C'est si bon d'être parents !

Premiers secours : que faire en cas d’étouffement ?

Votre bébé explore l’environnement qui l’entoure en mettant tout à la bouche. Alors attention à tous les petits objets, en particulier les billes du grand frère, les cacahuètes quand vous prenez l’apéro, les petits cailloux quand il est dehors... Toutes ces petites pièces sont un vrai danger : ils peuvent causer l’étouffement. Comment réagir en cas de fausse route ?

Premiers secours : que faire en cas d’étouffement ?

Une fausse route, c’est quoi ?

La fausse route c’est lorsque du liquide ou du solide passe par la trachée au lieu de l’œsophage, donc par les voies respiratoires. L’enfant ou l’adulte se trouve en apnée forcée qui entraîne un manque d’oxygénation d’où un bleuissement de la peau et un étouffement. Il faut donc agir en urgence et connaître les bons gestes à effectuer.
La fausse-route, c’est la peur bleue de tout parent. Votre petit se met à tousser, mais que rien ne sort, qu’il devient blanc puis bleu puisqu’il ne peut plus respirer.

Comment réagir en cas de fausse-route ?

Le premier réflexe, appelez les secours en composant le 15 ou le 112. En les attendant vous pouvez agir suivant la manœuvre de « Mofenson ».

- Asseyez-vous, allongez votre avant-bras sur votre cuisse.
- Posez votre bébé par-dessus, à plat ventre, la tête un peu inclinée vers l’avant, au delà de votre genou, son visage maintenu par votre main.
- Tenez-le fermement en veillant à laisser sa bouche dégagée.
- Donnez-lui 4 ou 5 tapes fermes et vigoureuses avec la paume de la main entre les omoplates, puis inclinez-le de côté de manière à voir si le corps étranger est expulsé,
- si c’est le cas retirez-lui de la bouche délicatement.
- En cas d’échec, recommencez la manœuvre ou essayez une autre position. Retournez-le, allongez-le sur le dos face à vous. Avec 2 doigts exercez 5 pressions en forme de virgule au niveau du thorax.

Les gestes à éviter impérativement :

Parfois, vous pouvez instinctivement, par réflexes, adoptés certains comportements. Ceux-ci sont à bannir :
- Ne fouillez pas dans sa bouche avec vos doigts,
- Ne pas secouer votre enfant,
- Ne pas lui taper dans le dos,
- Ne pas le suspendre par les pieds,
Vous prendriez le risque de déplacer l’élément qui bloque le larynx et de provoquer une asphyxie.

Rester vigilant pour éviter les fausses-route 

Toujours les surveiller ces petits bouts, c’est le mot d’ordre ! En particulier pendant les repas. Bébé doit être bien droit, assis dans sa chaise. Restez près de lui lorsqu’il mange en particulier des petits pois, lentilles, haricots blancs, des tomates-cerises, des radis, des pommes, du raisin du fromage à pâte dure. Attention aussi à la mie de pain, aux bonbons trop collants et bien sur pas de cacahuètes, amandes, pistaches, (déconseillées avant 5 ans.)

En général ces techniques sont très efficaces pour expulser tout ce qui se trouve coincé dans les voies respiratoires. Après ce moment de panique, un gros câlin pour rassurer tout le monde.

 Pour en savoir plus, rendez-vous sur ameli.fr

Publié le 04/10/2017 à 10:25 mis à jour le 06/10/2017 à 10:03
Auteur : Célia DULONG

Articles les + populaires

0 commentaire

Vous devez vous inscrire ou vous identifier pour pouvoir poster un commentaire.

En poursuivant votre navigation sur laboiterose.fr, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plus