ACTEUR ENGAGÉ
DÈS LE DÉBUT DE LA VIE

Mon bébé a la tête plate : que faire ?

Prénomène fréquent et connu appelé aussi plagiocéphalie, la tête plate concerne beaucoup de tout-petits.. Faut-il s'inquièter face à la déformation du crâne de votre enfant ? Quels sont les gestes pour éviter que la tête de votre bébé ne s'aplatisse ? Comment réagir si vous constatez que l'arrière ou le côté de du crâne de bébé est plat ?

Mon bébé à la tête plate

POURQUOI MON BÉBÉ A LA TÊTE PLATE ?

Déculpabilisez-vous : non, ce n’est pas de votre faute ! Ce syndrome est de plus en plus fréquent : début 2020, la Haute Autorité de la Santé (HAS) a souligné une augmentation des cas de plagiocéphalies chez les bébés. Cette déformation du crâne se reconnaît assez facilement : vous pourrez constater une asymétrie presque oblique au niveau de la tête de bébé. Elle peut survenir dès l’accouchement ou dans les premiers mois de la vie, et disparaît généralement vers l’âge de 2 ans.

Et pourquoi donc ? Eh bien, c’est parce que les crânes des bébés sont naturellement malléables à la naissance : d’abord pour permettre au nourrisson de naître, puis pour que le développement de son cerveau puisse se dérouler correctement. Pour prévenir et limiter le risque de mort subite du nourrisson, le couchage sur le dos est recommandé par les pédiatres et les autres professionnels de santé : bébé est alors souvent allongé sur le dos et ne bouge pas beaucoup durant les premiers mois, ce qui peut favoriser l’aplatissement de sa tête.

FAUT-IL S'INQUIÉTER SI BÉBÉ A LA TÊTE PLATE ?

Source d’inquiétudes pour de nombreux parents, ce phénomène est le plus souvent bénin et disparaît naturellement. Si elle est peu prononcée ou prise en charge à temps, cette déformation crânienne n’entraîne pas de retard du développement du cerveau de votre enfant.

Attention tout de même si vous voyez que la situation empire rapidement : si elle n’est pas traitée, à long terme, elle peut engendrer un déséquilibre en ce qui concerne le développement moteur. Mais la gêne la plus fréquente reste esthétique : en tant que parent, on s’imagine toujours avoir un bébé parfait et le regard des autres peut être blessant. N’hésitez pas à demander conseil à votre pédiatre et à faire régulièrement des check-up santé.

QUELLES SONT LES CAUSES DE LA TÊTE APLATIE ?

Plusieurs facteurs entrent en compte dans l’apparition de la tête plate :

- La position de votre bébé in utero peut favoriser cette déformation. Elle est d’ailleurs plus fréquente lors d’une grossesse multiple, en raison du manque de place pour les bébés en fin de grossesse.

- Il y a aussi l’accouchement. Pour naître, votre bébé subit des pressions, traverse le bassin puis le vagin. Afin de faciliter la sortie de bébé, la nature a bien prévu les choses : le crâne des bébés est mou et malléable, ce qui facilite le passage de la tête dans le vagin lors de l’accouchement. C’est pourquoi une légère déformation de la tête est souvent observée chez les nouveau-nés. Tout rentre normalement dans l’ordre au cours des premières semaines après la naissance.

- Un torticolis: suite à l'accouchement, votre bébé a pu se faire mal et avoir des difficultés à bouger son cou. Ce n'est pas toujours évident à déceler. Pour se soulager, votre bébé aura tendance à pencher sa tête du même côté, aplatissant alors les os de son crâne. Il est dans ce cas préconisé de consulter son pédiatre, qui pourra prescrire des soins de kinésithérapie, afin d’éviter une malformation crânio-faciale sur le long terme.

- Les cas de tête plate sont plus fréquents depuis que le sommeil sur le dos est la position recommandée pour prévenir la mort subite du nourrisson. En effet, son crâne reste encore malléable. Très souvent couché ou allongé sur le dos, sa tête, relativement lourde par rapport au reste du corps, peut se retrouver dans la même position sur une longue durée, ce qui favorise son aplatissement à l’arrière ou sur un côté, car l’os situé derrière son oreille s’aplatira peu à peu : son petit cou n’est pas encore assez fort pour qu’il puisse tourner sa tête correctement !

A savoir : dans de très rares cas, la plagiocéphalie est due à une soudure précoce des sutures crâniennes et est appelée craniosténose. Elle nécessite alors une prise en charge médicale spécifique (voire une chirurgie).

QUE PUIS-JE FAIRE POUR PREVENIR LA TÊTE APLATIE ?

Pour éviter que votre bébé ait la tête plate, il est important de varier sa position. Voici quelques conseils à adopter :

- Le couchage sur le dos étant recommandé, veillez à ce que la tête de bébé ne soit pas toujours tournée du même côté, lorsqu’il est couché ou allongé dans son lit, et ce dès la naissance (exemple : alternez la tête d’un côté et de l’autre). En effet, comme les muscles de son cou sont faibles et que sa tête est assez lourde, celle-ci bascule d’un côté ou de l’autre lorsqu’il dort.

- Lorsqu’il est capable de tourner sa tête tout seul, changez le lit de place de temps en temps pour que le regard de bébé se pose ailleurs. Vous pouvez aussi le coucher une fois dans un sens et l’autre fois dans l’autre (les pieds à la place de la tête et vice-versa).

- Évitez d’utiliser ce qu’on appelle une coquille, c’est-à-dire une surface dure, par exemple une poussette, un siège-auto… car cette immobilité favorise la plagiocéphalie. Vous pouvez porter votre enfant dans un porte-bébé plus souple, sur votre ventre : cela peut diminuer le risque de développer une tête plate.

- Si vous nourrissez bébé à l’aide d’un biberon, veillez à alterner le bras avec lequel vous soutenez sa tête pour boire.

- Lors des temps d’éveil, il est conseillé de mettre votre bébé sur le ventre plusieurs fois par jour, ainsi que de varier sa position lorsque vous le tenez dans vos bras. Lorsque vous jouez avec bébé, encouragez-le à la tourner fréquemment la tête des deux côtés, en l’appelant ou en agitant un jouet qui fait du bruit.

Face au nombre croissant de cas de plagiocéphalie et à l’inquiétude légitime des parents, la Haute Autorité de Santé (HAS) a reconnu le syndrome de la tête plate comme une question de santé publique. Elle a ainsi émis de nouvelles recommandations en mars 2020.

QUE FAUT-IL FAIRE POUR QUE MON BÉBÉ N’AIT PLUS LA TÊTE PLATE ?

Tout d’abord, parlez-en à votre pédiatre dès que vous vous rendez compte de cette déformation, même légère : une prise en charge précoce du problème, avant que certains os ne se soudent, permet de pallier le problème plus rapidement et aisément. Les précautions de couchage et les stimulations lors des jeux permettent de diminuer le syndrome. Des séances d’ostéopathie ou de kinésithérapie peuvent s’avérer indispensables dans certains cas. Pas d’inquiétude donc : il y a une solution à tout ! Bientôt, cela ne sera plus qu’un vieux souvenir. Et puis, de toutes les façons, tête plate ou pas, votre bébé est le plus beau du monde, non ?

Retrouvez le témoignage d’Aurélie, maman du petit Diego, qui a souffert de plagiocéphalie positionnelle.


A lire aussi :

Trouver son bébé moche à la naissance : pourquoi ?
- Bébé penche toujours la tête du même côté : que faire ?
Le nouveau-né sous toutes ses facettes

Publié le mis à jour le 02/04/2021 à 20:57

Articles les + populaires

1 commentaire

Vous devez vous inscrire ou vous identifier pour pouvoir poster un commentaire.

Nadege le 2016-10-22 18:49:13

Bonjour, Maman d'un petit garçon qui souffre des déformations crâniennes que vous citez, je peux vous assurez que non ce n'est pas qu esthétique !! J' aimerais connaître réellement vos sources pour certifier que ce problème est bénin !! Avez vous rencontrez des parents d'enfants souffrants de déformations sévères ? C'est avec ce genre d article que malheureusement le problème n'est pas reconnu en France. .. Des milliers de parents se retrouvent dans l impasse avec des enfants qui ont la tête déformé et malheureusement celle ci n entraîne pas seulement de 'légers' retard moteur ... Vous auriez pu aussi parler des orthèses crâniennes en traitement ... Enfin votre article n est vraiment pas assez étoffé et véhicule une idée fausse sur les déformations craniennes, dommage ....