ACTEUR ENGAGÉ
DÈS LE DÉBUT DE LA VIE

Oreiller pour bébé : à partir de quel âge et comment le choisir ?

En tant que parent ou futur parent, vous vous posez mille et une questions pour préparer au mieux l’arrivée de bébé et prendre soin de lui. Rassurez-vous : c’est NORMAL ! Et l’une des préoccupations qui revient le plus souvent, c’est celle de l’aménagement de la chambre de bébé, de l’installation de son lit… et plus particulièrement du choix de l’oreiller. Est-ce utile ? Un oreiller peut-il être dangereux pour un bébé ? A partir de quel âge mettre un oreiller dans le lit de votre enfant ? Et comment le choisir ? On vous aide à y voir plus clair.

oreiller pour bébé dangereux

QUELS SONT LES DANGERS DE L’OREILLER POUR BÉBÉ ?

En tant que parents, on veut toujours le meilleur pour son bébé et on fait tout pour que son sommeil se déroule dans les meilleures conditions. Et c’est là que vient la question de l’oreiller : un indispensable pour les adultes, mais qu’en est-il pour les enfants ?
Durant les premiers mois de sa vie, bébé passe le plus clair de son temps à dormir. Et quand il dort (ou qu’il est dans son lit), son environnement doit avant tout ne présenter aucun danger qui pourrait encombrer son sommeil ou sa respiration. Gène, risques de suffocation ou de mort subite du nourrisson… Les professionnels de santé sont unanimes : l’oreiller représente un risque réel, il est donc rigoureusement déconseillé de mettre un oreiller dans le lit de bébé avant l’âge de 2 ans ! Il est donc primordial d’être attentif à ces dangers. Pour un sommeil serein, le votre tout-petit ne doit être couvert que d’une turbulette (aussi appelée gigoteuse ) adaptée à sa taille : couvertures, draps, doudous et autres peluches sont invités à rester en-dehors du lit.

COMMENT BIEN CHOISIR L’OREILLER DE BÉBÉ ?

Votre enfant vient (ou va bientôt) fêter ses 2 ans ? Bonne nouvelle : il peut désormais avoir un oreiller dans son lit pour dormir. La surélévation de sa tête lui donne de meilleures conditions pour respirer et facilite la digestion.

Voici 4 conseils pour choisir le bon oreiller :

- Le plus important : il doit être en conformité avec les normes européennes, avec la mention « CE » présente sur l’étiquette.
- Les matières synthétiques sont à privilégier, plus agréables pour bébé, car elles permettent de réguler sa transpiration et de laisser passer l’air. En plus, elles s’entretiennent plus facilement et résistent mieux aux lavages fréquents. Et pour éviter tout risque d’allergie, un oreiller hypoallergénique et antiacarien est conseillé.
- La taille de l’oreiller doit être adaptée à la taille de votre bébé, pour lui permettre de pouvoir bien poser sa tête et le haut de ses épaules. Également, la taie d’oreiller devra être aux dimensions correspondantes à l’oreiller, pour éviter les plis irritants pour la peau fragile de bébé.
- Un oreiller épais pourrait avoir des effets sur le développement de sa colonne vertébrale. Un oreiller fin, léger et moelleux est conseillé.

ET LE TOUR DE LIT : BONNE OU MAUVAISE IDÉE ?

Accessoire décoratif, le sujet du tour de lit fait débat. Pourtant, plusieurs études notamment menées par des pédiatres montrent que c’est un objet dangereux, qui a été mis en cause dans la mort de plusieurs nourrissons . En effet, il présente plusieurs risques pour l’enfant : suffocation, asphyxie pouvant conduire à la mort subite du nourrisson.
Pour le confort et la sécurité à la maison de bébé, nous vous recommandons donc de ne pas installer de tour de lit. Pas d’inquiétude, si vous choisissez un lit bébé aux normes, votre petit ne risquera pas de se coincer la tête entre les barreaux.

A lire également :
- 10 conseils pour offrir une chambre saine à bébé
- Premiers secours : que faire en cas d’étouffement ?
- Quand mettre bébé dans sa chambre ?

Publié le , mis à jour le 29/06/2021 à 11:28
Auteur : 

Articles les + populaires

0 commentaire

Vous devez vous inscrire ou vous identifier pour pouvoir poster un commentaire.