Inscrivez-vous au programme La Boîte Rose

Je m'inscris

Il ne veut pas sortir de l’eau !

Ah, les joies de l’eau ! Se baigner, barboter, éclabousser, faire le poisson, prendre des petits vagues, c’est tellement bien, c’est tellement rigolo ! Mais à l’heure de sortir de l’eau, votre enfant refuse catégoriquement de sortir de la piscine ou de l’océan ! Comment négocier ? On vous dit tout ! 

Il ne veut pas sortir de l’eau !

Pour lui, c’est trop injuste !

Lorsqu’il est l’heure de sortir de l’eau, que ce soit à la piscine, au lac, ou à la mer, votre petit refuse catégoriquement. Et oui, difficile de comprendre pourquoi il doit se priver de barboter, alors qu’il s’amuse comme un petit fou. Il le vit comme une grande frustration.

Il se sauve dès que vous approchez

Et du coup, son nouveau grand jeu consiste à se sauver dès que vous vous approchez, soit en replongeant au loin dans la piscine, soit en courant sur le sable, les flotteurs aux bras, et en esquivant vos appels et vos injonctions. C’est aussi un moyen pour lui de marquer son autonomie ! Il devient un grand !

Ce qu’il faut faire

Préparez-le à sortir de l’eau. 5min avant de sortir, commencez par lui parler des nouvelles réjouissances qui l’attendent : « Ça va être l’heure de goûter », « on va faire un château de sable », « on va manger une glace ». La frustration de sortir de l’eau sera moins grande si, dès sa sortie, un autre truc chouette se profile à l’horizon !

Entrez dans sa bulle

Le temps d’un dernier jeu avant de sortir de l’eau, entrez dans sa bulle et jouez avec lui : concours de plongeon dans la piscine, courir sur le sable, prendre une dernière vague, aller une dernière fois sous l’eau avec lui… Ne lui faites pas vivre ce moment comme une contrainte mais comme une toute petite page qui se tourne pour l’après-midi.

Il fait la comédie

Si, au moment de sortir, vous avez le droit aux pleurs, aux cris, et à la grande Commedia dell'arte, voici quelques conseils. D’abord, choisir le bon moment. Un enfant de 4 ans peut rester environ deux heures dans de l’eau à 29 °C. Il peut se sentir lésé par un bain trop court, être fatigué par un bain trop long. La faim peut le rendre grognon. Alors, anticipez en dialoguant sur ce qu’il vit cinq minutes avant de l’appeler et, le moment venu, agissez en douceur.

Il essaie de négocier un sursis

Ah, les grandes négociations ! A chaque fois que vous lui demandez de sortir de l’eau, il se lance dans de grands débats et essaie de négocier et grapiller quelques minutes. « 5 minutes maman ! », « attends, y’a un poisson ! ». Là encore, avertissez-le quelques minutes avant de sortir et racontez-lui le joli programme qui l’attend. Puis, entrez dans la négociation et finissez son jeu avec lui.

Quoiqu’il en soit, c’est plutôt une bonne chance si votre petit aime l’eau, cela promet par la suite de belles sessions plages ou piscine en famille. Mais quand c’est l’heure, c’est l’heure ! Restez conciliante mais ferme.

Pour aller plus loin 
- La 1ère fois de bébé à la plage
- Mon enfant a peur de l’eau

Publié le 03/08/2017 à 10:54
Auteur : Célia DULONG

Articles les + populaires

0 commentaire

Vous devez vous inscrire ou vous identifier pour pouvoir poster un commentaire.

En poursuivant votre navigation sur laboiterose.fr, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plus