C'est si bon d'être parents !

laboiterose

Adieu chère culpabilité maternelle !

Il y a un truc qu’on ne vous dit pas avant que vous ne soyez enceinte, c’est que ce petit test qui sent un peu le pipi et que vous regardez avec tant de tendresse, est livré avec l’accessoire indispensable à toute mère de famille : LA CULPABILITE. Ne nous remerciez pas, c’est cadeau !

 

Adieu chère culpabilité maternelle !

La culpabilité maternelle : dès la grossesse !

Choisir la bonne maternité, arrêter de fumer, ralentir le rythme au travail, bien manger, se reposer. Tout peut être source de culpabilité dès la grossesse. Plus tard viendra le choix du prénom, l’allaitement où le biberon? Le congé parental ou reprise du boulot après le congé mat’? Crèche ou nounou? Porte-bébé ou poussette? Rhhaaaaa! Vous vous posez mille questions, tout vous fait douter, surtout les autres : ceux qui ne sont pas les parents du bébé.

Il y aura toujours quelqu’un pour vous faire culpabiliser

Vous allaitez : “il va être trop dépendant de vous”.
Vous choisissez le biberon : “mauvaise mère, pensez-vous à sa santé?”
Vous reprenez le travail tout de suite après le congé mat’: “Pauvre petit abandonné par sa carriériste de mère”.
Vous choisissez de ne pas reprendre le travail tout de suite : “Vous allez vous ennuyer, et le petit ne sera pas sociable”.
Il dort dans sa chambre : “il doit se sentir si seul”
Il dort avec vous : “réveillez-vous, il va falloir couper le cordon!”
Vous sortez avec vos amis le soir : “Dépravée !”
Vous êtes casanière : “Mère-poule”.
Vous l’avez appelé Marcel : “J’aurai préféré Mathéo”
Vous l’avez appelé Mathéo : “Marcel c’est plus joli”.

La liste est longue comme un jour sans pain (au chocolat), on pourrait y passer des heures, mais vous avez saisi l’idée.

La solution : fermer les écoutilles et se faire confiance

Passer outre les réflexions. nous savons que ce n’est pas toujours évident mais faites-vous confiance. Maintenant c’est vous les parents, vos choix sont réfléchis, et s'ils vous conviennent et vous épanouissent il en sera de même pour votre enfant.
C’est vous qui êtes les plus à même de savoir ce qui est bon pour votre famille quoi qu'en pense tante Gertrude où la voisine de votre grand-mère !

Publié le 27/11/2017 à 11:23

Articles les + populaires

0 commentaire

Vous devez vous inscrire ou vous identifier pour pouvoir poster un commentaire.

En poursuivant votre navigation sur laboiterose.fr, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plus