout petit est désormais hors de danger et auprès de vous à la maison. Mais la grande prématurité, c’est-à-dire une naissance avant 32 semaines, peut avoir des conséquences sur la santé future de votre enfant et son développement. Le point sur le suivi qu’aura votre préma en grandissant. 

Prématurité, quel suivi quand bébé grandit ?

Votre bébé préma, suivi de près jusqu’à deux ans

Jusqu’à ce qu’il ait deux ans, l’âge de votre bébé sera corrigé en fonction de sa prématurité. S’il est né à 7 mois de grossesse, son âge à 9 mois sera donc 7 mois en âge corrigé : cela permet ainsi de réévaluer plus justement les grandes étapes de son développement psychomoteur. Ainsi, s’il ne tient pas assis à 6 ou 7 mois, c’est tout à fait normal. Son développement ne sera sans doute pas le même qu’un enfant né à terme, du moins jusqu’à l’acquisition de la marche et du langage. La différence se tasse par la suite, les acquis étant moins importants et rapprochés. C’est toute cette évolution que les médecins vont observer chez votre bébé ses deux premières années.

Après deux ans, un suivi au long cours si nécessaire

Après deux ans, suivant le degré de prématurité de votre bébé, votre enfant pourra être suivi jusqu’à ses 7 ans, et même au-delà s’il nécessite des soins spécifiques. Certains troubles peuvent apparaître plus tardivement, au moment de l’apprentissage de l’écriture ou de la lecture. Ce suivi dépend donc de chaque enfant, de sa prématurité et des conséquences qu’elle aura sur son développement.

Qui suivra le développement de votre enfant ?

Outre le suivi normal de votre enfant, pour les vaccinations, la croissance, etc., son développement sera suivi de près, que ce soit par un pédiatre néonatalogue du centre hospitalier où il a été pris en charge à la naissance, par un pédiatre spécialisé en prématurité ou encore dans un Centre d’Action Médico-Sociale Précoce (CAMSP).

À quelle fréquence votre enfant préma sera suivi ?

Là encore, cela dépendra de ses besoins. Les rendez-vous, entre la naissance et deux ans, peuvent être relativement fréquents, tous les 2 à 4 mois par exemple. Jusqu’à la 6e année, les rendez-vous deviennent ensuite annuels. Ils ont pour but de s’assurer que votre enfant continue de bien se développer et de permettre une prise en charge rapide s’il y avait un problème constaté.

En dehors de ce suivi, n’hésitez pas à solliciter un rendez-vous si vous avez des questions ou constatez quelque chose de particulier chez votre enfant. Il faudra cependant sans doute vous armer de patience, les listes d’attente étant souvent un peu longues auprès de ces spécialistes de la prématurité...

Publié le 18/04/2018 à 11:36 mis à jour le 28/05/2018 à 16:53

Articles les + populaires

0 commentaire

Vous devez vous inscrire ou vous identifier pour pouvoir poster un commentaire.

En poursuivant votre navigation sur laboiterose.fr, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plus