C'est si bon d'être parents !

Inscrivez-vous au programme La Boîte Rose

J'y vais

A quel âge doit-on changer son lit ?

Il n’y a pas si longtemps, le lit de votre bébé vous paraissait immense quand vous l’avez posé dedans pour la première fois. Quelques mois plus tard, il faisait les le tour du lit, et maintenant vous le retrouvez debout en train de secouer les barreaux. Vous êtes un peu dubitative et vous vous demandez s’il ne faudrait pas le changer de lit ? On essaie de vous éclairer.

A quel âge doit-on changer son lit ?

Son petit lit de bébé 

Vous lui aviez préparé avec amour un petit nid bien douillet qui lui rappelait le cocon naturel dans lequel il se trouvait dans votre ventre. Mais voilà, plus votre enfant grandit, plus il a besoin d’espace et de plus en plus souvent, vous le retrouvez en travers ou à l’autre bout du lit, les peluches par terre. Il vous fait savoir qu’il est peut-être un peu à l’étroit.

Quand changer de lit de votre enfant ?

Il n’y a pas véritablement d’âge précis, chaque enfant étant tellement différent. Généralement entre 2 et 3 ans. C’est votre enfant qui va vous guider, suivez son évolution, certains signes peuvent néanmoins vous le faire comprendre : entre 10 mois et 1 an, bébé se met debout dans son lit et commence à s’accrocher aux barreaux, puis à partir de 2 ans il tient debout tout seul, il balance ses peluches, il sort de sa gigoteuse et va même essayer d’escalader les barreaux parce que vous n’arrivez pas assez vite lorsqu’il vous appelle pour le sortir du lit. Ca peut devenir alors dangereux et c’est peut-être le moment pour vous décider à ranger le petit lit.

Pensez à la transition en douceur

Changer de lit est une étape importante dans la vie de bébé dont il n’a pas forcément conscience. Du coup, se retrouver du jour au lendemain dans un lit qui n’est pas le sien peut lui causer quelques petits problèmes d’endormissement et de sommeil. Expliquez-lui avant de déménager sa chambre et ne le mettez pas devant le fait accompli.
Si vous le pouvez, remettez le nouveau lit au même endroit, vous pouvez choisir ensemble la nouvelle couette mais laissez-lui les peluches et doudous pour qu’il retrouve son environnement et ses odeurs habituelles. Il peut se trouver perdu au milieu d’un grand lit les premiers soirs. Vous pouvez optez pour un lit intermédiaire évolutif qui grandit avec lui. L’inconvénient est qu’il faut changer le matelas plus souvent.
Si vous avez besoin du petit lit pour l’arrivée d’un petit frère ou d’une petite sœur, faites le changement assez longtemps à l’avance. Il va déjà devoir partager papa et maman avec un autre, alors si en plus il lui « pique » son lit !

Quelques précautions pour qu'il ne tombe pas du lit

Si vous le pouvez, calez un côté du lit contre le mur, le risque évidemment est qu’il roule pendant la nuit et qu’il tombe du lit. Vous pouvez acheter une barrière amovible qui se glisse sous le matelas et qui protège une partie du lit. S’il veut descendre, il se glissera à l’autre bout du lit. Prévoyez quand même pendant quelque temps, quelques coussins par terre au cas où.

Le lit de grand, une nouvelle étape dans la vie de votre petit bout, un nouveau pas vers son autonomie. Si cela se passe moins bien que vous le pensiez, n’hésitez pas à faire marche arrière. L’essentiel est de rester à l’écoute des signes qu’il vous montrera. Peu importe si c’est 18 mois, 2 ans ou 3 ans. Le principal est que la transition se fasse en douceur et dans la joie de dormir dans « un lit de grand ».

 

Publié le 26/09/2017 à 16:33
Auteur : Célia DULONG

Articles les + populaires

0 commentaire

Vous devez vous inscrire ou vous identifier pour pouvoir poster un commentaire.

En poursuivant votre navigation sur laboiterose.fr, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plus