C'est si bon d'être parents !

la boîte rose

Astuces pour gérer les nuits avec un nouveau-né

Voilà, bébé est né et a apporté avec lui son lot de bonheurs… mais aussi de fatigue ! Vous aimeriez bien vous reposer pour récupérer un peu mais bébé, lui, ne le voit pas de cet œil. Un nourrisson, la nuit, ça ne dort pas tout à fait comme nous ! Alors pour survivre aux nuits difficiles en attendant des jours meilleurs, voici de quoi vous aider à gérer les premières nuits de bébé que ce soit à la maternité ou à la maison.

Astuce pour gérer les nuits avec un nouveau-né

À la maternité : profitez de l’aide que vous avez !

La grossesse puis l’accouchement vous ont sûrement fatiguée. Mais il faut s’occuper de bébé ! Avec les hormones qui jouent au yo-yo et le baby blues qui vous titille, pas facile de récupérer. Et l’arrivée d’un enfant est un tel raz-de-marée que vous ne savez plus où vous habitez ! Respirez un grand coup : faites ce que vous pouvez. L’idéal est de dormir dès que votre nourrisson tombe dans les bras de Morphée, cela vous permettra de récupérer. Mais entre les visites du corps médical et de la famille, ce n’est pas toujours évident. Si vous vous sentez vraiment épuisée, laisser bébé une nuit à la nurserie si votre hôpital le propose peut vraiment être salutaire. Pensez-y !

Tout le nécessaire à portée de main, pour la nuit avec bébé

Une fois rentrés chez vous avec bébé, pas question de vous lever la nuit et de traverser toute votre maison pour lui donner à manger ou le changer : faites-le dormir dans votre chambre ! L’OMS le recommande d’ailleurs jusqu’au 6 mois de bébé afin notamment de prévenir la mort inexpliquée du nourrisson. Après, prévoyez tout ce qu’il vous faut sur votre table de nuit : biberon, eau, lait en poudre – avec la dose déjà comptée dans une boîte-dosette, cela vous évitera en plus de vous tromper – mais aussi couches, liniment, bavoir et lange ainsi qu’une tenue de rechange en cas de fuite. À noter qu’il n’est pas nécessaire de changer bébé après chaque tétée ou repas la nuit : privilégiez son sommeil… et le vôtre ! Quant au biberon, il peut se donner à température ambiante.

Votre petit confort pour la nuit

Il n’y a rien de pire que de se réveiller la nuit, surtout plusieurs fois. Alors chouchoutez-vous ! Pensez à votre bien-être durant ces nuits un peu trop agitées :
- prévoyez une bouteille d’eau, particulièrement si vous allaitez ;
- pensez à mettre une crème pour les mamelons sur votre table de nuit ;
- utilisez une petite veilleuse plutôt qu’une lumière de lampe de chevet.
Vous pouvez aussi mettre vos musiques préférées dans votre smartphone pour vous aider à vous rendormir ou pendant que bébé tète.

Jeunes parents, relayez-vous pour que chacun puisse dormir

Être parent, c’est un travail d’équipe… même la nuit ! Profitez que le papa soit en congé paternité pour vous relayer : une nuit chacun son tour ! En tant que maman, cela pourra vous paraître difficile de ne pas vous lever avec le papa, mais retenez-vous : vous devez en profiter pour dormir. Plus facile à dire qu’à faire ? Bien sûr, pour éviter que les pleurs de bébé ne vous réveillent, pensez aux boules Quiès : cela vous permettra de vraiment vous reposer sans être aux aguets. Si vous allaitez, papa peut quand même se lever, si si : il peut prendre bébé et vous le mettre au sein, lui faire faire son rot et le recoucher ! Une formule à appliquer aussi quand le papa aura repris le travail…

Courage, les premières nuits ne sont pas évidentes, mais au fur et à mesure, cela ira forcément en s’améliorant !

Publié le 28/05/2018 à 15:32

Articles les + populaires

0 commentaire

Vous devez vous inscrire ou vous identifier pour pouvoir poster un commentaire.