C'est si bon d'être parents !

Premières molaires et canines : les poussées dentaires de la 2e année de bébé

Les premières poussées dentaires peuvent causer bien du tracas à votre bébé. Les incisives apparaissent généralement vers 6 mois ou autour de ses 12 mois, parfois jusqu’à 14 mois. Une fois les 8 incisives sorties, ce n’est que le début : viennent les premières molaires, mais aussi les canines. Le point sur cette poussée dentaire de la deuxième année de bébé.

Premières molaires et canines : les poussées dentaires de la 2e année de bébé

Dans quel ordre apparaissent les dents après les incisives ? 

Une fois que les 4 incisives du haut et les 4 incisives du bas sont sorties, ce ne sont pas les canines qui sortent en premier : eh non ! Cela veut dire que ce sont les premières molaires qui vont apparaître, entre 13 et 19 mois environ – les secondes molaires arrivent dans la 3e année, à partir de 25 mois. Votre petit bouchon aura donc un sourire « à trou » pendant quelque temps. Les canines, elles, poussent entre 16 et 22 mois.

Quels sont les signes de poussées dentaires entre 12 et 24 mois ?

Côté symptômes, quelques jours avant que les dents ne sortent, mais aussi un peu après, c’est à peu près pareil que quand ils sont bébé… hormis le fait que les poussées peuvent être bien plus douloureuses. Chez certains petits bouts, les premières dents peuvent même sortir sans crier gare, et les parents, de constater une petite perle nacrée dans la bouche de leur bébé au réveil. Pour les molaires et canines, en revanche, cela se manifeste généralement davantage :

- bébé est grognon : il s’énerve facilement, pleure, fait des colères ;
- il est enrhumé ;
- il fait de la fièvre ;
- ses joues sont rouges ;
- il peut manger moins ;
- son sommeil est perturbé ;
- il peut avoir des selles molles ;
- ses gencives sont gonflées et douloureuses.

Comment soulager les poussées dentaires de la 2e année ?

Vous pouvez tout à fait lui passer du gel gingival, ou un anneau dentaire réfrigéré, mais n’hésitez pas à lui donner un antidouleur pour l’apaiser comme du paracétamol. Surélever la tête de son lit peut aussi être utile pour limiter l’afflux de sang vers la tête, ce qui peut intensifier les douleurs. À éviter avant deux ans : les biscuits, qui certes peuvent masser les gencives, mais contiennent du sucre.

Quand faut-il s’inquiéter d’un retard de poussée ?

Un retard de croissance peut survenir, bien que cela soit peu fréquent en dehors de certaines pathologies : si 6 mois après l’âge limite normalement constaté, la dent n’est pas apparue, mieux vaut en parler à votre pédiatre, qui vous orientera vers un dentiste pour votre enfant.

Prendre soin des premières dents de lait de bébé

Ce n’est pas parce qu’il n’est pas en âge d’utiliser une brosse à dents qu’il faut pour autant négliger l’hygiène dentaire de votre tout petit. Les risques de carie existent bel et bien – comme la carie dite du biberon. Le lactose, présent dans le lait maternel et le lait de vache, contient un sucre naturel tout comme les fruits ou les légumes qui peut attaquer l’émail des dents. Vous pouvez nettoyer les dents de bébé avec une petite compresse humidifiée, ou lui brosser les dents à l’eau avec une brosse à dents adaptée, le soir, avant de le coucher. Quand bébé aura sorti ces dents, n’hésitez pas à aller consulter un dentiste pour le familiariser avec le cabinet, mais aussi pour s’assurer qu’il n’a pas de carie.

Pensez néanmoins à rester attentif à votre bébé : un rhume ou une diarrhée n’est pas toujours lié à une poussée dentaire d’après de nombreuses études, de même que la fièvre. Le moment des poussées dentaires correspond aussi à l’âge où votre petit bout est plus exposé aux virus (nounou, collectivité, contact avec d’autres enfants) et on a tendance à l’oublier !

 

Publié le 19/11/2018 à 13:53

Articles les + populaires

0 commentaire

Vous devez vous inscrire ou vous identifier pour pouvoir poster un commentaire.